PUBLICITÉ

Test Bang & Olufsen BeoPlay H2 : un petit casque bourré de mignonnes attentions

Beoplay H2 test On mag 1

B&O Play est la gamme jeune, élégante et punchy de Bang & Olufsen, constructeur historique et incontournable de secteur de l'audio haut de gamme en Europe. Le H2 en est le casque petit et discret, mais pas cheap pour autant. Il garde une approche très chic tant du côté du design et du confort que celui des prestations sonores.

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
Ce test a été publié dans notre
guide casques et écouteurs 2016.

Retrouvez tous nos tests dans nos guides d'achat.
---------

L’emballage du casque H2 est un peu surprenant. Si l’extérieur est classique, on retrouve tout de suite la patte chic de B&O Play une fois le couvercle soulevé, qui est là pour nous rappeler que nous n’avons pas qu’un "petit casque" entre les mains. On passe les doigts à travers les trous d’une fine plaque de mousse recouverte de papier de soie pour trouver le casque et… ? pas de câble ni de notice ? Si si, ils sont discrètement cachés sous le présentoir du casque, dans des enveloppes encastrées dans le fond de la boîte. Celle qui renferme la notice ressemble carrément à une enveloppe de carton d’invitation, et l’autre pour le câble à un mini ballotin de chocolat…c’est presque too much ! Mais on se sent choyé.

Confort, élégance et discrétion en maîtres mots, c'est la patte de la marque d'audio de luxe danoise Bang & Olufsen

La construction du casque ne laisse en rien à désirer pour un produit de cette taille. Un composite solide, que l’on entend faire durer pour les oreillettes et l’arceau, et au milieu de ce dernier, un coussinet de caoutchouc pour éviter d’appuyer trop durement sur le crâne. Les glissières sont bien serrées et s’ajustent avec la force de la main.
L’ensemble peut paraître un peu rigide à porter à la longue. Mais il faut noter le soin apporté aux coussinets, remplis de fine mousse synthétique et recouverts de vrai cuir d’agneau, qui permettent au BeoPlay H2 de serrer fermement les oreilles, pour assurer un bon maintien même en mouvement, tout en conservant un bon niveau de confort.
En somme un casque qui tient bien sur la tête et assure une bonne isolation acoustique passive face aux bruits extérieurs. Il reste discret et super élégant, car recouvert de textile de qualité au niveau des oreillettes et du dessus de l’arceau. Tout cela est bien sûr disponible en différentes couleurs finement sélectionnées. Le câble mini-jack fourni avec microphone et télécommande porte la couleur du textile choisi. En somme, un casque classe, léger et réellement nomade.

Beoplay H2 test On mag 2

Pour ce qui est de la qualité de construction interne, pas de mauvaise surprise.

Les coussinets des oreillettes sont faits pour être "déclipsables", et les coques sont fermées grâce à des vis à têtes en étoile, sur inserts métalliques (une attention particulièrement sérieuse et rare sur un casque à ce prix). De même, les charnières intérieures qui permettent aux oreillettes de pivoter par rapport à l’arceau ont de solides pièces en métal.
Le BeoPlay H2 est d'une construction soignée, celle d’un produit durable auquel on peut faire des réparations faciles.
Au cœur de chaque oreillette, le transducteur de 40 mm de diamètre possède un petit moteur à aimant néodyme très proprement monté. Celui-ci est doté d’un curieux déflecteur arrière métallique au-dessus du système de ventilation. Le tout donne un sentiment de sérieux et d’attention, au moins à la hauteur du design extérieur.

À l'écoute : pas d'esbroufe, mais un vrai sens de la musique

À l’écoute, pas de grave tonitruant, d'aigu surdéfini ou d'image sonore sans limite. Ce petit casque fort sérieusement conçu se concentre sur l'essence de la musique. Il met en avant le registre médium et le fait très bien avec beaucoup de naturel.
Sa restitution sonore frappe d’abord par son impact précis et sa bonne dynamique. Elle est à la fois douce et chaleureuse et envoie des basses, certes pas très profondes, mais qui ont du punch et de la matière. Le milieu du spectre est très ouvert, bien aéré, sans effet de présence trop appuyé. C'est très agréable sur de l’Electro, du Reggae ou de la Pop. Le BeoPlay ne cherche pas à donner la plus grande foule de détails jusque dans les aigus, mais il reste bien compétent sur du Classique ou du Jazz. On entend bien les résonnances du piano et le placement des instruments sur l’enregistrement live de "Kulun" de Dereb the Ambassador. De quoi se faire plaisir à la maison comme dehors avec un casque qui pour sa taille et son prix offre de très bonnes compétences à l’écoute.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Plus d’infos : www.beoplay.com

Le casque Beoplay H2 décortiqué et en images

Caractéristiques du BeoPlay H2 de Bang & Olufsen

  • Type : casque à oreillettes closes, supra-auriculaires
  • Haut-parleurs : 40 mm
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à22 kHz
  • Sensibilité : n.c.
  • Impédance : n.c.
  • Câble : amovible avec microphone MEMS et commande à trois boutons
  • Accessoires fournis : câble mini-jack
  • Couleurs : rouge profond, rose ambré, bleu carbone, gris nuage ou vert feldspath
  • Poids : 155 g
  • Prix officiel : 200 €

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Polyvalence : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Ergonomie et confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Son : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Notre avis : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus