PUBLICITÉ

Advance Paris A12 Classic : un DAC/ampli intégré ultra complet à l'architecture hybride

Advance Paris A12 Classic 02

Évolution du précédent A10 Classic testé par ON-mag, le nouvel A12 Classic d'Advance Paris est totalement dans la philosophie de la marque. Au programme : un imposant appareil assurant les fonctions de DAC et d'amplificateur intégré stéréo, le tout servi par une connectique pléthorique et par une architecture très ambitieuse.

Un véritable hub

Advance Paris présente un appareil tout à fait dans la lignée de ses précédentes créations. L'A12 Classic est particulièrement volumineux et lourd, puisqu'il mesure 430 x 195 x 455 mm pour 17,9 kg, mais affiche une certaine sobriété. Il se distingue par un châssis intégralement en métal, ainsi qu'une épaisse façade en verre synthétique, typiques des productions du constructeur.

LA SUITE APRÈS LA PUB

En façade, il arbore trois molettes de réglage, deux vumètres analogiques rétroéclairés et met en avant les lampes de préamplification visibles à travers une zone transparente. Enfin, deux petits écrans monochromes affichent plusieurs informations sur l'appareil, comme le volume et l'entrée sélectionnée.

Advance Paris A12 Classic 01

Servant à la fois de DAC et d'amplificateur intégré, l'appareil brille par sa connectique fournie, qui le classe clairement dans la catégorie des hubs audio :

  • entrées numériques : 1 entrée HDMI, 1 HDMI ARC, 3 prises optiques Toslink, 3 entrées SPDIF RCA, 1 USB-B, 1 USB-A (lecture de clés USB), 1 prise AES/EBU en XLR, 1 prise pour module sans fil Bluetooth (Advance X-FTB01 ou X-FTB02) ;
  • entrées analogiques : 2 entrées symétriques en double XLR 3 broches, 5 entrées Ligne RCA, 1 entrée phono RCA compatible MC (réglage de l'inductance et impédance d'entrée, ainsi que le gain), 1 entrée RCA préamplifiée ;
  • sorties analogiques : 1 sortie préamplifiée symétrique en double XLR, 1 sortie préamplifiée en RCA, 1 sortie Rec Out, 2 sorties RCA bas niveau pour caisson de basses (avec réglage de la fréquence de coupure), 1 sortie casque jack 6,35 mm et une sortie casque ;
  • deux paires de borniers stéréo (A et B). L'ensemble fonctionne en configuration A, B, et A + B (pour les enceintes à l'impédance de 6 ohms à 16 ohms).

Difficile de demander plus, puisqu'il ne manque qu'une fonction de streamer et un module Bluetooth intégré pour considérer l'Advance A12 Classic comme un véritable tout-en-un.

Hybride, classe AB, dual-mono

Son architecture audio permet à l'A12 Classic de se démarquer légèrement de l'A10 Classic, puisque le nouvel appareil exploite une topologie en double mono pour l'amplification et non plus une classique structure stéréo.

En revanche, la marque est encore évasive concernant les composants utilisés. En effet, si nous savons que l'appareil dispose d'une architecture hybride, composée de lampes en étage de préamplification et d'un étage de puissance en classe AB, aucune référence (lampes ou transistors/amplis op) n'est indiquée. La conversion est moins secrète, puisqu'Advance Paris indique que la puce utilisée est une référence TI Burr-Brown PCM1796, un modèle classique bien qu'il ne soit pas d'une grande modernité. L'ensemble est propulsé par deux transformateurs toriques de 300 VA, placés de part et d'autre de l'appareil.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Advance Paris A12 Classic

Côté puissance, l'A12 Classic est capable de produire jusqu'à 2 x 190 W sous 8 ohms et jusqu'à 2 x 280 W sous 4 ohms, ce qui est déjà particulièrement élevé pour un appareil en classe AB. Pour les autres chiffres : la réponse en fréquence est annoncée à 10 Hz – 50 kHz (sans précision sur la tolérance), la distorsion inférieure à 0,007% (sans précision de mesure), le rapport signal/bruit de 103 dB (toujours sans précision de mesure) et la diaphonie mesurée à 75 dB.

L'Advance A12 Classic est déjà disponible, pour un tarif de 2 690 euros.

Advance Paris X A600
L'ampli de puissance X-A600.

Dans le même temps, plusieurs nouveautés déjà annoncées dans l'année par Advance Paris sont enfin disponibles :

  • X-A600 : un amplificateur de puissance en classe AB (commutable en classe A pour les premiers watts), délivrant 200 W par canal sous 8 ohms et 300 W sous 4 ohms. L'appareil est vendu à 2 890 euros.
  • X-CD7 : lecteur CD avec sorties analogiques et sorties numériques, au sein duquel les deux types de circuits sont séparés. Cet appareil est vendu à 590 euros.
  • X-CD9 : lecteur CD très proche du X-CD7, mais qui opte pour un étage analogique à base de tubes miniatures. Son prix : 790 euros.
  • X-D500 : transport CD (sans étage de conversion) haut de gamme, il comprend deux transformateurs toriques isolés l'un de l'autre (pour alimenter différentes parties de l'appareil), ainsi qu'un système d'upscaling PCM jusqu'en 24 bits/192 kHz. Côté sortie, l'appareil dispose d'une prise SPDIF RCA, d'une prise optique Toslink, mais surtout d'une interface AES/EBU en XLR. Son tarif est de 990 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Advance Acoustic, Advance Paris

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus