PUBLICITÉ

Test Lotoo Paw 5000 : un baladeur audiophile Hi-res, au look 80's, mais virulent à l'écoute

lotoo paw 500 test

Lotoo fait partie des derniers arrivés sur le marché des baladeurs audiophiles. Son petit modèle Paw 5000 sait lire les fichiers hi-res PCM ou DSD et, derrière son look ainsi que son interface à l'ancienne, il cache une belle vitalité musicale.

La marque chinoise Lotoo propose depuis fin 2015 deux baladeurs audiophiles, le modèle haut de gamme Paw Gold (2000 €) et le petit Paw 5000 (300 €). Ces deux modèles se démarquent par leur style rétro, fleurant bon les années 1980, et des choix techniques originaux notamment l'utilisation de processeurs audio de chez Analog Devices, ADI Blackfin.

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2017 DE L'AUDIOPHILE NOMADE
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE
---------

Un look vintage attachant et un équipement typiquement audiophile

Malgré son look un peu daté, le Lotoo Paw 5000 n'en demeure pas moins attachant avec son boîtier métallique aux formes arrondies, sa finition bronze, ses boutons en plastiques noirs, argentés et dorés. Sa connectique indique immédiatement qu'il s'agit d'un appareil audiophile. Elle comporte deux sorties casque, une asymétrique sur jack 3,5 mm et une symétrique sur jack 2,5 mm. À cela s'ajoute une sortie Ligne et numérique S/PDIF pour le raccordement à une chaîne Hi-Fi, également au format mini-jack. L'appareil ne dispose pas de mémoire interne, mais d'un lecteur de carte microSD (jusqu'à 2 To) pour stocker et lire les fichiers de musique. Une carte de 32 Go est souvent fournie lors de l'achat du Lotoo Paw 5000. On peut la laisser dans le baladeur pour transférer les fichiers depuis un ordinateur grâce au port USB 3.0 qui sert également à la recharge de la batterie intégrée. Enfin, outre les boutons de volume sur la tranche, on trouve sur l'appareil deux réglages de gain à deux positions (Low et High). Cela permet au Lotoo Paw 5000 de s'adapter à une grande variété de casques et d'écouteurs.

Une ergonomie à l'ancienne

Si vous vous attendez à de beaux menus graphiques, passez votre chemin. L'interface du Lotoo Paw 5000 est à l'ancienne. L'écran n'est pas tactile et l'on sélectionne les morceaux de musique grâce à la molette rotative en faisant défiler les noms des dossiers, sous-dossiers et fichiers. Il y a bien la possibilité de visualiser les couvertures des albums, mais l'appareil en reconnait bizarrement très peu. De même, l'utilisateur peut enregistrer ses morceaux favoris dans trois listes de lectures différentes, mais cela reste très limité. On ne parle pas non plus des fonctions de recherche par artistes ou style de musique. Elles sont ici absentes

De nombreuses options de paramétrages, le Bluetooth et des accessoires pour le sport

N'en déduisez pas du chapitre précédent que le Lotoo Paw 5000 est un baladeur totalement archaïque. Son afficheur propose quand même de jolis bargraphes assez pros et techniques, du niveau de sortie ou de la répartition spectrale du morceau de musique en cours de lecture. De plus, grâce au DSP ADI Blackfin intégré, de très nombreuses possibilités d'égalisation et de personnalisation sonore sont également proposées, soit à partir de courbes et effets préréglés ou bien en manuels. Ces options sont disponibles dans les menus PMEQ (égaliseur paramétrique) et ATE (Acoustic Timbre Embellisher). Autre point intéressant, ce baladeur est Bluetooth et il est livré avec un brassard permettant de l'accrocher à l'épaule ce qui est pratique pour aller faire du sport avec des écouteurs sans-fil. Attention cependant, le Lotoo Paw 5000 n'est pas étanche et le brassard ne le protège ni des coups, ni des éclaboussures.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Des circuits compatibles Hi-res jusqu'en 24 bits/96 kHz et DSD64

La construction du Lotoo Paw 5000 est soignée et propre, sans atteindre néanmoins la qualité de modèle comme ceux d'Astell & Kern ou Cowon. Son boîtier est formé de deux demi-coques en métal assez fines, mais déjà d'une bonne solidité, autour d'une structure centrale en plastique. La batterie de 1700 mAh, annoncée pour une dizaine d'heures d'autonomie, est isolée des circuits audio, ce qui est une bonne chose pour éviter les parasites et explique l'épaisseur importante de ce petit baladeur. Les circuits audio internes tournent tous autour du DSP Analog Devices ADI Blackfin (ADSP-BF514 BBC-Z4, la version la plus complète) qui assure la compatibilité avec les fichiers PCM échantillonnés jusqu'à 96 kHz et DSD jusqu'à 2,8 MHz (DSD64). On note aussi la présence de condensateurs haut de gamme au tantale dans les étages de sortie.

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS DE CASQUES HIFI ET PRO 
---------

Un médium très ouvert et une belle énergie

Un des avantages de l'interface à l'ancienne du Lotoo Paw 5000 est qu'il démarre en un clin d'œil. Pendant nos essais, la navigation dans les menus et morceaux de musique s'est révélée aussi très fluide même si nous avons noté quelques bogues. La restitution de ce baladeur présente un équilibre légèrement descendant, l'aigu est tout doux. Cependant, l'équilibre tonal n'est pas trop chaleureux ou étouffé, car le registre médium est superbement aéré et lumineux, délivrant beaucoup de détails et une excellente sensation de présence sur les voix et instruments. Le Lotoo Paw 5000 n'atteint pas la finesse musicale d'un Shanling M5, un peu plus cher que lui, mais représente une alternative intéressant à l'incontournable Fio X3 ou à l'ergonomique Cowon Plenue D. Son interface utilisateur est moins travaillée, par contre, il offre plus de polyvalence en audio. Sa puissance de sortie n'est pas énorme, mais permet d'alimenter des casques déjà difficiles. En outre, son tempérament sonore évolue beaucoup en fonction de ses réglages de gain. En position basse, il favorise la douceur et la nuance, offrant une scène sonore très ouverte tout en conservant une sensation de proximité et d'absence de filtre entre l'auditeur, les chanteurs et musiciens. La position haute accentue sa nervosité. Le grave est plus appuyé. Le son devient plus dense et percutant. La restitution gagne en vitalité et en énergie. De cette manière, le Lotoo Paw 5000 s'adapte très bien à différents types de musiques ainsi que différents types d'écouteurs et de casques tout en ne se départissant jamais de son naturel ainsi que de son registre médium très détaillé et aéré.

Le site de la marque : www.lotoo.cn

Spécifications

  • Type baladeur Hi-res
  • Pas de mémoire intégrée, lecteur de carte micro-SD permettant de la faire monter jusqu'à 2 To
  • Batterie : 1700 mAh
  • Connectique : USB 3.0, sortie casque asymétrique sur jack 3,5 mm, sortie casque symétrique sur jack 2,5 mm, sortie Ligne/SPDIF sur mini-jack
  • Puissance de sortie casque : 2 x 100 mW sous 16 Ω
  • Écran de 2 pouces de 220 x 176 px
  • Formats compatibles : jusqu'en PCM 96 kHz et DSD64 (DFF, DSF, ISO, WAV, MP3, FLAC, APE, OGG, M4A, AAC, ALAC, CUE)
  • Liaison Bluetooth stéréo A2DP
  • Dimensions : 55 x 98 x 17,5 mm
  • Poids : 110 g
  • Accessoires fournis : brassard et accroche, câble USB 3.0
  • Prix  : 300 €

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
  • Équipement : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise (2,5/5)
  • Son : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)

Offre Amazon :

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Lotoo

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus