Videoprojecteur : Nec HT1000

- Ratio de contraste : 1000
- Luminosité : 1000
- fBH :de 15 à 67 kHz
- fBV : de 50 à 85 Hz
- Résolution native : 1024 x 768
- Compatibilité vidéo : TVHD jusqu'à 1080p
- Bruit : 29 dB (Eco) et 32 dB
- Dimensions : 260 x 92 x 275 mm
- Poids : 3,2 kg
- Prix au 01/11/2002 : 5000 EUR


Incroyable mais vrai, Nec, géant du secteur professionnel des écrans Plasma et de la vidéoprojection se propulse à pleine vitesse dans le Home Cinéma avec un appareil annoncé comme purement et simplement révolutionnaire. Le HT1000, d'un prix plus que supportable, est en effet un des seuls mono-DMD de sa catégorie à afficher des images d'un contraste qui peut laisser rêveur !
Pour arriver à un tel exploit, le HT1000 utilise une roue de couleur à six segments et la nouvelle matrice Mustang HD2 de Texas Instrument au format natif 1024 x 768, soit du 4/3. En plus, il donne la possibilité d'agir manuellement sur la valeur d'ouverture de l'iris de son optique, que l'on peut refermer graduellement afin de faire grimper le contraste aux environs de 2000/1.
L'électronique permet par ailleurs de jouer du zoom et du surbalayage pour que les signaux vidéo 16/9 passe sans casse.
Le HT1000 intègre, comme on pouvait s'y attendre, le fameux DCDi de Faroudja, complété par le système SweetVision, propre à Nec, ainsi qu'un décodeur vidéo 3D sur 10 bits qui ont pour tâche d'optimiser le contraste avec une échelle des gris mieux définie.
La compatibilité du HT1000 est étendue aux sources numériques grâce à l'entrée DVI-I, et analogiques, sous forme YUV, Y/C ou RVB. L'appareil est également prêt pour la TVHD, jusqu'à 1080p, et il possède un lecteur de cartes PCMCIA.
La mise en place du HT1000 est facilitée par une correction numérique de parallaxe et de trapèze. Le bloc optique entièrement scellé autorise une installation un peu partout et sa focale courte est un avantage pour obtenir de grandes images avec peu de recul.
Sur le terrain, le HT1000 est, à ce jour, le mono-DMD au ratio de contraste le plus saisissant. Le moins que l'on puisse dire, c'est que NEC n'a pas raté son entrée avec ce vidéoprojecteur qui a beaucoup d'atouts pour plaire et séduire les aficionados d'images DMD, qui seront surpris par la relative absence d'effet arc-en-ciel, et l'édifiant rendu du noir et des couleurs.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework