icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Nad C338 : un ampli intégré audiophile simple et efficace, compatible Chromacast

nad c338 tes on mag

Nad c'est la marque, à l'origine britannique, qui lança en 1978 le 3020, un petit ampli audiophile abordable qui devint l'intégré stéréo le plus vendu de l'histoire de la Hi-Fi, avec plus d'un million d'exemplaires écoulés. Le C 338 essaie de réitérer l'exploit de son illustre aïeul. Il se veut à la fois simple et résolument moderne, universel, ouvert à la musique en réseau grâce à son récepteur Chromecast intégré tout en offrant des performances sans faille à un prix très raisonnable.

Esthétiquement, l'appareil ne renie pas ses origines. Le Nad C 338 garde le design extrêmement sobre et intemporel, habituel aux petits intégrés de la marque. Sur sa façade en plastique gris foncé, on ne trouve qu'un afficheur central et cinq boutons : une touche de mise en veille, deux pour sélectionner la source, un potentiomètre de volume et, unique excentricité, un bouton "Bass EQ". La petite télécommande n'ajoute pas grand-chose : juste une touche "Dim" pour ajuster l'intensité lumineuse de l'afficheur et trois boutons pour zapper de morceau, mettre en pause ou activer la lecture de musique.

Un choix de sources adapté aux temps modernes : Chromecast, Bluetooth et phono

Le panneau arrière du Nad C338, même s'il reste assez épuré, dévoile un peu plus l'aspect contemporain de l'appareil. Il possède deux entrées Ligne traditionnelles pour les "vieilles" sources analogiques, ainsi qu'une paire de RCA plus borne de mise à la masse destinées à un platine vinyle équipée d'une cellule à aimant mobile (MM). Viennent ensuite les premiers signes d'ouverture aux temps modernes avec quatre entrées numériques : deux optiques Toslink et deux coaxiales sur RCA repérés par des bagues oranges.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE
---------

Enfin, s'ajoutent pas moins de trois antennes pour les sources sans-fil. Le Nad C338 possède en effet un récepteur Bluetooth et une liaison Wi-Fi. D'après ce qu'annoncent ses géniteurs, il serait le premier amplificateur Hi-Fi à intégrer le module Chromecast de Google. Cela donne la possibilité de piloter la lecture de musique depuis un navigateur Chrome installé sur un ordinateur (PC ou Mac), mais aussi depuis un smartphone ou une tablette, qu'il soit sous iOS ou Android. De nombreuses applications proposent la fonction Chromecast que ce soit pour les webradios ou les services de musique en ligne comme Deezer, Qobuz, Spotify et naturellement Google Music. Après avoir lancé la lecture depuis un smartphone ou la tablette, ce n'est plus ce dernier qui assure le streaming, mais le lecteur Chromecast intégré au Nad C338 qui prend la connexion en direct, évitant ainsi les interférences et d'occuper le périphérique. Il est même possible de lire des fichiers de musique stockés sur le réseau local en mode DLNA en utilisant par exemple l'application BubbleUPnP. Le tableau de connectique est donc assez complet avec pour seuls absents un port USB pour ordinateur et une prise réseau Ethernet.

Des circuits d'amplification résolument du troisième millénaire

Sous le capot du Nad C338, les circuits ressemblent beaucoup à ceux que l'on trouve chez... Bluesound et notamment sur le petit ampli réseau Bluesound Powernode 2 (900 €) que nous avons testé l'an dernier. C'est normal, car Nad et Bluesound font partie du même groupe canadien, Lenbrook Audio. On se demande d'ailleurs pourquoi le Nad C338 n'est pas compatible avec le système de pilotage audio multiroom BluOS. C'est pourtant la mode en ce moment d'unifier les gammes. On le voit chez Yamaha avec MusicCast, Denon/Marantz avec Heos, ou Onkyo/Pioneer avec FireConnect. Peut-être une raison de coût ? Si l'on voulait être méchant, on dirait que le C338 est un Bluesound habillé du costume rassurant des vieux appareils Nad. Mais il n'y a pas de raison de l'être. Les circuits audio de Bluesound viennent à l'origine de chez Nad (il faut rendre à César ce qui lui appartient) et cet ampli intégré C338 semble avoir été conçu pour offrir les meilleures performances sonores.

Le châssis est tout d'abord formé d'épaisses tôles pliées qui confèrent à ce petit appareil une étonnante rigidité et robustesse qui le prémunissent des interférences extérieures. Les circuits à l'intérieur sont très proprement ordonnés et optimisés. Ils emploient des recettes résolument modernes : alimentation à découpage et amplification numérique. On remarque en étage d'entrée analogique un circuit phono semi-blindé de très belle facture utilisant un ampli Op 1652 de chez Texas Instruments. Du côté numérique se trouve un convertisseur Burr Brown PCM1796 (24 bits/192 kHz). Enfin, la section de puissance est un module HybridDigital de Hypex. Portant la référence UcD102, il est spécialement customisé pour le Nad C338.
Tout cela n'a rien à voir avec la conception des anciens amplis Nad, cependant on retrouve les caractéristiques qui ont fait la réputation de la marque : des capacités dynamiques très élevées. Même si la puissance en régime continu n'est que de 2 x 50 watts sous 8 Ω, elle monte à 80 watts en régime dynamique, toujours sous 8 Ω, et jusqu'à 210 watts sous 2 Ω. La capacité en courant va même jusqu'à 18 A sous 1 Ω ! Cela promet des étincelles à l'écoute.

À l'écoute : une santé d'enfer

Dynamique, énergie et vitalité ont toujours été à l'écoute les signes distinctifs des bons petits amplificateurs intégrés Nad et ils s'appliquent parfaitement à ce nouveau modèle. Les technologies évoluent, mais la personnalité reste. Le C338 affiche une santé d'enfer sur tous les styles de musique, tout en étant capable de fournir des niveaux sonores très élevés et donner une impression de puissance sans commune mesure avec ses 2 x 50 watts annoncés. À partir de grosses enceintes, équipées de boomers de 20 cm de diamètre, nous l'avons entendu délivrer des nappes de basses à faire frémir, capables de faire vibrer le canapé et la vaisselle.

Certes, la restitution à partir de sources Bluetooth ou de services de musique en ligne par Le Wi-Fi  n'est pas toujours d'une parfaite définition. On aimerait aussi globalement que le Nad C338 se montre un poil plus riche en timbres dans le registre médium, afin d'afficher un peu plus de douceur et d'onctuosité. Sur ce point, il a peut-être un tout petit peu perdu par rapport aux modèles purement analogiques de Nad. Par contre, pour ce qui est de l'énergie, de la présence dans le bas du spectre, avec un registre grave qui cogne vite et fort, il nous semble aller encore plus loin que ses prédécesseurs. L'équilibre tonal légèrement en cloche, favorisant le registre médium, laisse place ici un aspect plus physiologique et à des extrémités du spectre mieux explorées. L'image stéréophonique est quant à elle toujours très large, donnant de la place à chaque intervenant sonore. Malgré son énergie débordante et vivifiante, le Nad C338, quelque soit le niveau sonore, délivre toujours un son très propre, bien placé et mordant, affichant une excellente maitrise même sur des enceintes ou des morceaux de musique difficiles.

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'AMPLIS HIFI
---------

Spécifications

  • Ampli de 2 x 50 watts sous 8 Ω en régime continu
  • Capacités dynamiques : 80 W/8 Ω, 150 W/4 Ω, 210 W/2 Ω, 18 A/1 Ω
  • Rapport S/B et DHT : 98 dB(A), 0.03 %
  • Entrées : 2x Ligne, Phono MM, 2x numériques optiques, 2x numériques coaxiales, Bluetooth, Wi-Fi (Chromecast et Spotify Connect)
  • Consommation en veille : <0,5 watt (bouton de veille à l'avant et interrupteur général à l'arrière)
  • Dimensions : 43,5 x 7 x 28,5 cm
  • Poids : 4,85 kg
  • Prix : 700 €

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Équipement : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Performances pures : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte(5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte(4,5/5)

Offre Amazon :


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: NAD

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework