icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Joseph Haydn, Quatuors à cordes : L'alouette, Le cavalier, L'empereur

Image
`
Quatuor Rosamunde München

Berlin Classics, distribué par Integral Distribution

NOTATION : :-) :-) :-) :-)

Même si Joseph Haydn est largement considéré comme le « Père » de la symphonie, son action dans le domaine du quatuor à cordes est tout aussi prépondérante, et les trois quatuors réunis ici en attestent amplement ! Si le quatuor dit l’Empereur est à l’origine de l’hymne autrichien, Le Cavalier et l’Alouette ont eux aussi largement contribué à la réputation d’Haydn, dans la maîtrise d’un genre réputé ardu. Adoptant des tempi relativement sages, les musiciens du Quatuor Rosamunde ne se contentent pas d’une lecture « en surface ». Ils intériorisent au maximum le discours haydnien, révélant la complexité du discours instrumental subtil imaginé par celui qui fut avec Mozart le plus grand compositeur de son temps.

Michel Jakubowicz.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework