icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test système Bluesound : l'esprit audiophile au service du multiroom

Bluesound Family V2

Lancé à l'occasion du High End de Berlin 2013, Bluesound a été un des premiers concurrents de nouvelle génération de Sonos. Privilégiant une approche haut de gamme, il se démarque du leader historique avec des produits plus audiophiles et compatibles avec l'audio Hi-Res.

---------
Ce test a été publié dans notre
guide de l'audio connectée, multiroom et sans-fil 2015
---------

Bluesound est une entreprise du groupe canadien Lenbrook qui détient également la marque d'enceintes acoustiques PSB et NAD, constructeur d'électroniques emblématique du monde audiophile qu'il n'est plus nécessaire de présenter. NAD est notamment connu pour son amplificateur intégré 3020, lancé dans les années 1970 et qui a été le produit le plus vendu de l'histoire de la Hi-Fi (plus d'un million d'exemplaires écoulés). Ainsi l'équipe de Bluesound se présente comme particulièrement expérimentée, en partie issue de l'aventure NAD, avec l'intention de perpétuer son esprit audiophile dans le domaine du sans-fil et du multiroom. Plusieurs prix et awards décernés par la presse internationale sont déjà venus récompenser cette démarche.

La gamme etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange(4,5/5)

La gamme Bluesound est un peu différente de ce que l'on a l'habitude de voir dans le domaine du multiroom, car elle ne compte qu'une enceinte autonome ainsi que des produits principalement destinés à compléter un système Hi-Fi déjà existant.

La base du système Bluesound est un lecteur de musique en réseau, le Node (450 €), ou le Powernode (700 €), sa version amplifiée de 2 x 50 watts sous 4 ohms.

Le Vault (1000€) - comprenez "coffre fort" - est une unité de stockage additionnelle qui intègre un disque de 2 To pour stocker votre bibliothèque musicale et un lecteur pour "riper" vos CD.

Du côté des enceintes, seulement deux modèles : la Pulse (700 €), une station stéréo monobloc avec cinq haut-parleurs, et Duo (1000 €), une paire d'enceintes avec caisson de grave qu'il faut alimenter par un Powernode.

Fonctions et services : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleue(4,5/5)

Si l'on construit son système Bluesound sur le Node, ou sa version amplifiée Powernode, et que l'on dispose du serveur Vault, les fonctionnalités offertes par la gamme sont très larges et axées sur les performances musicales.

En effet, le système Bluesound permet de lire les fichiers locaux en Audio Hi-Res et il est compatible avec un grand nombre de plateformes de streaming et de webradios dont Qobuz et Tidal en "vraie qualité CD". Il permet aussi de connecter des enceintes ou des sources numériques externes. Il manque le Bluetooth ou l'AirPlay. Mais le panel de fonctions et services offert par Bluesound est déjà fort complet

Le système Bluesound s'appuie sur un réseau propre en Wi-Fi Dual Band 2,4/5 GHz, ce qui le rend très stable. La qualité du flux audio peut monter jusqu'à 24bit/192kHz à partir de fichiers FLAC, WAV, AIFF, AAC, WMA ou MP3, et ce en "gapless play-back". Cette dernière fonctionnalité permet la lecture à la file de différentes pistes sans interruption, chose commune sur les cassettes, CD et gramophones mais dont l'absence se fait ressentir sur des fichiers informatique.

Les possibilités en terme de multiroom sont très étendues puisqu’il est possible d'avoir jusqu'à 8 points d'écoute en sans-fil et 34 en liaison réseau filaire.


L'application Bluesound est riche en fonctionnalités, une richesse qui surcharge l'interface et nuit parfois à la lisibilité. À noter la présence d'un menu, disponible par un onglet sur la droite de l'écran, permettant de lier facilement plusieurs enceintes et points d'écoute du système.

L'interface : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-griseetoile-grise(3/5)

Sans être fastidieuse, la configuration du réseau prend un peu de temps. Bluesound propose une seule et même application pour la configuration du réseau et pour la lecture des flux et des fichiers. Après avoir capté le réseau Wi-Fi émis par chacun des éléments de la gamme Bluesound, il faut les configurer via une page web dédiée sur le navigateur de l'appareil de contrôle. Il est ensuite nécessaire de ré-entrer les codes du réseau local sur la page web, puis de retourner à l'application Bluesound. Les étapes ne sont pas très lisibles mais guidées pas à pas par les manuels d'utilisation. Après un peu plus d'une trentaine de minutes, nous avions installé sur le réseau l'ensemble des éléments de la gamme Bluesound.

L'application de pilotage Bluesound sur tablette ou smartphone est très complète, mais son utilisation est parfois un peu difficile.
Bluesound intègre un grand nombre de plateformes de streaming. Pour chacune de ces dernières (Deezer, Tidal etc.), il faut retourner sur la page web de configuration et entrer ses login et mot de passe. L'application permet de lire les fichiers stockés sur le Vault ou ailleurs en local sur le réseau et de les ajouter à différentes bibliothèques ou listes de lecture. Il est aussi possible de jongler avec Spotify Connect. Une abondance de fonctionnalités et une nécessité d'ouvrir régulièrement des pages web de configuration sont un peu préjudiciables à l'ergonomie de l'application qui par ailleurs a une esthétique un peu sombre. En effet, les couleurs grises et la surcharge de menus saturent vite la lecture à l'écran même sur un smartphone de grande taille.

bluesound powernode lifestyle 

En conclusion : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleue(4,5/5)

Si on reste un peu déçus par le résultat un peu "entendu" du set Duo ainsi que par le manque de maniabilité de l'application de pilotage, on apprécie que Bluesound ait mis le paquet sur l'Audio Hi-Res et la compatibilité avec des services de streaming de qualité (Qobuz et Tidal) avec une approche plus audiophile et initiée que Sonos. Sa gamme complète brille par les qualités d'amplification de son Powernode et les performances acoustiques de la Pulse, sa station d'écoute bien-nommée.

Plus d'infos sur Bluesound : www.bluesound.com

Spécificités

  • Application de pilotage : iOS, Android et Kindle Fire
  • Connexions réseau : Wi-Fi Dual Band et Ethernet
  • Plateformes compatibles : Deezer, Juke, Murfie, Napster, Qobuz, Rdio, Rhapsody, Slacker, Tidal, TuneIn, Wimp
  • Protocoles compatibles : Spotify Connect
  • Sources externes : DLNA, USB, analogique, numérique
  • Fichiers audio compatibles : Hi-Res


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework