PUBLICITÉ

Bose Music Amplifier : 50 ans après, Bose se met enfin à la Hifi stéréo traditionnelle… ou presque

Bose Music Amplifier 5

Bose n'a jamais été un acteur classique de la Hifi, ses appareils tels que les amplificateurs et enceintes passives étant davantage orientés pro, ou vers des usages assez spécifiques. Le nouveau Music Amplifier est à ce titre une véritable surprise, puisque cet appareil est un lecteur tout-en-un, avec fonction de streamer, DAC et amplificateur intégré stéréo. En somme, un produit qui se rapproche des créations modernes de constructeurs comme Cambridge ou NAD et s'éloigne des quelques autres appareils connectés de Bose comme l'amplificateur SoundTouch SA-5. Un véritable changement pour Bose ? Avec des nuances.

La discrétion moderne

Sans surprise, le design du Bose Music Amplifier n'adopte pas les codes de la Hifi traditionnelle. Au contraire, il singe avec une certaine réussite la mode des autres amplis connectés, avec des lignes épurées et une certaine discrétion générale. L'appareil se présente sous la forme d'un carré aux bords arrondis de 21 cm de côté pour 7,3 cm d'épaisseur et un poids de seulement 2,5 kg.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bose Music Amplifier 1

Malheureusement, son châssis est composé de plastique et non d'aluminium. Cette petite déception formelle est tout de même rattrapée par son plateau supérieur, en verre trempé du plus bel effet. Difficile de faire plus simple pour ce qui est de la façade, laquelle arbore un unique bouton.
Ce lecteur peut se monter sur un rack, grâce à un kit de montage (fourni). De quoi rapprocher un peu plus l'appareil de l'orientation pro habituelle de la marque.

À tout faire, avec une certaine souplesse

Loin d'être un simple amplificateur, le Music Amplifier mise sur la polyvalence. On retrouve ainsi une fonction connectée, une fonction DAC et une fonction amplificateur. La connectique est presque complète et assez optimisée :

  • connectique réseau : Ethernet RJ45, puce WiFi, puce Bluetooth, sortie réseau RJ45. Cette dernière permet de raccorder un premier appareil Music Amplifier à un second. Il est possible de connecter jusqu'à quatre amplificateurs en réseau, dans le cadre d'une installation nécessitant de nombreuses enceintes. Dans cette configuration, il existe toujours un amplificateur principal et des amplificateurs secondaires.
  • Entrées numériques : 1 optique Toslink et 1 RCA SPDIF. Pas de HDMI eARC malheureusement.
  • Entrées analogiques : 1 entrée ligne RCA stéréo.
  • Sorties analogiques : 1 sortie RCA, 1 sortie pour caisson de basses en jack 3,5 mm.
  • Double sortie enceintes stéréo avec connecteur à broches (mâle). Les adaptateurs avec prises femelles (pour un raccordement classique type bornier) sont visiblement livrés.

Bose Music Amplifier 2

Ce type de prise est assez atypique dans l'univers grand public. Il est normalement utilisé une fois encore pour les systèmes d'intégration (type enceintes encastrables et pro). Cela montre que Bose est à mi-chemin entre deux orientations. On peut également noter que cela permet un immense gain de place. Il aurait été impossible d'installer quatre paires de borniers dans un si petit espace.

Connecté et souple

Bose n'est pas particulièrement loquace concernant les détails techniques de son appareil. Nous savons néanmoins que le Music Amplifier se contrôle à partir de l'application Bose Music, tout en prenant en charge les protocoles AirPlay 2, Spotify Connect et surtout Chromecast. Cela permet d'accéder à un grand nombre d'applications de streaming, de configurer les différentes enceintes et appareils connectés sur le réseau et d'appliquer des paramètres sonores.
On sent que la marque privilégie son propre matériel, puisque, outre les connectiques, la connexion aux appareils de type Bluetooth est simplifiée grâce à la fonction de partage sonore SimpleSync (uniquement sur appareils Bose).
Concernant la conversion numérique-analogique, le fabricant ne fournit aucun détail sur les fichiers lus ni sur la puce employée.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bose Music Amplifier 6

Enfin, point central de l'appareil, l'amplification reste elle aussi drapée d'un certain mystère. Bose évoque une puissance de sortie de 125 W par canal, visiblement sous 8 ohms. La configuration (1 ou 2 paires) n'est en revanche pas précisée. Pour seul discours technique (mettez des guillemets), la marque indique que cette amplification comprend une "technologie exclusive de traitement des signaux Bose", ce qui ne nous dit pas grand-chose. Nous avons bien évidemment affaire à de la classe D, peut-être à base de modules de chez Hypex ou Purifi, avec traitement Bose.
Nous savons que les deux sorties stéréo pour enceintes peuvent fonctionner en simultané. Dans cette configuration, un même réglage est appliqué sur toutes les sorties, c'est pourquoi il est préférable d'utiliser les mêmes paires.
Le Music Amplifier est un peu plus riche qu'il n'y paraît en ce qui concerne les réglages avancés. Ceux-ci passent par un système de deux rangées de commutateurs à l'arrière.
La première dispose de quatre commutateurs à deux positions, notés de A à D, permettant respectivement de :

  • A : régler l'amplificateur en tant que modèle principal (dans le cas d'une configuration multi-ampli) si relevé ; en tant qu'amplificateur secondaire si abaissé.
  • B : pas d'usage pour le moment.
  • C : mode d'écoute stéréo si relevé ; mode mono si abaissé.
  • D : sortie RCA variable (préampli) si relevé ; sortie fixe si abaissé.

Bose Music Amplifier 3

Le second commutateur est beaucoup plus "propriétaire", puisqu'il permet d'appliquer un réglage spécifique, soit pour les enceintes Bose 251 Environmental (murales) soit pour les enceintes Virtually Invisible 791 (enceintes encastrables de plafond).
Le tout-en-un Bose Music Amplifier est disponible en précommande dès aujourd'hui, pour un tarif de 800 euros. Nous tenons visiblement un produit intéressant, assez poussé, mais un peu trop cachottier sur la partie technique - et pensé avant tout pour fonctionner avec les autres produits du constructeur.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Bose

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus