PUBLICITÉ

Creative Sound Blaster X1 : le son 3D pour mieux nous immerger dans le DAC/ampli casque

Creative Sound Blaster X1 2

Marque bien plus traditionnelle et grand public que certaines comme Earmen, NuPrime ou encore Audioquest, Creative n'en délivre pas moins des électroniques tout à fait intéressantes voire ambitieuses. Signe de sa singularité, le traitement Super X-Fi permet, à partir d'une source stéréo, de déployer une sonorité de type 3D. Présent dans les casques de gaming, les cartes son de bureau et certains écouteurs, ce traitement sonore va également équiper un nouveau DAC/USB au format mini, le Sound Blaster X1.

Format DAC de smartphone

Le format du Creative Sound Blaster X1 ne perturbera certainement pas les audiophiles nomades, puisque cet appareil est dans la lignée directe des Earmen Sparrow, NuPrime Hi-mDAC et autres Astell & Kern Dual DAC. Il se présente en effet sous la forme d'un parallélépipède à peine plus épais qu'un smartphone, mais surtout bien plus petit, pourvu d'une entrée USB-C et d'une sortie jack 3,5 mm. Surtout, à l'image des produits précédemment cités, il fonctionne sur un principe d'alimentation par la source (via le câble USB) et non via une batterie.
S'il n'est pas le plus original de la création, son design est plutôt élégant, avec des flancs arrondis et une robe d'un noir profond. Nous retrouvons quelques touches typiques, comme les extrémités chanfreinées et l'écriture de couleur or. L'appareil mesure 9,7 x 175 x 67 mm et pèse seulement 15 g. Livré en standard, le câble USB-C vers USB-C mesure quant à lui 80 mm de long.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Creative Sound Blaster X1 1

Premier point positif : le Sound Blaster X1 dispose d'un bouton multifonction, mais surtout de commandes de volume, ce qui est loin d'être la norme actuellement. Autre avantage, la gestion des microphones : l'appareil peut ainsi servir de kit mains-libres s'il est raccordé à un smartphone, voire d'entrée son s'il est branché à un ordinateur.

DAC nomade et bien plus

Au niveau des capacités sonores, le Sound Blaster X1 semble armé de manière assez classique pour un bon petit DAC/ampli casque au format mini. Il embarque par exemple un convertisseur AK4377 du japonais AKM, compatible ici jusqu'en 24 bits/96 kHz. L'ampli casque est un ampli op INA1620 de Burr-Brown, capable selon la marque d'assurer un fonctionnement entre 16 ohms et 600 ohms (ce qui semble très optimiste). Surtout, le constructeur fait état d'une dynamique de 115 dB, ce qui est déjà impressionnant.

Creative Sound Blaster X1 4

Mais la qualité sonore n'est pas tout, puisque Creative va bien plus loin dans le côté immersif. Pour cela, la marque intègre plusieurs traitements audio, dont le Sound Blaster Acoustic Engine, le X-Fi et le Super X-Fi. Tous ces modes participent à la création d'un son multicanal voire 3D virtualisé. Raccordé sur un smartphone, le X1 peut fonctionner avec le Super X-Fi activé ou désactivé. Utilisé avec un PC, les possibilités sont décuplées grâce à une application dédiée. Celle-ci permet de régler les différents modes de virtualisation sonore, de mettre en place un égaliseur dédié et même d'accéder à des options spécifiques, comme le Scout Mode (amélioration sonore pour les jeux). En outre, cette application Creative gère l'utilisation du microphone, que ce soit pour un enregistrement à la volée ou la réduction de bruit lors de visioconférences.

Creative Sound Blaster X1 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

De quoi ringardiser la concurrence ? Pas tout à fait, puisque l'on comprend vite que le marché visé n'est pas exactement le même. Reste que si la qualité sonore suit, les autres acteurs audiophiles auront du souci à se faire. En effet, le Creative Sound Blaster X1 est annoncé à seulement 70 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Creative

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus