PUBLICITÉ

Ampli de puissance McIntosh MI502 : la souplesse de la classe D pour un usage Hifi ou home cinéma

Mcintosh MI502 1

On attend bien généralement McIntosh sur le terrain de l'amplification en classe A ou en classe AB. Pourtant, l'historique constructeur américain possède une petite gamme d'amplificateurs de puissance en classe D, principalement axés autour de l'intégration et du son multicanal : la série MI. Le modèle MI502 est à ce titre un appareil simplement stéréo, mais très puissant.

Il reste toujours un peu de noblesse

Il ne faut pas attendre du McIntosh MI502 de venir sur les terres des géants que sont les somptueux MC901, MA12000 et autres MC3500 MkII. Exit les surfaces rutilantes en acier poli, les lampes aux tons verts, les immenses blocs camouflant des transformateurs toriques ; le MI502 est un appareil simple, aux dimensions très cadrées, à la manière de son grand frère multicanal MI1250.
Le MI502 dispose ainsi d'un châssis parallélépipédique en acier noir, parsemé d'ouvertures pour dissiper la chaleur. L'ensemble serait bien triste s'il ne restait une petite touche d'âme McIntosh, ici symbolisée par le logo vert lumineux, mais surtout par les bons vieux vumètres analogiques rétroéclairés en bleu.
Le MI502 mesure 44,45 x 11 x 53,3 cm tout de même, pour un poids de 9,8 kg. Nous sommes loin d'avoir affaire à un poids plume, donc.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mcintosh MI502 4

Son format n'est pas le fruit du hasard, il est dans la logique d'une intégration dans une installation audio, classique ou home cinéma, dans un rack. L'appareil est ainsi au format rack 2U (hauteur). Les éléments de montage, vissables, sont livrés.
Cet amplificateur de puissance dispose d'une connectique simple, composée d'une entrée stéréo symétrique en double XLR 3 broches, d'une entrée asymétrique stéréo en RCA et d'un double bornier stéréo vissable en sortie. Une entrée et une sortie trigger (extension et allumage asservis) 12 V au format jack 3,5 mm sont également de la partie.

Puissance sans chauffe ? Classe D

Cela reste une évidence, on ne peut pas proposer 500 W sous 8 ohms par canal et 800 W sous 4 ohms par canal dans un amplificateur pas trop épais, sans passer par la technologie classe D. Comme souvent, McIntosh ne donne que très peu d'informations sur l'architecture. Nous savons toutefois que la topologie est de type "commutation à boucle fermée", comme pour les précédents appareils de la série MI, avec une sortie à couplage direct.

Mcintosh MI502 7

Au niveau des caractéristiques, McIntosh annonce un SNR de 98 dB, une réponse en fréquence de 20 Hz – 20 kHz (à -0,9 dB près) et un THD de 0,05% (pas de précision de mesure). La puissance de sortie très importante fait que l'appareil se destine potentiellement à tous les usages, que ce soit l'alimentation des enceintes avant d'une configuration home cinéma (ou stéréo), ou d'enceintes surround très énergivores.
Le MI502 n'oublie bien sûr pas d'intégrer les habituelles technologies maison McIntosh, comme le Power Guard (protection des haut-parleurs contre l'écrêtage) et le Sentry Monitor (protection contre les court-circuits).
Le McIntosh MI502 sera sera disponible en France d'ici la fin de l'année pour 6 490 euros. Nous ne connaissons pas encore son tarif, mais l'ajouterons dès qu'il sera précisé.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



McIntosh

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus