Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  Home Cinéma  |  Showroom

social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32

Test Chord Mojo : un ampli casque et un DAC USB de poche qui a beaucoup de sex-appeal musical

Chard DAC Mojo test ON mag

Le Chord Mojo est le plus petit appareil de la marque britannique Chord, spécialiste de très longue date des électroniques audionumériques haut de gamme. Tenant dans la main, rentrant facilement dans une poche de veste ou de pantalon, c’est à la fois un DAC Hi-Res pour smartphones, tablettes ou ordinateurs et un ampli casque puissant capable d’alimenter aussi bien des écouteurs que des gros modèles Hi-Fi de salon. Mais surtout, il a beaucoup de tempérament à l’écoute.

Fabriqué en Angleterre et non dans les usines d’un lointain pays asiatique, le Mojo tient dans un petit boîtier taillé dans un lingot d’aluminium d’environ 8 x 6 x 2 cm, pour un poids de 172 g très exactement (sur notre balance de cuisine audiophile). À l’intérieur, Chord a installé une batterie de 1650 mAh et un circuit dessiné par Robert Watts basé sur un FPGA (Field Pragrammable Gate Array) Xilink Artix-7. Ce dernier est un processeur et non une classique puce de conversion de chez ESS Technology, Burr Brown ou Texas Instruments comme on en trouve chez les produits concurrents. Pour le Mojo, Chord utilise donc ses propres algorithmes de conversion, ce qui est une démarche très rare dans cette gamme de prix et démontre la maîtrise de la marque en matière de traitement audionumérique.

 Ceci est d’autant plus remarquable que le Chord Mojo est un petit appareil extrêmement polyvalent. Il possède deux ports micro-USB le premier pour recharger la batterie interne, le second pouvant se brancher directement à la sortie d’un ordinateur PC ou Mac, mais aussi d’un appareil iOS, Android ou Windows Phone. Il supporte les flux PCM jusqu’en 32 bits/768 kHz ou DSD512 en mode DoP (DSD over PCM). L’appareil est également équipé de deux autres entrées numériques sur optique Toslink et prise coaxiale mini-jack.
Enfin, à l’autre extrémité du boîtier du Chord Mojo, deux prises mini-jack analogiques peuvent alimenter deux casques ou deux paires d’écouteurs simultanément.

Sur le terrain : un festival son et lumière en couleur

Le Chord Mojo se veut très simple d’utilisation. Il possède trois boutons en forme de grosses billes translucides qui affleurent sur une des tranches de son boîtier. Le premier est la commande d’allumage et d’extinction. Il s’illumine de différentes couleurs du rouge (PCM 44,1 kHz) au blanc (DSD), en passant par l’orange, le jaune, le bleu, le violet ou le rose en fonction de la fréquence d’échantillonnage de la source en cours de lecture.
Les deux autres billes servent de réglage de volume et émettent aussi différentes couleurs selon le niveau sélectionné. Ce n’est pas toujours évident pour s’y repérer, mais très réussi sur le plan esthétique.

Pendant nos essais, nous avons apprécié l’absence de souffle en sortie du Chord Mojo et son réglage de volume très progressif qui permettent de l’utiliser avec des écouteurs d’une sensibilité élevée.
La batterie de l’appareil peut être rechargée par le biais du second port USB en cours d’utilisation. Mais attention, celui-ci demande une alimentation de 1 A (un ampère). Un ordinateur portable peut avoir un peu de mal à fournir un courant de cette intensité. Notre MacBook était trop juste et se bloquait par intermittence. Il est en conséquence préférable d’utiliser un petit chargeur USB qui se branche directement sur le secteur.

À l’écoute, que ce soit à partir de toutes petites oreillettes intra-auriculaires comme les q-Jays ou d’un gros casque Hi-fi comme le Beyerdynamic T5p, le Chord Mojo délivre un son puissant, très dynamique avec une bonne assise dans le bas du spectre. Sa restitution est à la fois chaleureuse et lumineuse, musclée et rapide, toujours très enjouée. Le Mojo ne cherche pas l’ultra-définition ou à donner dans l’analytique, il préfère faire parler l’énergie de la musique. Il a des timbres charpentés, hauts en couleur, une image stéréophonique très dense, des notes électriques. C’est un convertisseur et un ampli aux capacités impressionnantes et qui a un sacré tempérament. Il est parfait pour réveiller un casque gourmand, poussif ou faire sortir de sa réserve un modèle un peu trop timide.

Le Chord Mojo porte décidément très bien son nom. Il est un peu cher dans l’absolu par rapport à la concurrence, mais c’est une réussite.

Plus d’infos : www.chordelectronics.co.uk

Spécifications

  • Entrées numériques : port micro-USB (pour PC, Mac, iOS, Android, Windows Phone), optique Toslink, coaxiale sur mini-jack
  • Formats supportés : PCM jusqu’en 32 bits/768 kHz (sur USB et coaxiale)
  • Sorties analogiques : deux prises casque sur mini-jack
  • Puissance de sortie à 1 kHz : de 720 mW sous 8 Ω à 35 mW sous 600 Ω
  • Accessoires fournis : câble micro-USB/USB de 10 cm
  • Alimentation : par port USB 5 V/1 A
  • Autonomie de la batterie : 10 heures
  • Dimensions : 8 x 6 x 2 cm environ
  • Poids : 170 g environ
  • Prix : 590 €

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4,5/5)
  • Equipement/fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte(4,5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(4/5)
  • Son : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework