PUBLICITÉ

SMSL D400EX : le meilleur DAC du marché pour un prix presque abordable ?

SMSL D400EX 01

Réaction logique et moderne aux hausses de prix des marques traditionnelles selon certains, pur désenchantement de la Hifi pour d'autres, les constructeurs chinois d'électroniques comme SMSL ou Gustard font depuis quelques années leur trou sur ce marché. Le dernier appareil en date chez SMSL, le DAC D400EX, est une pure illustration de cette Hifi moderne à la chinoise : il bénéficie d'une interface complète, mais utilise surtout les composants les plus haut de gamme du marché, tout en restant à peu près abordable.

Pas le plus luxueux, mais très complet

Extérieurement, le SMSL D400EX conserve une approche relativement premium sans être luxueuse ; rien d'incroyable pour un appareil proposé aux alentours de 1 000 euros. Le design est simple, mais tout en aluminium et marqué par une petite envolée stylistique sur les flancs, où des dissipateurs sont logés dans des encoches. Le poids et les dimensions du DAC sont tout à fait raisonnables, à savoir 240 x 188 x 43 mm pour 1,85 kg.
La façade présente un petit écran indicatif en couleur, un bouton multifonction (navigation et volume) et trois boutons pour la navigation.

LA SUITE APRÈS LA PUB

SMSL D400EX 03

Le premier gros avantage de l'appareil est clairement sa connectique, particulièrement complète - connectique qu'on ne retrouve habituellement que sur des appareils bien plus dispendieux. Outre les classiques entrées USB-B, optique et RCA Toslink, le D400EX dispose d'une interface AES/EBU en XLR et même d'une interface I2S en HDMI. Cette dernière reste le Graal pour les puristes, car elle permet de séparer les données et le signal d'horloge. En plus de sa fonction DAC, le SMSL D400EX renferme une puce Bluetooth, avec prise en charge des codecs SBC, AAC, AptX, AptX HD et LDAC.
L'appareil dispose d'une sortie stéréo RCA et d'une sortie symétrique XLR. Les deux sont configurables en mode fixe (sortie Ligne) et en mode variable (préamplifiée).
Petit plus toujours pratique, une télécommande est livrée en standard.

Double AKM AK4499EX : le fin du fin

Soyons honnêtes, les DAC actuels ont atteint, d'une certaine façon, un plafond. À moins de rechercher une sonorité particulière et/ou une philosophie (comme les DAC R2R), les puces modernes, type AKM et ESS, atteignent des niveaux techniques si supérieurs aux capacités de perception de l'oreille humaine que nous en sommes presque arrivés à de simples batailles de chiffres : qui aura le meilleur SNR, la distorsion la plus faible, etc…
À ce petit jeu, la puce AK4499EX, associée au modulateur AKM AK4491, représente le sommet de ce qui existe chez le fondeur AKM. C'est donc vers cette architecture que s'est orienté SMSL pour le D400EX. Le constructeur va même encore plus loin, en utilisant une structure Dual-DAC d'AK4499EX (une par canal). Sur le papier, nous avons tout simplement ce qui se fait de mieux sur le marché, quel que soit le budget. Petit bonus, le D400EX comprend pas moins de sept filtres numériques, accessibles depuis l'interface.
L'appareil prend en charge les fichiers PCM jusqu'en 32 bits/768 kHz (via USB et I2S), le DSD512 en natif, ainsi que le MQA et le MQA-CD.
Le reste des composants paraît particulièrement soigné, puisqu'on retrouve une interface USB XU316 de chez XMOS et un ensemble de pas moins de neuf amplis op à double canaux : cinq OPA1612A et quatre LME49720, deux références de Texas Instruments.

SMSL D400EX 02

La gestion de l'horloge est assurée par un circuit à très bas jitter développé par SMSL, le CK-03. Celui-ci permet, selon la marque, d'afficher des performances presque équivalentes entre l'interface SPDIF et les autres interfaces. Pour rappel, le format SPDIF reste le parent pauvre en matière de jitter, encore que les circuits modernes, composés de boucles à verrouillage de phase, aient largement atténué ce problème, le repoussant presque invariablement sous le seuil d'audition.
Côté chiffres, SMSL annonce un SNR de 133 dB et un THD+N de -124 dB. Les performances sont impressionnantes voire stratosphériques sur le papier, mais visiblement mesurées à 1 kHz et non sur la gamme 20 Hz – 20 kHz dans son ensemble.
Un produit qui botte efficacement les fesses de la concurrence, ou un énième appareil tuant le romantisme sonore ?
Le SMSL D400EX est disponible en France au prix d'environ 1 100 euros. Pour les adeptes des puces ESS, il existe une version D400ES, qui troque les convertisseurs AKM pour la meilleure puce Sabre, l'ES9039Pro, et un ensemble de onze amplis op OPA1612A. Cette référence SMSL D400ES est disponible en France pour un peu plus de 900 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



SMSL

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus