PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : Hespèrion XXI et Jordi Savall en concert à la Salle Gaveau

Jordi Savall

Jordi Savall et l’Ensemble Hespèrion XXI proposent un voyage musical débutant avec les Danses et Canzoni vénitiennes et s’achevant avec Joan Cabanilles.

C’est donc un long trajet musical s’étendant sur deux siècles (1500-1700) que Jordi Savall et l’Ensemble Hespèrion XXI nous invitent à visiter. Un itinéraire très varié effectué aussi bien en Espagne, qu’en Italie, en Allemagne, en Angleterre et en France. Si nombre de compositeurs présents dans ce concert nous semblent familiers (Dowland, Scheidt, Philidor, Gibbons, Cabanilles, Legrenzi ou Rossi), d’autres noms méconnus en font aussi partie. Par exemple un certain William Brade (1560-1630) figure également au programme avec Ein Schottisch Tanz ainsi que Gioseffo Guami (1542-1611) nous permettant de découvrir sa Canzon 4 « Sopra La Battaglia » illustrant d’une manière démonstrative de hauts faits d’armes.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Parmi les compositeurs célèbres figurant dans ce concert il faut bien entendu retenir le nom de John Dowland présent ici avec deux pièces hautement significatives : Lachrimae Pavan et The King of Denmark Galliard. L’Allemagne est elle aussi fort bien représentée avec Samuel Scheidt, nous invitant à redécouvrir sa musique instrumentale avec quatre pièces : Paduan V, Courant Dolorosa IX, Allemande XVI et Galliard Battaglia XXI.

Le Portugal, également présent dans ce concert, est aussi fort bien représenté par Pedro de Araujo (1640-1705) à qui l’on doit une profusion d’œuvres pour orgue d’une belle facture. Dans ce concert, il nous propose de découvrir sa Consonancias de I° Tom. Cette ultime partie du programme nous révèle aussi la Corrente italiana d’un remarquable auteur de pièces pour orgue : Joan Cabanilles (1644-1712) représentant ici l’Espagne. Jordi Savall n’oublie pas la France puisqu’il nous propose dans Fantaisies et Danses à la cour de Louis XIII deux Anonymes (MSS.Philidor) : Pavane de la petite Guerre & Gaillarde ainsi que Sarabanda « A L’Impero d’Amore » et Bourrée d’Avignonez.

Egalement rattaché à ces Fantaisies et Danses à la cour de Louis XIII figure un compositeur italien, Luigi Rossi, présent dans cette partie de concert avec une Fantaisie « Les pleurs d’Orphée ».

Omniprésent aux côtés de son fameux Ensemble Hespèrion XXI qu’il dirige également, Jordi Savall ne se sépare à aucun moment de son dessus de viole, assurant ainsi une continuité remarquable dans ce concert survolant un impressionnant panorama musical englobant les principaux pays d’Europe.

Chaleureusement salués par le public venu en nombre à la Salle Gaveau, Jordi Savall et l’Ensemble Hespèrion XXI offrent deux superbes bis, mettant ainsi fin à un concert d’exception. Jordi Savall et Hespèrion XXI prouvent par ce concert de haute volée que l’Europe est bien leur véritable patrie.

Texte de Michel Jakubowicz

LA SUITE APRÈS LA PUB

Plus d’infos

  • Musica Nova - Harmonie des Nations (1500-1700)
  • L’influence vénitienne dans l’Europe Musicale
  • Ricercari, Capricci, Canzoni, Sonates, Danses et Variations
  • Hespèrion XXI
  • Jordi Savall : dessus de viole et direction
  • Jeudi 9 décembre 2021, à 20 h 30
  • Salle Gaveau
    45, rue La Boétie
    75008 Paris
    www.philippemaillardproductions.fr 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Salle Gaveau, Jordi Savall, Ensemble Hespèrion XXI

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus