PUBLICITÉ

Cabasse entre dans la danse des amplificateurs connectés, avec son modèle Abyss

Cabasse Abyss 1

Un de plus ! Le marché des amplificateurs connectés, ou streamers tout-en-un, s'étoffe chaque jour davantage. Cabasse dévoile son modèle Abyss, un appareil puissant mais très compact. Il s'inscrit dans l'univers multiroom du constructeur français.

Sobriété ou presque

Loin d'être démonstratif ici, Cabasse opte pour un appareil au design sobre et aux dimensions particulièrement compactes. L'Abyss se présente sous la forme d'un bloc d'aluminium noir satiné, reposant sur des pieds en acier. Malgré cette apparente simplicité, il conserve une certaine élégance. Son épaisse façade bombée ainsi que ses flancs striés (sans doute des dissipateurs) lui permettent d'échapper à l'impression d'un simple bloc monolithique. L'appareil mesure 245 x 97 x 220 mm pour un poids de 3,5 kg.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Cabasse Abyss 3

Mais la pièce de résistance est sa très large interface de contrôle, sorte de mélange hybride de molette et d'écran tactile. Il s'agit d'un écran LCD couleur tactile, permettant d'afficher les informations de lecture, de naviguer dans les menus de l'appareil et de sélectionner les sources. Celui-ci est cerclé par une molette en métal, assurant le réglage du volume.

Cabasse Abyss 2

À défaut d'être l'appareil le plus complet du genre en matière de connectiques, le Cabasse Abyss assure l'essentiel, à savoir :

  • entrées réseau : RJ45 (Ethernet), puce WiFi et Bluetooth, 1 USB-A pour le stockage externe ;
  • entrées numériques : 1 HDMI ARC, 1 prise optique Toslink ;
  • entrées analogiques : 2 entrées RCA stéréo - visiblement, aucune des deux ne peut agir comme une entrée phono ;
  • sorties : 1 sortie sub RCA, prise casque jack 3,5 mm (façade), sortie bornier stéréo.

Techno Cabasse et amplification en classe D

Contrairement à bien des constructeurs, Cabasse développe son propre écosystème connecté. Existant depuis des années, celui-ci permet une organisation multiroom de ses différents appareils, gamme The Pearl en tête.
L'ampli connecté Abyss conserve cette caractéristique, avec un système de contrôle via l'application StreamCONTROL. À l'instar des enceintes Rialto, Cabasse n'indique pas quels protocoles sont compatibles avec l'appareil, comme Roon, AirPlay 2, Spotify Connect ou Tidal Connect.
Suffisamment complet, l'Abyss est surtout armé d'une belle puissance. En effet, il s'appuie sur des modules en classe D (dont la référence n'est pas indiquée) affichant une puissance totale de 215 W par canal sous 4 ohms et 120 W par canal sous 8 ohms, de quoi alimenter la majorité des enceintes du marché.

Cabasse Abyss 4

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mais surtout, Cabasse dote l'Abyss de plusieurs de ses outils maisons. Le premier d'entre eux est la technologie DEAP (Digital Enhancement of Acoustical Performances), décrite comme une sorte de DSP dédié aux enceintes Cabasse, fonctionnant par profils. Il existe, par exemple, un profil spécifiquement destiné aux enceintes haut de gamme Alto, ce qui permet d'optimiser la dynamique de l'ensemble.
Autre exemple d'amélioration sonore, le DFE (Dynamic Fidelity Enhancer) permet, comme son nom l'indique, d'optimiser la dynamique en fonction du volume d'écoute.

Enfin, le CRCS est une calibration automatique de la salle, effectuée en fonction du placement des enceintes et de la position d'écoute de l'auditeur. La mise en place de cette technologie (utilisation des microphones et prise de mesures) n'est en revanche pas précisée.
Plutôt haut de gamme, le lecteur tout-en-un Cabasse Abyss sera disponible au mois de décembre, pour un tarif de 1 700 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Cabasse

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus