icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Concert : l’Orchestre de chambre de la Radio Polonaise Amadeus en concert Salle Gaveau

Amadeus Salle Gaveau

  • Wolfgang Amadeus Mozart : Divertimento en fa majeur KV 138
  • Frédéric Chopin : Concerto pour piano No2 en fa mineur op.21
  • Alexander Tansman : Variations sur un thème de Frescobaldi
  • Mikolaj Gorecki : Concerto notturno pour violon et orchestre
  • Amadeus, Orchestre de chambre de la Radio Polonaise
  • Agnieszka Duczmal, direction
  • Denis Pascal, piano
  • Jaroslaw Zolnierczyk, violon

  • Salle Gaveau
    45 rue La Boétie
    75008 Paris
  • Mardi 15 octobre 2019, à 20 h 30
    www.philippemaillardproductions.fr
    www.sallegaveau.com

Agnieszka Duczmal dirige l’Orchestre de chambre de la Radio Polonaise Amadeus à la Salle Gaveau.

Il était normal pour un orchestre nommé Amadeus de débuter ce concert avec une œuvre de l’auteur de La Flûte enchantée. C’est donc avec le Divertimento en fa majeur KV 138 que s’ouvrait ce concert. Dernier d’une série de trois, ce Divertimento écrit uniquement pour les cordes est certainement le plus célèbre de l’ensemble et reflète un optimisme contagieux très éloigné de toute contrainte, comme éclairé du soleil de l’Italie qui l’a vu naître. L’œuvre se déroule en trois mouvements : un Allegro et un alerte presto encadrant un Andante n’inclinant nullement vers la mélancolie. La deuxième œuvre de ce concert était une composition de jeunesse de Frédéric Chopin : son deuxième Concerto pour piano en fa mineur qui verra sa création le 17 mars 1830, interprété par le compositeur en personne. Bien que présenté sans la présence des bois et des vents, la version interprétée durant cette soirée laisse au soliste toute la virtuosité de la partie soliste d’une extrême complexité, exigeant de la part de son interprète une maîtrise absolue de ses moyens musicaux.

La deuxième partie du concert prenait une orientation nettement plus contemporaine avec les Variations sur un thème de Frescobaldi d’Alexander Tansman. Gagnant Paris, Alexander Tansman y devient un des membres essentiels de l’Ecole de Paris et durant sa longue existence, il produit une œuvre abondante : neuf symphonies (dont la Cinquième s’aventure jusque dans la polytonalité), des opéras, ainsi que des ballets… Dans ces Variations sur un thème de Frescobaldi, Alexander Tansman rejoint et égale les tentatives du même ordre entreprises par des compositeurs tels que Britten, Vaughan Williams, Respighi, etc…

C’est toujours dans le domaine contemporain que ce concert allait prendre fin. En effet, Agnieszka Duczmal décidait de mettre à son programme le Concerto notturno pour violon et orchestre de Mikolaj Gorecki, fils d’un illustre compositeur polonais : Henryck Gorecki (1933-2010) auteur d’une Symphonie No3 dite Symphonie des chants plaintifs, mais également d’une importante partition orchestrale proche de la technique répétitive : La Vieille musique polonaise. Le Concerto notturno pour violon et orchestre de Mikolj Gorecki surprend l’auditeur par la tension dramatique qu’il distille sans ménagement, d’une manière lancinante, rappelant avec évidence que le souvenir d’Henrick Gorecki est encore bien présent dans sa propre musique. Le Concerto prend fin dans une atmosphère proche du « temps suspendu » s’effaçant dans le silence…

Acclamé avec passion par un public enthousiaste, Denis Pascal, pianiste inspiré du 2e Concerto de Chopin, revenait donner deux superbes bis de ce compositeur : d’abord la Mazurka op.17 No4 et enfin le Nocturne op.27 No2. C’est Jaroslaw Zolnierczyk, premier violon d’Amadeus, qui devient avec succès le soliste du Concerto notturno de Milaj Gorecki. Un concert qui laissait la place à de nombreux bis dont un caracolant extrait de l’Ouverture de Guillaume Tell de Rossini. Animatrice fervente de ce concert, Agnieska Duczmal dirigeait avec une énergie incroyable l’Amadeus - Orchestre de chambre de la Radio Polonaise.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Paris, Mozart, Chopin, Salle Gaveau

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 Nikolas 17-10-2019 14:51
bonne nouvelle pour les amateurs de musique classique

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework