PUBLICITÉ

Streamer Musical Fidelity MX-Stream : le roi de la sobriété audiophile s’encanaille en ligne

Musical Fidelity MX Stream

Concepteur d’électroniques aux designs particulièrement épurés, Musical Fidelity est un représentant de la Hifi à l’ancienne. Ses architectures sont particulièrement soignées, principalement portées par des composants discrets et des principes éprouvés, rappelant par bien des aspects d’anciens appareils. C’est ainsi une petite surprise de voir la marque s’immiscer dans le monde de la musique connectée. Son streamer MX-Stream, premier appareil du genre, fait ainsi le pont entre la modernité de ce segment et l’approche atypique du constructeur.

Un MX-DAC, mais en streamer

Esthétiquement, le MX-Stream est tout sauf surprenant. L’appareil dispose d’un châssis en aluminium (noir ou argent) d’une sobriété exemplaire, vraiment caractéristique de Musical Fidelity. À ce titre, il est presque un frère jumeau du MX-DAC de la même gamme. Il est particulièrement compact, puisqu'il mesure 220 x 56 x 215 mm pour un poids de 1,91 kg.
À l’inverse d’appareils tout-en-un, le MX-Stream n’assure que la fonction de streamer, ce qui se ressent clairement dans sa connectique. Il bénéficie ainsi d’une entrée Ethernet (et d’une puce WiFi avec prise antenne), de deux entrées USB-A (dont une en façade) pour le branchement de disques et clés USB, d’une sortie USB-A pour DAC et d’une sortie vidéo HDMI, principalement pour avoir accès à l’interface de l'appareil.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Musical Fidelity MX Stream 02

Le MX-Stream se destine ainsi clairement à fonctionner de concert avec le MX-DAC ou le M6SR DAC en aval. L’absence d’étage de conversion n’est pas rare, bien que cela limite l’intérêt de l’appareil pour une bonne partie du public.

Des optimisations suffisantes ?

Difficile de se démarquer de la masse pour un lecteur réseau. Ici Musical Fidelity s’appuie sur une compatibilité avec la plupart des services, ainsi que sur une architecture qui s'annonce comme très optimisée.
Le MX-Stream fonctionne via une application pour smartphone ainsi qu’une interface Web. Celles-ci permettent de prendre en charge un grand nombre de services de streaming, comme Spotify, Tidal, Qobuz, etc… Tout en gérant la musique en local (sur serveur NAS par exemple) et en prenant en charge des flux de lecture venant d’un serveur Roon ou d’un flux VLC. L’appareil est compatible UPnP/DLNA, Roon Ready, AirPlay, TuneIn, Spotify Connect et Bluetooth. Pour les fichiers, le MX-Stream peut prendre en charge du PCM jusqu’en 32 bits/384 kHz et du DSD256 en natif.

Musical Fidelity MX Stream 01

Il est forcément difficile de montrer qu’un lecteur réseau est fondamentalement meilleur qu’un autre d’un point de vue sonore. Ici, le constructeur insiste sur plusieurs optimisations matérielles, comme l’utilisation d’un circuit d’alimentation placé sur une PCB à part, l’intégration d’un circuit d’horloge optimisé, ou encore l’utilisation d’un circuit spécial, destiné à "purifier" les interférences du signal. L’appareil est annoncé comme bit-perfect pour la lecture.

Sur le papier, ce Musical Fidelity MX-Stream semble donc posséder quelques atouts, notamment sa compatibilité Roon. Mais, en l’absence d’étage de conversion, difficile sur le papier de justifier son tarif de 1 000 euros. La Hifi étant pleine de surprises, ne nous avançons tout de même pas trop.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Musical Fidelity

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus