icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Ampli + preampli stereo : KTR Lab 845 Titanium et 5725 Deluxe

- Puissance : 2 x 20 watts
- Réponse en fréquence : Préampli : 2 Hz – 200 kHz (0 dB), Ampli : 20 Hz – 20 kHz (Titanium : 8 Hz –
25 kHz) ± 1 dB
- Distorsion harmonique : < 1 % (préampli : 0,02 %)
- Sensibilité d’entrée : 200 mV (préamp)
- Poids : 40 kg (ampli)
- Dimensions : Préampli : 780 x 90 x 370 mm, Ampli : 300 x 300 x 540 mm

- Distributeur : www.ktr-lab.com

[color=CC0000]- Prix : Préampli : de 590 à 2 490 euros, Ampli : de 3 000 à 12 000 euros[/color]

Image

KTR Lab est une marque dont nous n’avions pas encore eu l’occasion de tester les produits et elle représente une très bonne surprise. Tous ceux qui recherchent, avec les tubes, des performances différentes de celles de la majorité des électroniques conventionnelles seront aux anges avec KTR Lab. Notez aussi que, depuis peu, KTR Lab a uni sa destinée à celle du constructeur d’enceintes Divatech, ce qui promet de très belles associations.

Présentation impressionnante et choix exclusifs
En ce qui concerne le préampli 5725, la présentation est inhabituelle mais sans éclat particulier. Le châssis tout métal est recouvert d’un capot enveloppant, ne laissant passer que les tubes, au centre. Suivant les versions, vous avez droit à une, deux ou six entrées Ligne. Les seuls réglages disponibles sont celui de volume, et éventuellement de sélection de la source. Notez enfin que ce préamplificateur est également disponible en kit, sous des versions plus ou moins évoluées, mais aussi que vous pouvez partir d’un préampli de base, en kit, et le transformer progressivement en modèle Deluxe !
L’amplificateur de puissance, lui, est beaucoup plus impressionnant ! Énorme et lourd, il brille aussi par la présence de deux tubes 845, parmi les plus gros modèles que vous pouvez trouver aujourd’hui... Là encore, plusieurs versions sont disponibles, les différences majeures concernant l’origine des tubes, le choix des transformateurs et de certains composants internes importants. Le prix passe ainsi du simple au quadruple, mais certaines performances mesurées (bande passante) évoluent parallèlement de manière importante.
Pour la construction de ces appareils, les choix électroniques sont originaux et presque exclusifs ! Le préamplificateur tire son nom du tube qu’il utilise : le 5725, un tube qui, pour l’anecdote, était utilisé par l’Armée de l’Air dans les Mirage jusqu’au début des années quatre-vingt.
Pour l'ampli Le choix de la triode 845 est particulièrement original. En effet, avec une puissance supérieure à celle fournie par la mythique 300B, on bénéficie d’avantages tout aussi réputés en terme de musicalité (transparence jugée exceptionnelle).

A l’écoute
Incroyable ! Impressionnant ! Sans concurrence ! Tels sont les qualificatifs entendus lors de l’écoute de ce couple magique. En effet, si vous aimez le son «tube», vous allez être servis ! Premièrement, et d’un point de vue purement statistique, il est clair que l’ensemble KTR Lab n’est pas neutre, au sens où nous l’entendons habituellement. Mais franchement, on se demande, à l’écoute, quel est l’intérêt de rechercher absolument cette neutralité parfaite vis-à-vis de la source. Car, ici, jamais l’expression «musicalité» n’a été aussi significative. Peu importe la source et le style de musique : les KTR Lab vous emportent dans la musique, vous tirant les larmes des yeux ou vous faisant battre le tempo, suivant ce que vous écoutez. C’est un véritable déferlement de notes, un raz-de-marée sonore. Bien sûr, cela ne va pas sans certaines outrances. Mais celles-ci semblent toujours tellement crédibles, tellement agréables, tellement dans le sens du rythme...

Image
Image

En conclusion
Nous l’avons dit : nous ne connaissions pas encore KTR Lab, et nous sommes ravis d’avoir comblé cette lacune. Ici, la neutralité absolue n’est certes pas de mise, mais elle est compensée par une extraordinaire musicalité, à laquelle personne ne peut rester insensible. Même si les modèles les plus évolués de la marque sont très chers, on peut tout de même accéder au bonheur KTR pour un prix raisonnable, surtout avec le préampli disponible en kit et «upgradable» à volonté. Retenez donc bien cette marque : nous sommes persuadés que vous allez encore en entendre parler !


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework