icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Ampli integre stereo : Cayin Audio A-100T

Spécifications
- Puissance : 2 x 70 W (mode ultralinéaire) et 2 x 36 W (mode triode)
- Réponse en fréquence : 10 Hz - 65 kHz
- Distorsion harmonique : < 1 %
- Entrées (sensibilité / impédance de charge) : 480 mV/100 kohms
- Poids : 29 kg
- Dimensions : 440 x 210 x 400 mm

- Distributeur : www.dea-international.com

Le constructeur d’origine chinoise Cayin jouit désormais d’une excellente réputation internationale, mais il ne s’endort pas pour autant sur ses lauriers. Témoin, ce nouvel amplificateur intégré, particulièrement abouti.

Image

Le nouvel amplificateur A-100T est, au vu de sa présentation et de ses performances, une sorte d’association de l’ancien modèle A-50T et du célèbre Ti88. Apparemment disponible avec une paire de simple push-pull de tubes KT88, c’est pourtant sous une autre forme que nous l’avons essayé, à savoir avec un double push-pull, par canal, de tubes EL34.
Très lourd mais de dimensions encore raisonnables, le A-100T bénéficie d’une présentation traditionnelle dans la catégorie, mais d’une finition exemplaire. Le large bandeau central, usiné dans une épaisse plaque d’aluminium, met en évidence un énorme bouton de volume éclairé, mais aussi deux petites touches, permettant respectivement de sélectionner le mode de fonctionnement : ultralinéaire ou triode. Mais on se servira surtout de la très belle télécommande en métal, qui reprend de manière claire et logique toutes les fonctions de l’appareil.
Il est évident que Cayin maîtrise parfaitement son sujet. Voilà un appareil à examiner en détail, pour tous ceux qui pensent encore que les électroniques d’origine chinoise sont forcément bricolées sur un coin de table. Le Cayin A-100T est un des rares appareils à proposer un réglage rapide et précis des valeurs de bias, et ce pour chaque tube. La qualité de fabrication est excellente. Le câblage est réalisé en l’air

Image

Image

Ecoute
On apprécie la belle fluidité générale de cet appareil, une propension particulière à mettre en avant les harmoniques des instruments, mais le tout avec un aspect ciselé et un raffinement général vraiment plaisants. La neutralité reste tout à fait convaincante, comme le prouve d’ailleurs le passage d’un enregistrement à un autre. La réserve de puissance est là et bien là, même si le Cayin A-100T, et ce sera là le seul défaut constaté, n’aime pas être utilisé à l’extrême limite de sa puissance disponible.
Nous avons été enthousiasmés par la qualité de l’image stéréophonique. Incontestablement, c’est un des points forts des électroniques à tubes. Le Cayin n’échappe pas à la règle, et le fait qu’il soit capable de reproduire tout le médium et l’aigu avec un superbe «ciselé» renforce encore l’impression de précision et de profondeur de la reproduction spatiale.

Conclusion
Quand on est un spécialiste réputé et reconnu mondialement dans sa catégorie, on n’a aucun problème pour proposer des versions améliorées de ses premiers appareils. C’est bien le cas de ce nouvel intégré Cayin, aussi beau et pratique que fiable et musical. Ne cherchez ici aucune outrance, mais bien une belle électronique, neutre, transparente et précise, que l’on a autant de plaisir à regarder, à utiliser qu’à écouter. N’en déplaise à certains, c’est la preuve que la Chine sait désormais fabriquer des appareils parfaitement dignes d’intérêt, n’ayant plus rien à envier aux productions des autres pays.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework