Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test ampli Hifi YBA Passion IA350 : haut de gamme entre tradition, modernité, précision et grain de folie musicale

YBA Passion IA350 test ON mag

La marque d’électroniques hifi haut de gamme YBA propose plusieurs gammes d’appareils dont cette série Passion. L’ampli intégré stéréo IA350 reflète bien le savoir-faire et l'approche très puriste de son créateur français, Yves-Bernard André, avec cette touche d’artisan du son. L'YBA Passion IA350 étant d’une fabrication exemplaire, il sonne bien et possède une section de conversion analogique/numérique très complète.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

La marque YBA est née en 1981. Mais son fondateur, Yves-Bernard André, a démarré ses activités dans la hifi dès le début des années 70. Il détient toujours divers brevets de ses créations de cette époque. YBA a été racheté en partie par le groupe chinois Shanling en 2009. Cette opération lui a donnée de nouveaux moyens de production. Cependant, Yves-Bernard André reste maître à bord pour tout ce qui concerne la conception et le choix drastique des composants qu’ils viennent de France ou d'ailleurs. On peut même aller plus loin en précisant qu’aucune électronique ne peut voir le jour sans une approbation totale du concepteur qui en surveille tous les aspects.
Nous vous avions déjà présenté plusieurs des produits de cette marque dont l’année dernière l'ampli Hifi A100 qui avait d'ailleurs remporté une de nos récompenses. Cette année, nous nous attaquons à un autre amplificateur intégré de la série YBA Passion donc bien plus haut de gamme ; mais le Passion IA350 à bien des atouts puisqu’en complément de sa musicalité, il offre également une véritable section de conversion qui accepte la quasi-totalité des sources numériques d’aujourd’hui et dont l'alimentation est débrayable à volonté.

Comme un air de musique

Entre les amplificateurs des anciennes séries et cette nouvelle offre faite en partenariat avec le groupe chinois Shanling et sous les conseils d’une certaine Jacki Pugh, le design des appareils a peu changé, si ce n’est par une touche quelque peu plus moderne. Mais il n’en reste pas moins qu’un YBA se reconnait au premier coup d’œil, mélangeant avec raffinement tradition et modernité. L’YBA Passion IA350 ne déroge donc pas à cette règle qui reflète bien le côté «passionnel» de son créateur. La face avant est toujours aussi dépouillée avec une plaque en aluminium épaisse (9 mm) avec comme seuls compagnons deux sélecteurs ; celui de droite pour le volume et celui de gauche pour la sélection des sources. En plein centre trône un afficheur ovale OLED qui donne tous les renseignements nécessaires aux fonctions en cours et réglages associés. Cette face avant domine un châssis, lui aussi en aluminium, l’ensemble reposant comme d’habitude chez ce fabricant sur 3 pieds dont deux sont amortis tandis que le troisième (devant) se termine par une boule métallique servant de point de fuite aux vibrations parasites. Le YBA Passion IA350 est livré avec une belle télécommande qui peut piloter d’autres appareils de la marque. Et ne cherchez pas le bouton de mise sous tension, il est caché sous l’appareil à droite.

YBA IA3502 

Une face arrière bien complète avec des entrées audionumériques Hi-res

Il suffit de retourner l’YBA Passion IA350 pour s’apercevoir que cet intégré est extrêmement complet, il ne lui manque que des fonctions réseau comme une entrée phono pour rivaliser, sur ce plan, avec d’autres intégrés haut de gamme. Nous avons donc une prise secteur IEC avec indication de la phase pour le sens du branchement secteur (l’un des rares concepteurs à le proposer). Les borniers haut-parleurs sont de très belle qualité avec des protections afin d’éviter tout mauvais contact. Après une paire de RCA qui servent au raccordement d’une seconde unité de puissance ou encore un caisson de grave, trois entrées analogiques assument le raccordement à des sources de même type avec deux paires de RCA et une paire symétrique par XLR. À droite de cette même face arrière, toute la section numérique montre ses atouts avec une sortie coaxiale, collée au plus près de pas moins de quatre entrées digitales : USB B, USB A, coaxiale, et AES/EBU.
On note également un petit inverseur qui permet de désactiver (ou activer) l'alimentation de cette section de conversion si l’utilisateur désire éviter toutes interférences lors d'une utilisation purement analogique. La partie numérique se répartit sur deux cartes filles fixées l’une à l’autre. Nous avons les entrées USB B et A. La première faire appel à une interface asynchrone Xmos secondée par deux horloges pour réduire au maximum le jitter. En dessous, une puce Circus Logic CS4398 assure la conversion de toutes les entrées avec une résolution en PCM allant jusqu’à 24 bits /192 kHz. Si l’utilisateur souhaite écouter du DSD, il pourra le faire, mais sous DoP (DSD sous PCM). Cette section numérique bénéficie de sa propre alimentation (que l'on peut donc désactiver ou activer à sa guise) placée entre les deux autres transformateurs servant tout l’analogique. Elle comporte un transformateur torique soutenu par deux condensateurs et un fusible de protection.

YBA IA3503

Sous le capot, un moteur puissant en double mono symétrique, avec la "french touch" de Yves-Bernard André

Nous arrivons à toute la partie dite de puissance de l’appareil. Notons que le courant arrivant est redressé et filtré par deux sections d'alimentation totalement séparées et similaires (comme dans une configuration en vrai double mono). Le cœur du YBA Passion IA350 tourne autour d’un montage propre à Yves-Bernard André dit Alpha. Nous avons  quatre paires de transistors bipolaires NJW21193 et 194 qui sont fixés à un dissipateur de chaleur assez imposant. Le contrôle du volume passe par une puce Burr Brown PGA2320 en numérique avant de transférer les signaux analogiques vers les étages de gain qui sont polarisés en Classe A. Depuis bien des années, le concepteur revendique ce type de schéma pour sa linéarité et son absence de distorsion ; une sorte de signature sonore propre à la Classe A avec un minimum de contre-réaction. De plus, nous voyons bien que les choix de certains composants passifs sont de toute première qualité comme des résistances estampillées YBA et fabriquées spécialement pour la marque. Nous repérons également de petits morceaux de bois collés sur certains composants, là aussi la patte du concepteur se reconnait par son désir d’optimiser de façon assez personnelle le schéma.

YBA IA3504

La conception double mono et symétrique fait appel à deux gros transformateurs en double C qui sont annoncés pour une valeur de 320 Volt-Ampères. L’originalité du YBA Passion IA350, pour des raisons évidentes de lutte contre toute forme de vibration parasite, est que ces deux transformateurs sont fixés de façon assez souple, ou plutôt amortis par des pieds en caoutchouc. Chacun est coiffé d’une protection. Yves-Bernard André affirme que le choix de ce type de transformateurs élimine les phénomènes liés à la microphonie. Chacun utilise une centaine de plaques à grains orientés qui sont enduites de vernis isolant, puis imprégnés sous vide pendant au moins 2 jours, pour une parfaite isolation.

Pour le filtrage et la réserve de puissance instantanée, sont installés sur une carte fille pas moins de six gros condensateurs BC Components de 4700 µF chacun. Le montage et la fabrication laissent apparaître une maîtrise de tous les paramètres pour faire de cet ampli YBA Passion IA350 un intégré ultra performant, ce qui ne nous surprend pas outre mesure de la part de cette marque française qui a su tisser une véritable relation passionnelle entre les audiophiles/mélomanes et elle.

 ---------

À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'AMPLIS HIFI
---------

A l'écoute du YBA Passion IA350 : douceur, contraste sonore et rapidité de tous les instants

Voilà un ampli qui sait manier plusieurs qualités au sein d’un message sonore à la fois détaillé, profond et précis. Nous avons pu l’écouter bien rôdé et avec diverses sources comme notre lecteur réseau Lumin A1, ou encore notre platine vinyle VPI Prime avec sa cellule Kiseki Blue NS et son étage phono Jolida JD9 quelque peu optimisé. L'YBA Passion IA350 a fait feux de tout bois avec nos enceintes colonnes Grand Cru Horizon leur donnant de la rapidité, du grain sur les notes, le tout bercé d'un bas bien musclé et en même temps sans aucune maigreur.
Cet ampli Hifi intégré haut de gamme se démarque assez vite par le contraste qu’il s’emploie à donner à la restitution, un contraste non dépourvu d’une densité et d’une richesse harmonique assez étonnantes. Il est comme une voix qui s’exprime avec conviction et parée d’une excellente homogénéité. Comme nous l’avons déjà mentionné, les nouveaux YBA ont beaucoup gagné en confort d’écoute avec des timbres plus riches, plus complets, mais qui ne tombent jamais dans un excès de mollesse ou de monotonie.
Précisons que pour en obtenir les meilleurs résultats nous avons essayé plusieurs câbles d'alimentation secteur et retenu un Esprit Câble haut de gamme qui a su donner la focalisation la plus précise et la plus large palette harmonique.

Quator Arod 

La transparence arrive à un niveau assez exceptionnel avec cet YBA Passion IA350 sans oublier tout ce qui fait la richesse des timbres ; une palette assez riche et surtout très diversifiée. Ce côté ouvert ne soufre en aucun cas d’une quelconque froideur bien au contraire. Il nous semble bien qu’Yves-Bernard André a réussi le pari du mariage, souvent difficile, entre précision et homogénéité. Nous pouvons jouir de cet équilibre, cette finesse avec le Quator Arod jouant des œuvres de Mendelson, les Quartets OP.13 (Erato 16 bits/44 kHz) où cet orchestre se déploie parfaitement dans l’espace, remplissant notre pièce sans perte d’énergie sur toute la largeur de la bande passante. Ce quatuor né en 2013 qui réunit Jordan Victoria au violon suivi au même instrument d’Alexandre Vu et soutenu par l’alto Corentin Apparailly et au violoncelle par Samy Rachid passe à la perfection. On a toutes la richesse harmonique, toutes les couleurs de deux violonistes avec en léger arrière-plan les deux autres instrumentistes. C’est transparent, mais pas froid, au contraire la profusion de détails donne une restitution vive et enjouée. Les lignes mélodiques sont parfaitement identifiables avec tout le jeu de chaque instrument.

jaqee fly high cover

Puis nous retrouvons la chanteuse suédoise d'origine ougandaise Jaquee (Jaqueline Nakiri Nalubale), et son tout dernier album "Fly High". Assez inclassable quant à son genre de musique, sa voix puissante passe admirablement bien. L'YBA Passion IA350 sait souligner avec conviction tous les phrasés, les intonations de son chant, le tout au beau milieu d’un ensemble de musique et de musiciens hétéroclites. Les claquements de doigts du morceau "Fly High" se détachent parfaitement au beau milieu d’un déluge de sonorités aussi multiples que variées. La basse est hyper énergique, en cela elle se rapproche d’un son très Rap avec une ligne synthé basse puissante. Mais la voix de cette chanteuse apparait toujours au premier plan avec un positionnement très holographique.
Puis nous avons retrouvé le tout dernier MC Solaar (dont nous avons regretté l’absence pendant bien longtemps) et son morceau "Sonotone".  Ses textes, d’une certaine poésie, arrivent devant nous avec discernement. Même si le niveau de grave reste impressionnant, cet ampli YBA différencie tous les plans sonores avec un magnifique contraste qui donne à la restitution une superbe modulation, fruit d’une belle précision, tant sur la scène sonore que sur la nature de chaque sonorité. Cet ampli intégré n’en fait pas trop : il joue l’équilibre et l’homogénéité avant toute autre chose. L’image stéréophonique est profonde tout en mettant la bonne distance entre chaque musicien : là aussi c’est une réussite.

Conclusion

Yves-Bernard André signe encore là une belle réussite. En plus de sa fonctionnalité élargie (ouverture au numérique), l'YBA Passion IA350 transporte de la joie, de la vivacité et nous transmet une excellente richesse tonale qui, s’ajoutant à une rapidité de tous les instants, nous a réellement conquis.

Site du fabricant : ybahifi.com

L’YBA Passion IA350 décortiqué par On-Mag

Spécifications

  • Puissance : 2 x 115 W sous 8 Ω et 2 x 160 watts sous 4 Ω
  • Connectique analogique : 3 (2 RCA et 1 XLR)
  • Connectique numérique : 1 x AES/EBU, 1 coaxiale et 1 x USB B (24/192 kHz)
  • Connectique iDevice : 1 x USB A
  • Distorsion : < 0.03%
  • Réponse en fréquence : 20Hz à 20 kHz
  • Rapport signal/bruit : > 95 dB
  • Dimensions : 43 x 38 x 10.8 cm (LxPxH)
  • Poids : 15.4 kg
  • Prix : 5290 € (finition argent)

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Design/finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Fonctions/équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Performances sonores pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5) 


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: YBA

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework