icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Concert : La Passion selon Saint Jean de Johann Sebastian Bach à l’Église Saint-Roch

Passion selon Saint jean Eglise saint roch

  • Johann Sebastian Bach : Passion selon Saint Jean BWV 245
  • Vox Luminis
  • Lionel Meunier, chef de chœur
  • Café Zimmermann
  • Pablo Valetti, Konzertmeister
  • Raphael Höhn, ténor, Évangéliste 
  • Mercredi 10 avril 2019, 20 h 30
  • Église Saint-Roch
    296 rue Saint-Honoré
    75001 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr

La Passion selon Saint Jean de Johann Sebastian Bach proposée par deux ensembles prestigieux : Le Café Zimmermann et Vox Luminis.

C’est en 1723 que Johann Sebastian Bach compose cette Passion selon Saint Jean. Cette œuvre colossale par la durée et la complexité de son écriture sera suivie en 1729 d’un ouvrage tout aussi imposant : la Passion selon Saint Matthieu. Cette Passion selon Saint Jean se caractérise par une dramatisation immédiate, spectaculaire, énoncée dès le premier chœur initial qui débute l’œuvre. Ce premier chœur est en effet chargé de douleur, anticipant par son aspect massif, oppressant, mortifère ce qui va se dérouler durant cette Passion selon Saint Jean et dont le point culminant et tragique sera la mort du Christ.
Bien que presque démesurée par sa durée qui s’approche des deux heures, la Passion selon Saint Jean ne fait pas appel à un effectif monstrueux. Côté orchestre, cuivres et percussions sont délibérément écartés, ne retenant que deux flûtes, deux hautbois, un basson, cordes et clavecin. En revanche, Johann Sebastian Bach ménage au chœur une place prépondérante, lui faisant jouer un rôle capital dans le déroulement de cette tragédie. On peut affirmer que la représentation de cette Passion selon Saint Jean donnée à l’Église Saint-Roch atteignait tous ses objectifs grâce à un orchestre virtuose (le Café Zimmermann, Pablo Valetti, Konzertmeister) rompu à l’alchimie sonore du grand Cantor de Leipzig, naviguant de concert avec un Chœur tout aussi compétent : Vox Luminis. Encore fallait-il un Évangéliste hors du commun pour servir de guide spirituel à ce formidable vaisseau sonore que représente cette Passion selon Saint Jean, ce qui fut accordé grâce à la présence d’un ténor d’exception : Raphael Höhn doté d’une présence certaine. Mais les chanteurs provenant du Chœur Vox Luminis qui intervenaient tout au long de cette Passion pour incarner Pierre, Pilate ou Jésus étaient tout aussi en phase avec les personnages de cette longue et douloureuse escalade vers la mise à mort du Christ. Au total, une vision totalement habitée de ce chef-d’œuvre de Johann Sebastian Bach révélé enfin dans son authenticité la plus radicale.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework