PUBLICITÉ

Hiby RS8 : le baladeur très haut de gamme à conversion R2R a un nouveau fer de lance

Hiby RS8

Obsolète il y a quelques années, la conversion numérique-analogique de type R2R trouve un second souffle avec l'arrivée de technologies nouvelles, comme l'utilisation de relais, de puces FPGA, ou de structures combinant relais et résistances. Hifiman s'en est fait une spécialité, Hiby est lui aussi de la partie, sur ce marché de niche qui n'hésite pas à clairement gonfler les prix. Le Hiby RS8 est un baladeur très haut de gamme, audiophile et connecté, pour une fois pas trop largué au niveau technologique.

Chef-d'œuvre de titane

Difficile de faire plus impressionnant que le châssis du RS8. En effet, celui-ci n'est pas composé d'aluminium, ou même d'acier, mais de titane usiné à partir d'un seul bloc. Ce matériau, d'une extrême rigidité, est extrêmement dur à travailler. En effet, chaque châssis demande pas moins de 19 h de travail ! En revanche, la compacité et la légèreté ne sont pas son fort : le Hiby RS8 mesure 143 x 82 x 22 mm pour un poids de 584 g.
L'approche haut de gamme est posée ; elle va de pair avec un design très anguleux, pas franchement inspiré par rapport aux autres baladeurs connectés du marché. L'ergonomie est assez habituelle, le RS8 utilisant un ensemble de boutons de navigation sur la tranche droite et une molette de volume sur la tranche supérieure, molette en partie protégée dans une excroissance.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Hiby RS8 01

Baladeur connecté oblige, le RS8 arbore un écran tactile 1080p (1920 x 1080) de 5,5 pouces, bénéficiant d'un traitement Gorilla Glass. Mais la grande force de l'appareil est de s'appuyer sur Android 12, avec une puce Snapdragon 665. Cette dernière n'est clairement pas au niveau de celles utilisées par les bons smartphones actuels, mais pas trop ancienne. La prise en charge d'Android 12 devrait largement retarder l'obsolescence de l'appareil.
Pour les connectiques, le RS8 se comporte comme un vrai petit hub. En effet, outre l'interface USB-C (charge et data), il dispose d'une sortie casque en jack 3,5 mm, d'une sortie casque en jack 4,4 mm (symétrique), mais également d'une sortie Ligne en jack 3,5 mm et d'une sortie Ligne en jack 4,4 mm.

Hiby RS8 04

Ce baladeur RS8 dispose de 8 Go de RAM et d'un stockage interne de seulement 256 Go (ce qui est peu au vu du tarif), extensible jusqu'à 2 To via son port micro-SD.
Sa connectivité passe par une puce WiFi Dual-band, ainsi que par sa puce Bluetooth 5.0 compatible SBC, AAC, AptX HD, LDAC et UAT (codec 1,2 mbs développé par Hiby).

Du R2R évolutionniste et de la puissance à revendre

Qu'il soit pertinent ou non par rapport aux meilleures puces delta-sigma déjà présente sur le marché, le module de conversion proposé par Hiby promet des performances hors du commun. Ici, le constructeur intègre ainsi son module propriétaire Darwin de seconde génération.

Hiby RS8 02

LA SUITE APRÈS LA PUB

Celui-ci se compose d'un ensemble de 12 commutateurs rapides et de 184 résistances de haute précision, montées dans une classique disposition R2R, donc.

Hiby RS8 05

L'ensemble est épaulé par un circuit de compensation de linéarité, permettant de corriger en partie les imprécisions entre résistances. Pour la performance, le RS8 est capable de prendre en charge des flux PCM jusqu'en 1536 kHz. En outre, un circuit secondaire, plus simple, permet de décoder le DSD nativement jusqu'en DSD1024. Le MQA 16x est également supporté.
Deux modes de traitement pré DAC sont disponibles (activables dans les options) : OS (oversampling) et NOS (sans oversampling).
L'amplification n'est pas en reste, puisque le Hiby RS8 comprend un puissant circuit composé de deux amplis op OPA1652 et de huit double transistors bipolaires NXP, ce qui permet au baladeur de fonctionner en classe A ou en classe AB. Contrairement à ce que nous pourrions penser, le Hiby RS8 n'est pas ce qui se fait de plus puissant en la matière. En effet, sa tension de sortie ne dépasse pas 5 V RMS en sortie jack 4,4 mm, ce qui est loin des 12 V de certains concurrents comme le Kann Alpha d'Astell & Kern.

Hiby RS8 03

Afin de libérer toute la puissance de l'appareil, un mode turbo permet de puiser 50% de puissance supplémentaire dans le circuit d'alimentation. Nous pouvons également relever la grande complexité de cette alimentation, puisque tous les étages numériques comme analogiques sont confiés à des circuits d'alimentation séparés. Cette séparation est également valable entre l'amplification casque asymétrique et l'amplification casque symétrique.
L'alimentation est entièrement dépendante de la batterie de l'appareil, une pièce assez colossale de 12 000 mAh, nécessitant un châssis entièrement en cuivre afin de faciliter la dissipation thermique. Cette batterie assure une autonomie de 6 h (jack 4,4 mm) à 8 h (jack 3,5 mm) en mode turbo, et de 8 h à 12 h sans le mode turbo.
Livré avec une housse de protection en cuir et une pochette souple de protection, le baladeur Hiby RS8 est annoncé au prix d'environ 3 300 $. En France, il ne faudra sans doute pas espérer un tarif inférieur à 3 500 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



hiby

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus