PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : le pianiste Nathanaël Gouin interprète Liszt à la Salle Gaveau

Nathanael Gouin

Le pianiste Nathanaël Gouin interprète Salle Gaveau une œuvre-fleuve de Franz Liszt : Les Années de Pèlerinage (1 & 2).

LA SUITE APRÈS LA PUB

C’est entre 1835 et 1836 que Franz Liszt compose le premier cycle de ces Années de Pèlerinage. Ce premier volume intitulé Suisse, S.160 comporte neuf pièces. Fortement inspirées par un programme littéraire, ces neuf pièces nous font voyager dans un monde imaginaire dont seul Franz Liszt détiendrait les clés. Mais c’est bien la Suisse qui sert de point de départ à ce voyage fantastique, rêvé, que propose le compositeur tout au long de ce parcours étrange, poétique et impalpable effectué dans cette Suisse romantique où s’invite à l’improviste un héros incontournable de ce pays : Guillaume Tell et qui en quelque sorte constitue la première pièce de ce recueil (Chapelle de Guillaume Tell). Un héros dont déjà en 1828, Rossini réussit un stupéfiant portrait dans son opéra qui sera donné à Paris cette même année. Commençant donc avec la Chapelle de Guillaume Tell, cette Première année de Pèlerinage se termine par une pièce au charme indicible : Les cloches de Genève, dont l’écriture d’une grande fluidité, au lyrisme intense, semble mobiliser l’essentiel de la pensée musicale de l’auteur du poème symphonique Les Préludes.
En seconde partie, Nathanaël Gouin s’attelait à la redoutable Seconde Année de Pèlerinage datant de 1839. Composée de sept parties dont trois sont consacrées aux Sonnets de Pétrarque, cette Deuxième Année de Pèlerinage (Italie, S.161) va se conclure par l’extraordinaire et visionnaire pièce (en réalité une véritable Sonate) intitulée "Après une lecture de Dante". Franz Liszt nous entraîne sans ménagement dans une longue errance dans les ténèbres effrayantes de l’Enfer. Il propose finalement à l’auditeur sidéré devant ce déferlement de noirceur d’effectuer une sorte de remontée irrésistible vers la lumière.
Après une interprétation flamboyante, dévoilant les arêtes vives de ces Années de Pèlerinage de Franz Liszt, Nathanaël Gouin très acclamé par le public de la Salle Gaveau, propose à l’auditoire un bis de Franz Liszt : un fragment de la Troisième Année de Pèlerinage : Sursum Corda.
Avec ce récital consacré aux Deux Années de Pèlerinage de Franz Liszt, Nathanël Gouin, dont Maria Joao Pires propulse la carrière de pianiste dès 2014, réussit une plongée incroyable au sein d’une œuvre immense où fort peu de pianistes osent s’aventurer sans risquer le naufrage.

Texte de Michel Jakubowicz

Plus d’infos

  • Franz Liszt : Années de Pèlerinage, Première & Deuxième Années
  • Nathanaël Gouin : piano
  • Mardi 16 novembre 2021, à 20 h 30
  • Salle Gaveau
    45 rue La Boétie
    75008 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Salle Gaveau, Liszt, Nathanaël Gouin

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus