Videoprojecteur : DreamVision DreamWeaver

- Format : 16/9
- Résolution : 1280 x 720
- Contraste : 1500/1
- Luminosité : 1100 lumens ANSI
- Compatible vidéo : TVHD (720p/1080i)
- Connectique : composite, S-Vidéo, YUV, RVB (analogique et numérique), D-Sub15, DVI-I
- Dimensions: 43,9 x 12,7 cm
- Poids : 4,4 kg
- Prix au 01/03/2003 : 9900 Euros


Et un de plus ! A chaque nouveau produit annoncé par Dreamvision France, on se demande toujours ce que ce nom, désormais international, a bien pu trouver afin de surprendre les foules en liesse. Cette fois, place au DMD survitaminé et aux toutes dernières avancées technologiques. Il s'agit du DreamWeaver, un appareil de 4,4 kg qui ressemble à une soucoupe volante vidéo, dont l’aération latérale est une merveille d’esthétisme. La conception est à ce point ingénieuse que, une fois clos, l’appareil est totalement dépourvu d’aspérités, et ne connaît pas de fuites de lumière. La connectique est camouflée au dos, une trappe amovible permet d’y accéder. Le pilotage de ce produit est assuré par une télécommande cossue, pourvue d’un écran LCD, donnant accès à un large panel de fonctions plus ou moins basiques, mais tout à fait décryptables aux yeux du néophyte. Ceci étant, le niveau technologique de ce Weaver le place inévitablement dans une cour de prescripteurs de la vidéo. Outre ce design sublime, qui séduira inévitablement la gent féminine, Dreamvision a conçu un produit d’exception, dans la pure veine des mono-DMD haut de gamme du marché mondial.
Pour son vidéoprojecteur Dreamvision a voulu ce qu'il y a de meilleur. Le DreamWeaver possède une optique Carl Zeiss, une roue de couleur à 6 segments tournant à 9000 tours/minute, un circuit vidéo DCDi + et il est équipé de la nouvelle matrice DMD, HD2 Mustang de Texas Instruments, d’une résolution native de 1280 x 720.
Sur le terrain, le soin apporté à la conception porte ses fruits. Le DreamWeaver diffuse des images très cinéma, nuancées, suaves, lisses et douces, sans scintillement ni texture vidéo. Avec lui l’image d’un bon DVD prend alors un envol certain. Pas étonnant que ce soit l’œuvre d’une soucoupe volante…


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework