icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Naim Uniti Star : la chaîne HiFi tout-en-un et multiroom qui va redonner le sourire aux audiophiles

naim uniti startest ON mag

Les solutions HiFi tout-en-un représentent une espèce ultra rare. Lorsque l’on commence à investir dans un système de qualité pour reproduire la musique, on se tourne assez naturellement vers des éléments séparés. On pense, à tort ou à raison, que c’est la meilleure façon d’arriver à ses fins : le meilleur pré-ampli raccordé au meilleur amplificateur avec le meilleur lecteur CD, le tout connecté ensemble via les meilleurs câbles bien sûr. Difficile de croire que tous ces éléments rassemblés en un seul élément pourrait rivaliser. On pense forcément aux mini et micro chaînes qui n’ont jamais été des références en termes de qualité de reproduction sonore. Avec la montée en puissance du tout dématérialisé, du multiroom, des fichiers numériques et des services de streaming, la question mérite à nouveau d’être posée. Un appareil HiFi tout-en-un peut-il provoquer le sourire d’un audiophile exigeant ?

 

Présentation : un boîtier plein comme un oeuf

Naim fait donc partie des rares fabricants à avoir tenté l’appareil tout-en-un avec le Naim Uniti Star. Celui-ci réunit lecteur CD, convertisseur, pré-amplificateur et amplificateur. C’est le plus complet de la gamme Uniti. D’autres références dans cette gamme se passent du lecteur CD et/ou de l’amplification.

Le Uniti Star se présente dans un boîtier tout en aluminium brossé noir. Sur les côté, des ailettes pour le refroidissement rappellent le design de l‘amplificateur Statement, le très haut de gamme de la marque. Sur le dessus, on retrouve l’énorme potentiomètre de volume rétro-éclairé caractéristique des produits Naim connectés.

naim uniti star remote

La face avant est plutôt dépouillée avec un grand écran LCD de 13 centimètre qui permet la manipulation complète de l’appareil. En retour, il affiche titres et jaquettes des morceaux à l’écoute. On regrette juste qu’il ne soit pas tactile. En contrepartie, quatre petits boutons de fonction sur la droite donnent accès à l’essentiel. Mais c’est avec la télécommande ou l’application mobile que l’on pilotera cet appareil au quotidien. Il faut d’ailleurs noter que la télécommande est bidirectionnelle en ce qui concerne le volume : elle affiche via des segments de couleur blanche son niveau courant.

La connectique est importante avec pour commencer une prise USB en façade ainsi qu’une prise casque mini jack. A l’arrière, les sorties haut-parleurs ont été placées sur la gauche. Sur la droite, il y a une seconde prise USB, un lecteur de carte Sd et la prise réseau Ethernet. Ensuite, on a les cinq entrées numériques : deux coaxiales, une BNC et deux optiques. Toujours au chapitre des entrées, il y a deux entrées analogiques stéréo et une prise HDMI ARC. encore trop rare dans le monde de la HiFi, cette dernière a pour but de récupérer le son d’un téléviseur pour l’améliorer de façon significative. Enfin, on termine par une sortie pré-ampli stéréo. Si on achète un tout-en-un, a priori ce n’est pas pour ajouter un amplificateur de puissance, mais ça reste possible. Alternativement, on peut l’utiliser pour relier un caisson de basses.

naim uniti star connexions

A l’intérieur, un énorme transformateur d’alimentation ainsi que d’importants condensateurs occupent toute la partie droite. La puissance annoncée est de 2x70 Watts sous 8 ohms. La partie gauche renferme elle toute l’électronique ainsi que la mécanique de lecture CD. L’ensemble pèse 12 kg.

La présentation est extrêmement soignée, entre le mélange d’aluminium et de verre. L’éclairage du logo Naim en bas à gauche vient renforcer le côté vraiment classieux du produit.

 

Prise en main : apprentissage nécessaire à la navigation

Le fait de n’avoir aucune commande réellement directe sur l’appareil oblige à l’utilisation de la télécommande ou de l’app mobile. Il devient vite nécessaire de naviguer entre pages et menus pour sélectionner sa musique. A ce titre, on se rapproche de l’utilisation d’une enceinte sans fil. On sélectionne le service, la musique partagée sur le réseau, des fichiers sur une clé USB. Et puis on navigue dans la bibliothèque pour sélectionner une playlist ou un morceau.

naim app download

Il est dommage que le fonctionnement du lecteur CD ait été intégré à cette logique. Il n’y a pas de touche lecture, pause, morceau suivant ou précédent en façade de l’appareil. Plus gênant, il faut passer par quatre manipulations pour éjecter un CD. C’est forcément irritant lorsque l’on teste le produit en passant d’un album à un autre, un peu moins si l’on écoute chaque CD inséré du premier au dernier morceau. Autre grief envers le lecteur, c’est la non reconnaissance des CD. Pourtant, bien connecté au réseau, il pourrait aller récupérer en ligne l’artiste, le titre et même la jaquette. Les lecteurs Blu-ray savent très bien le faire. C’est vraiment dommage pour un produit orienté pûrement vers l’audio. Le lecteur regagne des points sur sa partie “rip”. Il sait effectivement copier le contenu des CD sur une clé USB. Ces morceaux deviennent alors accessibles à d’autres appareils Uniti sur le réseau : jusqu’à 4 sur des morceaux différents, ou 6 simultanés en mode party sur un même morceau.

naim app sources

Le Uniti star sait lire les formats WAV, FLAC, AIFF, ALAC, MP3, AAC. La Hi-Res est supportée jusqu’au 32 bits/384 kHz, pour le WAV par exemple. Le DSD128 est également couvert.

Les compatibilités Spotify Connect, TIDAL, AirPlay et Chromecast ne posent elles aucun souci. Le Uniti Star apparaît bien comme lecteur dans toutes les applications compatibles, comme Deezer ou YouTube par exemple. Dès que l’on envoie la musique vers le Uniti Star depuis Spotify connect, par exemple, alors l’icône du service en cours de lecture occupe tout l’écran en façade, on ne peut pas se tromper. Le Bluetooth aptX rempli sa fonction sans problème également. Les radios web peuvent être placées en favoris dans l’app pour un accès rapide au quotidien.

naim app setup

De nombreuses possibilités de configuration sont offertes. Chaque entrée est personnalisable par exemple. Par contre, on ne trouve aucune possibilité d’intervenir sur le rendu sonore, pas même avec de simples réglages grave et aigu. On devra se contenter de la balance. Comme nous allons le voir, ce n’est pas si grave.

 

A l’écoute : tempo, précision et ouverture

Le Uniti Star bénéficie d’une réputation où l’on ne tarit pas d’éloges sur sa propension à retranscrire parfaitement le tempo. C’est une sensation qui peut paraître assez étrange sur le papier mais qui saute effectivement aux oreilles dès les premières écoutes. Tout est toujours bien en place, en rythme, rien ne traîne. Aucun registre ne vient jamais en écraser un autre. On peut alors suivre chaque instrument sans effort. La musique reproduite est précise dans ses moindres détails. Bien sûr, ces qualités seront d’autant plus évidentes quand les enregistrements sont au-dessus de tout soupçon.

Cette précision offre de plus une image sonore tridimensionnelle. Elle dépasse le cadre des enceintes en largeur, mais elle s’étend aussi en profondeur. La sensation de hauteur est également là, même si c’est dans cette dimension que l’on aimerait en avoir encore un peu plus. Enfin, il faut noter que malgré la puissance modeste, 2x70 Watts, le grave est extrêmement bien tenu, très propre, percussif à souhait. On ressent le moindre claquement, même au milieu des autres instruments. Des vrais Watts Naim, comme on a l’habitude de le dire.

 

En conclusion : le meilleur tout-en-un pour une HiFi dématérialisée et multiroom

Le Naim Uniti Star est un appareil stéréo tout-en-un très bien construit, très bien fini. Son équipement pléthorique lui permet de répondre à toutes les demandes. Que l’on veuille écouter un CD, la radio, un service de streaming, n’importe quelle source analogique ou numérique, et même le son d’un téléviseur, il sait absolument tout faire.

L’interface, que ce soit via la télécommande ou sur l’app mobile, n’est pas exempte de petits défauts. D’autres savent faire mieux, plus ergonomique, mais on ne peut pas tout avoir. Personnellement, j’aurais préféré soit un écran tactile, soit les touches de pilotage du CD en dur en façade. Cependant, si on fait l’effort de naviguer dans les pages de l’app ou d’utiliser la télécommande en suivant les menus qui s’affichent sur l’écran, on peut réellement arriver à faire tout ce que l’on veut. Ce n’est qu’une question d’habitude au final.

naim uniti star lifestyle

Il ne faut pas omettre les qualités multiroom de la gamme Uniti où l’on peut transmettre la musique d’un élément à un autre. La musique stockée sur la clé USB de celui du salon sera accessible depuis celui de la chambre. Comme tout système multiroom, il est toujours possible d’envoyer la même musique simultanément dans toutes les pièces.

Enfin, écouter le Uniti Star, c’est bien entrer de plain pied dans la haute fidélité. Il y a tous ces petits détails qui, assemblés, savent faire la différence avec un système audio d’entrée ou de milieu de gamme. Cette différence est assez évidente pour justifier la dépense dans ce tout-en-un. On branche, on écoute et on ne se pose plus de question. A part peut-être celle des enceintes à lui associer. Tout devrait lui aller, des bibliothèques aux grandes colonnes, mis à part peut-être des modèles trop analytiques par défaut.

Quand on remet la dépense en perspective par rapport à toutes les fonctionnalités offertes et le gain de place, le Uniti Star n’est finalement pas si cher ! Alors oui, nous pensons qu’un tout-en-un, le Naim Uniti Star en l'occurrence, peut recevoir le qualificatif de haute fidélité et redonner le sourire aux audiophiles.

Prix public indicatif : 3999 €

Site du contructeur : Naim 

 

Galerie photos

 

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Fonctions/Équipements : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Interface/app/ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Performances sonores pures : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

 

Caractéristiques techniques

  • Entrées audio numériques (S/PDIF) :
    - 2 x Optical TOSLink (jusqu’à 24bit/96kHz)
    - 2 x Coaxial RCA (jusqu’à 24bit/96kHz, DoP 64Fs)
    - 1 x BNC (jusqu’à 192kHz, DoP 64Fs)
    - 1 x HDMI ARC
  • Entrées audio analogiques :
    - 1 x RCA
    - 1 x DIN 5 broches
  • Autres sources :
    - 2 x prises USB type A (à l'avant et à l'arrière)
    - 1 x carte SD
  • Streaming :
    - Chromecast Built-In
    - Apple AirPlay
    - TIDAL
    - Spotify® Connect
    - Bluetooth (AptX HD)
    - Internet Radio
    - UPnP™ (diffusion haute résolution)
    - Roon Ready
  • Sorties audio analogiques :
    - 1 x sortie RCA sub/pre stéréo
    - 1 x prise 3,5 mm pour écouteurs
  • Connectivité réseau :
    - Réseau Ethernet (10/100 Mbps)
    - WiFi (802.11 b/g/n/ac avec antennes internes)
  • Multiroom :
    - 4 lecteurs connectés au réseau via UPnP™, avec qualité CD totale
    - Streaming en mode Party: Synchronisation avec un total de 6 lecteurs Uniti tout-en-un ou avec d’autres streamers Naim
  • Extraction et stockage :
    - Stocke jusqu’à 20 000 pistes sur un dispositif de stockage connecté via USB et les transmet à un lecteur connecté au réseau
    - Rippage de CD en bit perfect
  • Formats :
    - CD Audio (Red Book, CD et CD-R)
    - WAV – jusqu'à 32 bits/384 kHz
    - FLAC et AIFF – jusqu'à 24 bits/384kHz
    - ALAC (Apple Lossless) – jusqu'à 24 bits/384kHz
    - MP3 – jusqu'à 48 kHz, 320 kbits (16 bits)
    - AAC – jusqu'à 48 kHz, 320 kbits (16 bits)
    - OGG et WMA – jusqu'à 48 kHz (16 bits) DSD – 64 et 128 fs
  • Radio Internet : - vTuner premium (Windows Media, MP3, ACC, OGG Vorbis streams et MMS)
  • Puissance : 70 W par canal en 8 ohms
  • Consommation :
    - Utilisation standard : 130 W
    - Mode veille : < 5 W
    - Veille prolongée : < 0,5 W
    - Tension secteur : 100 V, 115 V, 230 V ; 50 ou 60 Hz
  • Commandes utilisateur :
    - Télécommande Zigbee RF4CE
    - Commande via l'application Naim pour iOS et Android
    - Ecran couleur LCD 5’’ et contrôle de volume rotatif avec capteur de proximité et quatre boutons
  • Dimensions : 95 mm x 432mm x 265 mm (HxLxP)
  • Poids : 12 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Naim

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework