icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

[Test] Bowers & Wilkins P3 : casque nomade très chic et raffiné

casques bowers-and-wilkins-p3-white

Après le casque iconique P5 qui a beaucoup fait parler de lui pour son style unique, la marque britannique a lancé un modèle plus démocratique, le P3.

---------------------
Ce test a été publié dans 
l'édition 2013 de notre guide des casques audiophiles.
---------------------

Tout comme son aîné, le nouveau casque P3 est un modèle supra-auriculaire conçu pour un usage nomade. Il en reprend aussi l'esthétique, dans les grandes lignes et de façon légèrement simplifiée. On retrouve ainsi les superbes branches torsadées en métal, la magnifique finition, l'aspect très luxueux et raffiné que nous avions aimé avec le P5.
Très élégant donc, le P3 peut aussi se targuer d'être fonctionnel. Pour commencer, c'est un poids plume qui pèse seulement 130 g sur la balance. Il peut se replier sur lui même pour se ranger facilement dans un sac. Son cordon est détachable. Il comporte d'origine un microphone et des commandes compatibles avec les appareils Apple, mais un câble standard compatible avec toutes les sources est également fourni.
Même s'il n'est pas d'un maintien extraordinaire (il peut avoir tendance à glisser du crâne lorsque l'on bouge de façon brusque), le P3 est très agréable à porter grâce aux coussinets de ses oreillettes sans creux au milieu, entièrement tendus de tissu. Il ne serre pas beaucoup les oreilles et, en conséquence, isole modérément des bruits ambiants. Cela évite d'être complètement coupé du monde extérieur.
À l'écoute, le P3 offre une restitution sonore tout à fait dans la lignée de son aîné le P5. Son équilibre tonal est relativement neutre et les timbres ont une jolie définition. Ce casque est équipé de transducteurs de 30 mm de diamètre spécifiques à la marque avec diaphragme en Mylar "laminé et aminci", ainsi qu'un moteur à aimant néodyme. Sa réponse en fréquence n'est donc pas très étendue. Les deux extrémités du spectre sont un peu écourtées. Néanmoins, le grave est chaleureux avec beaucoup de rondeur tandis que l'aigu fait état de quelques brillances. Si l'on regrette un petit manque d'ouverture et d'aération en revanche la dynamique est correcte. Le P3 est ainsi agréable à écouter, aussi bien à bas qu'à fort volume sonore, sur la plupart des styles de musique (Gotye, Nicki Minaj, Estelle, Jessie J, Amy Winehouse, Keane, Aretha Franklin, Magnificat de Bach...).
Au final, le Bowers & Wilkins P3 est donc un bon casque, dont son acquéreur pourra être fier. Mais son prix nous semble un peu élevé par rapport à une concurrence aujourd'hui très agressive entre 100 et 200 €. On paye un peu ici le prestige de la marque.

Le Bowers & Wikins P3 en images

Spécifications

  • Type : clos, supra-auriculaire
  • Réponse : 10 Hz à 20 kHz
  • HP : 30 mm (électrodynamiques)
  • Sensibilité : 111 dB/V à 1 kHz
  • Impédance : 34 Ω
  • Puissance max. : 50 mW
  • Cordon : 1,2 m avec microphone et commandes pour iPod/iPhone/iPad et mini-jack à 4 contacts
  • Accessoires fournis : coque rigide de rangement, câble standard (avec prise mini-jack universel à 3 contacts), adaptateur jack 6,35 mm
  • Poids : 130 g
  • Prix : 190 €

Notre avis

  • Confort : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-grise(4/5)
  • Versatilité : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-demi-verteetoile-grise(3,5/5)
  • Son : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
  • Fabrication : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleue(5/5)
  • Intérêt : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-grise(4/5)

www.bowers-wilkins.fr

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework