PUBLICITÉ

Fiio R7 : un tout-en-un ultime pour les audiophiles casqués, à moins de 1000 euros ?

Fiio R7 01

Le lecteur/ampli casque audiophile sédentaire est un appareil assez peu courant. Il s'agit généralement d'une déclinaison, bien plus imposante et plus complète, de baladeurs audiophiles. Le Fiio R7 va plus loin. En reprenant l'essentiel des qualités des baladeurs haut de gamme Fiio M, il propose une gestion réseau bien plus poussée. Le Fiio R7 est un vrai streamer/DAC/préampli/ampli casque premium, le tout pour moins de 1 000 euros.

Un Astell CA1000, en bien moins élégant mais bien plus complet

Il est clair que Fiio a mis l'accent en priorité sur la connectique et la connectivité. De fait, sans être vilain, le R7 est loin de rivaliser avec le luxe qu'affiche le CA1000 du concurrent Astell & Kern. Ce lecteur Fiio demeure pourtant assez premium, puisqu'il dispose d'un châssis en aluminium anodisé noir. Une version blanche est également annoncée.
Ce lecteur, de forme presque cubique, repose sur un petit socle dédié qui permet de le surélever et de légèrement l'incliner vers l'arrière. Nous pouvons remarquer ses flancs particuliers, ajourés via des motifs en nid-d'abeilles pour assurer la dissipation thermique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Fiio R7

La façade du Fiio R7 comprend un écran vertical de 5 pouces (12,7 cm), deux molettes (réglage du volume et sélection de l'entrée) avec cerclage lumineux RGB et trois sorties casque : une jack 6,35 mm, une jack 4,4 mm (symétrique) et une XLR 4 broches (symétrique). Notons également la présence de trois boutons tactiles personnalisables placés sous l'écran.

Fiio R7 06

Le premier gros avantage du Fiio R7 est sans conteste sa connectique, bien plus complète que celle des baladeurs du constructeur. Elle comporte : 

  • entrées réseau : 1 prise Ethernet RJ45, puce WiFi, puce Bluetooth 5.0 (émetteur/récepteur), 1 USB-A pour la lecture de clés/disques, 1 emplacement pour carte SD/micro SD ;
  • entrées numériques : 1 USB-C, 1 RCA SPDIF, 1 optique Toslink ;
  • sorties numériques : 1 RCA SPDIF, 1 optique Toslink ;
  • sorties analogiques (hors casque) : 2 sorties stéréo RCA, 1 sortie stéréo double XLR 3 broches, avec un fonctionnement en sortie fixe (sortie Ligne) ou en mode variable (préamplification). Notons que ces sorties analogiques peuvent être utilisées en même temps que les sorties casque.

Fiio R7 03

Il ne manque finalement que des entrées analogiques pour parfaire le tableau. De fait, si le lecteur dispose d'une section d'amplification, il ne peut pas fonctionner comme un simple amplificateur.
La puissance de l'ensemble est loin d'être au niveau des smartphones actuels, mais reste assez correcte par rapport aux baladeurs audiophiles. En effet, l'appareil est propulsé par un CPU Snapdragon 660 (milieu de gamme d'il y a quelques années) avec 4 Go de Ram. Pour la mémoire interne, nous n'avons droit qu'à 64 Go.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour la connectivité et l'interface, le Fiio R7 repose sur différents modes :

  • Android : ce mode est le plus classique, puisqu'il permet à l'appareil de fonctionner comme un modèle audiophile connecté classique, via Android 10. Le R7 donne ainsi accès au PlayStore et par conséquent aux très nombreuses applications de streaming.
  • Pure Tone : mode uniquement centré sur la musique, avec interface made in Fiio. Celle-ci permet d'avoir accès à la musique stockée sur l'appareil, mais également sur le réseau local.
  • Mode USB DAC : comme son nom l'indique, il ne s'agit que d'un mode de type carte son, déclenché en raccordant le R7 à un appareil via USB-C.
  • Mode récepteur Bluetooth.
  • AirPlay : connexion, via le protocole AirPlay, aux appareils Apple.

Fiio R7 02

En outre, Fiio précise que son produit est compatible DLNA et même certifié Roon Ready. Nous avons donc sous la main un véritable petit streamer tout-en-un. Sur ce point, le CA1000 ne peut clairement pas rivaliser.

DAC de nouvelle génération, amplification THX et double alimentation

Sans surprise, l'architecture audio du Fiio R7 est des plus soignées. Premier étage de cette architecture, la conversion numérique-analogique passe par une puce ES9068AS d'ESS, l'une des meilleures références du moment. Le tout est asservi par un système d'horloge maison, avec utilisation d'un FPGA.

Fiio R7 05

Plus impressionnante encore, l'amplification repose sur une structure symétrique et dual-mono, composée de deux modules d'amplification THX AAA-788+. Ces modules figurent parmi les plus haut de gamme de THX, seulement dépassés par les AAA-888. À ce titre, le lecteur peut délivrer jusqu'à 3 W de puissance de sortie (sans plus de précision pour le moment). Notons qu'il existe pas moins de cinq modes de gain, pour permettre au R7 de s'adapter au casque ou écouteurs visés.
Dernier petit raffinement : la possibilité de raccorder l'appareil directement au secteur, mais également à une alimentation DC dédiée. Pour ce dernier mode, Fiio met largement en avant son alimentation linéaire PL50, qui améliorerait encore sensiblement la qualité selon la marque.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Fiio R7 07

Appareil à tout faire pour amoureux de casques audio, le Fiio R7 paraît particulièrement intéressant sur le papier, d'autant que son tarif est loin d'être excessif : 1 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Fiio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus