PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : inauguration de la saison musicale 2021-2022 de l’Orchestre Philharmonique de Radio France

Orchestre Philharmonique de Radio France chefs

  • Béla Bartok : Trois scènes villageoises (Chants populaires slovaques ) BB 87b ; Sofi Jeannin, direction
  • Oscar Bianchi : 6 db, concerto pour six contrebasses et orchestre (création mondiale) ; Marc Desmons, direction
  • Gustav Mahler : Symphonie N°1 en ré majeur « Titan » ; Fabien Gabel, direction
  • Boris Trouchaud (contrebasse), Lorraine Campet (contrebasse), Edouard Macarez (contrebasse), Weiyu Chang (contrebasse), Lucas Henri (contrebasse), Yann Dubost (contrebasse)
  • Maîtrise de Radio France
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Vendredi 17 septembre 2021, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Trois directions pour ce concert de la Maîtrise de Radio France et de l’Orchestre Philharmonique de Radio France : Sofi Jeannin, Marc Desmons et Fabien Gabel.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bien qu’édifiées sur des Chants populaires slovaques, ces Trois scènes villageoises de Béla Bartok ne cèdent en rien au folklorisant, revendiquant en fait une modernité presque agressive révélant chez le compositeur la recherche d’un langage plutôt radical qui sera très perceptible dans son Premier Concerto pour piano et orchestre datant de 1926.

La seconde œuvre de cette soirée était une création mondiale puisqu’il s’agissait du Concerto pour six contrebasses et orchestre d’Oscar Bianchi. La composition de ce concerto se situe entre 2017 et 2021 et fait appel à un orchestre très fourni, réservant à la percussion et aux cuivres une place importante. D’une très grande expressivité, cette œuvre indique clairement chez Oscar Bianchi une forte inclination pour les sonorités graves. Bien qu’évoquant parfois l’influence de Ligeti, ce concerto conserve néanmoins sa personnalité propre et toute son originalité.

La dernière œuvre de ce programme n’était autre que la Symphonie N°1 de Gustav Mahler. Bien que datant de 1888-1889, cette symphonie aurait déjà été esquissée dès 1884. Dans sa version définitive, elle comporte quatre mouvements, un cinquième intitulé « Blumine » en ayant été écarté définitivement. Le premier mouvement, assez vaste bien qu’anticipant des thèmes qui n’apparaîtront que dans le Finale, révèle chez Mahler une proximité avec la Nature vue dans toute sa complexité et toute sa force mystérieuse. Un rude Scherzo tient lieu de second mouvement ; Mahler n’y subit pas l’influence du troisième mouvement de la Symphonie Pastorale de Beethoven mais plutôt celle du Freischütz de Weber. Le troisième mouvement basé sur une marche funèbre grotesque et caricaturale est d’une grande originalité, pratiquant ouvertement le « collage » d’éléments juifs et tziganes. Le dernier mouvement déclenche une véritable tempête sonore et se conclut avec une sorte de marche triomphale grandiose, symbolisant une sorte de victoire finale que Mahler remporte sur les forces obscures qui gouvernent notre monde.

Vive et solide interprétation des Trois Scènes villageoises de Bartok de Sofi Jeannin à la tête de la Maîtrise de Radio France et d’une partie de l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Marc Desmons, ses six contrebassistes et l’Orchestre Philharmonique de Radio France réussissent leur pari : donner au Concerto d’Oscar Bianchi toute sa force. Quant à la Symphonie N°1 de Mahler, elle trouve en Fabien Gabel un mahlérien de grande classe restituant avec conviction toute la charge poétique et émotionnelle contenues dans cette prophétique première Symphonie, grâce à un Orchestre Philharmonique de Radio France à son plus haut niveau.

Un concert exceptionnel réunissant Bartok, Bianchi et Mahler, dirigés par trois chefs différents.

Texte de Michel Jakubowicz 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Auditorium de Radio France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Béla Bartók, Gustav Mahler, Maîtrise de Radio France, Oscar Bianchi, Sofi Jeannin, Marc Desmons, Fabien Gabel

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus