PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : Thomas Adès interprète Adès et Janacek

ades thomas

  • Thomas Adès : Tower - for Frank Gehry
  • Leos Janacek : Mladi pour six instruments à vent
  • Thomas Adès : Concerto pour piano et orchestre (création française)
  • The Exterminating Angel Symphony (création française)
  • Leos Janacek : Sinfonietta
  • Kirill Gerstein, piano
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Ji-Yoon Park, violon solo
  • Magali Mosnier, flûte
  • Olivier Doise, hautbois
  • Jérôme Voisin, clarinette
  • Victor Bourhis, clarinette basse
  • Julien Hardy, basson
  • Antoine Dreyfuss, cor
  • Thomas Adès, direction
  • Vendredi 8 octobre 2021,  à 20 h
    Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradioetdelamusique.fr

Thomas Adès interprète ses propres œuvres et la Sinfonietta de Leos Janacek à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

LA SUITE APRÈS LA PUB

C’est avec Tower - for Frank Gehry, une brève pièce pour 14 trompettes de Thomas Adès que s’ouvrait ce concert. Le compositeur, en évitant toute complexité exagérée, a visiblement pensé aux étudiants chargés de la création de cette œuvre à Arles en 2021.

Mladi de Leos Janacek pour six instruments à vent constituait la deuxième œuvre de ce concert. Cette étonnante partition tardive est contemporaine de la Messe Glagolitique et de La Petite renarde rusée, peut-être son chef-d’œuvre dans le domaine de l’opéra et qui date aussi de 1924. Mladi s’inspire volontiers du folklore tchèque mais est aussi le reflet de ses années de jeunesse passées à Brno au couvent des Augustins, de 1865 à 1874. Bien que destinée à un effectif limité à six instruments à vent, Mladi est chargée de nostalgie. Il semble certain que dans cette pièce Janacek jette un coup d’œil en arrière sur une période qu’avec toute sa cruauté, le temps va inévitablement effacer.

Le Concerto pour piano et orchestre de Thomas Adès date de 2018 et sera créé le 7 mars 2019 au Symphony Hall de Boston par Kirill Gerstein au piano, Thomas Adès dirigeant le Boston Symphony Orchestra. Le compositeur se plie au sacro-saint principe du Concerto en trois mouvements, ce qui ne l’empêche nullement de s’autoriser une écriture souvent complexe s’affranchissant de toute influence due soit à Prokofiev soit à Bartok. C’est à partir de son opéra The Exterminating Angel d’après le film de Luis Bunuel que Thomas Adès réalise The Exterminating Angel Symphony en quatre mouvements. Grâce à un orchestre très fourni, le compositeur décrit avec violence et raffinement la condition abominable réservée à des invités soudainement piégés dans un salon se transformant peu à peu en une sorte de radeau de la Méduse dont personne ne peut s’échapper.

La dernière œuvre de ce concert était la Sinfonietta de Leos Janacek en cinq parties. Elle fait partie des dernières œuvres du compositeur et est composée durant la même période que son opéra L’Affaire Makropoulos basé sur un thème fantastique : l’immortalité. La Sinfonietta de Janacek surprend par la place inusitée que le compositeur réserve à la famille des cuivres (14 trompettes, 1 tuba et 6 cors !). Cette œuvre révèle avec éclat que Janacek n’a rien perdu de son inspiration juvénile déjà décelée dans Mladi, sentiment renforcé ici par l’éclat saisissant d’un orchestre pléthorique aux sonorités grandioses ou intimistes.

Excellente prestation du pianiste Kirill Gerstein dans le Concerto pour piano de Thomas Adès. Bel accueil du public qui se voit offrir par Kirill Gerstein un bis de Gyorgy Kurtag s’inspirant de la musique pour piano de Janacek. Interprétation pleine de subtilité pour Mladi par six musiciens très inspirés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Quant à Thomas Adès, impressionnant dans ses propres œuvres, il fait de la Sinfonietta de Leos Janacek un poème vibrant d’émotion et de passion. Tout ceci grâce à un Orchestre Philharmonique de Radio France prompt à répondre à toutes les sollicitations de Thomas Adès.

Thomas Adès et Leos Janacek à l’honneur dans ce concert passionnant de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Texte de Michel Jakubowicz

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Auditorium de Radio France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Thomas Adès, Leos Janáček, Kirill Gerstein, Ji-Yoon Park, Magali Mosnier, Olivier Doise, Jérôme Voisin, Victor Bourhis, Julien Hardy, Antoine Dreyfuss

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus