PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : Eric Montalbetti, Claude Debussy et Maurice Ravel par l’Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck

  • Eric Montalbetti : Ouverture philharmonique
  • Claude Debussy : Prélude à L’Après-midi d’un faune
  • Maurice Ravel : L’Enfant et les Sortilèges
  • Jodie Devos (soprano), Clara Guillon (soprano), Chloé Briot (soprano), Anaïk Morel (mezzo-soprano), Elodie Méchain (contralto), Antoine Normand (ténor), Régis Mengus (baryton), Paul Gay (basse)
  • Maîtrise de Radio France
  • Sofi Jeannin, cheffe de chœur
  • Chœur de Radio France
  • Martina Batic, cheffe de chœur
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Ji-Yoon Park, violon solo
  • Mikko Franck, direction
  • Vendredi 1er octobre 2021, à 20 h 30
  • Philharmonie de Paris, Grande Salle Pierre Boulez
    philharmoniedeparis.fr

Montalbetti, Debussy et Ravel au programme de l’Orchestre Philharmonique de Radio France à la Philharmonie de Paris. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ce concert débutait par une création mondiale, l’Ouverture philharmonique d’Eric Montalbetti. Elle fait appel à un vaste orchestre incluant aussi bien la petite harmonie que les cuivres, ainsi que les percussions et les cordes. Le compositeur tient à préciser qu’il a écrit cette pièce dans une perspective délibérément tournée vers une vision optimiste, s’opposant à la terrible épreuve que nous venons de traverser. Cette Ouverture philharmonique semble avancer par vagues sonores successives, offrant à l’auditoire l’impression de se retrouver au sein d’un océan sonore d’une rare puissance.

La seconde œuvre de ce concert permettait d’entendre le Prélude à l’Après- midi d’un faune de Claude Debussy. Elle sera créée le 22 décembre 1894 à la Société nationale de musique de Paris par un chef d’orchestre quelque peu oublié de nos jours : Gustave Doret. Basée sur un célèbre poème de Stéphane Mallarmé, cette incroyable pièce symphonique qui ne revendique pas le nom de poème symphonique, dépeint avec une intériorité stupéfiante les cheminements improbables d’un être mythologique insaisissable : le faune !

La dernière partie de ce concert était entièrement consacrée à L’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel. Cette fantaisie lyrique, basée sur un poème de Colette, va demander cinq années de travail à Maurice Ravel. Elle sera exécutée pour la première fois à Monte-Carlo sous la direction d’un très grand chef : Victor de Sabata, également compositeur d’opéras rappelant l’influence évidente d’Ottorino Respighi. Tout comme Tchaïkovski, Prokofiev, Debussy ou Mahler, qui ont traité avec bonheur le conte de fées et le merveilleux, Maurice Ravel semble lui aussi irrésistiblement attiré par le monde magique de l’enfance. Sa première incursion dans le domaine du conte de fées remonte à 1908, époque où il compose Ma Mère L’Oye. Le poème de Colette auquel s’attelle Maurice Ravel dans L’Enfant et les Sortilèges, est à la fois un monde magique, où animaux et objets acquièrent une dimension fantastique, mais c’est aussi un monde dangereux pour L’Enfant qui sans discernement aucun a passé son temps à martyriser tout ce petit monde. Mais la rédemption est toujours possible, permettant à un petit tyran de se racheter lorsqu’il porte secours à un petit animal qu’il a auparavant maltraité.

Après Montalbetti et Debussy parfaitement interprétés, Mikko Franck et les huit solistes, le Chœur, la Maîtrise et l’Orchestre Philharmonique de Radio France portent cette féérie ravélienne au sommet du rêve.

Un concert unissant modernité (Eric Montalbetti) et féérie (Claude Debussy et Maurice Ravel). 

Texte de Michel Jakubowicz 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Princeton Audio, Mikko Franck, Orchestre Philharmonique de Radio France, Maurice Ravel, Debussy, Philharmonie de Paris, Chœur de Radio France, Maîtrise de Radio France, Jodie Devos, Sofi Jeannin, Clara Guillon, Chloé Briot, Anaïk Morel, Elodie Méchain, Antoine Normand, Régis Mengus, Paul Gay, Martina Batic, Ji-Yoon Park, Eric Montalbetti

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus