icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Davis Balthus 70 : une généreuse enceinte colonne venue de Troyes, au prix d'une compacte audiophile

Davis Balthus 70 test On mag

Une grosse enceinte HiFi de type colonne à 1000 € la paire, ce n'est pas courant. Fabriquée en majeure partie en France c'est encore plus étonnant. Et quand on se rend compte qu'elle sonne très bien, cela devient enthousiasmant.

RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.

Davis est une entreprise française d'une dizaine de salariés, basée à Troyes dans l'Aube. Elle a fêté en 2016 son 30ème anniversaire et conserve sa dimension familiale puisqu'après le père fondateur, Michel Visan, c'est Olivier Visan, le fils, qui en a repris les rênes. Sa spécialité est de concevoir et fabriquer à la maison ses haut-parleurs, ce qui n'est pas courant, pour une petite marque d'enceintes. Elle est même fournisseuse de plusieurs autres fabricants en France et à l'étranger dont certains très prestigieux.
Pour ce qui concerne ses enceintes HiFi, Davis a toujours cherché à faire des produits simples, abordables, généreux et honnêtes. La Balthus 70 correspond bien à cette définition. Nous avons déjà testé sa grande sœur Balthus 90, donc nous ne reviendrons pas trop sur ses détails techniques, mais en voici les grandes lignes.
La Balthus est une enceinte 3 voies à quatre haut-parleurs. Ses deux boomers de 17 cm à membrane en papier enduit fonctionnent en bass-reflex, accordés par un évent frontal. Son médium de 13 cm est à cône en Kevlar, typique des réalisations de la marque, et dispose d'une charge close isolée, de bonnes dimensions. Il passe le relais à 4 kHz à un tweeter à dôme en tissu de 25 mm.
L'ébénisterie provient d'Asie, mais l'assemblage et tous les haut-parleurs sont réalisés en France chez Davis. Elle utilise pour les flancs des panneaux de médium de 15 mm, habillés d'une peau assez fine, en vinyle imitation bois, et du médium de 18 mm pour le baflle, noir laqué.

Davis Balthus 70 test

Une enceinte enjouée, joviale, bonne vivante

À l'écoute, les Davis Balthus 70 proposent tous les avantages d'enceintes colonnes aux proportions généreuses. Une réponse en fréquence large, une bonne tenue en puissance, un rendement élevé, des graves soutenus. Certes, la définition n'est pas poussée à son paroxysme. Les Balthus 70 sont des bonnes vivantes qui ne cherchent pas à découper les décibels en quatre et à passer tous les détails à la loupe. Cependant, la restitution est homogène, avec un médium expressif, relativement clair, un aigu qui pétille et des basses amples. La scène sonore est large et profonde décrivant de beaux et grands espaces. Ces Davis Balthus 70 sont des enceintes épanouies qui aiment toutes les musiques et le montrent avec enthousiasme. Elles ne sont pas exemptes de colorations, et elles en font parfois un peu trop, mais toujours avec une certaine élégance.
Sur la chanson "HOME" de CUT_, la voix de la chanteuse est un peu plus brillante et claire que d'habitude, on reconnait là la signature acoustique du Kevlar. Elle est fraiche, les bruits de clochettes ressortent bien, le rythme dans les basses est bien marqué et modulé.
L'énergie du morceau Rock/Trip-Pop, "Boys Will Be Boys" du groupe The Streets passe également très bien. Les Davis Balthus 70 s'accommodent sans déraper de l'aspect un peu sale du mixage, de même que des basses ventrues et hargneuses. Elles donnent une belle intelligibilité, détachant distinctement le "flot" de Mike Skinner, avec son accent typique des rues de Birmingham, et celui du rappeur Jaykae. C'est réussi çà sonne bien.

L'enceinte Davis Balthus 70 décortiquée par On Mag :

Spécifications de la Davis Balthus 70

  • Type : enceinte colonne, trois voies, accordée en bass-reflex par évent frontal
  • Tweeter : à dôme en tissu de 25 mm
  • Transducteur de médium : 13 cm à cône en Kevlar
  • Boomers : 2x 17 cm à membrane en papier
  • Puissance admissible nom./max. : 130/200 watts
  • Sensibilité : 92 dB
  • Réponse en fréquence : 40 Hz à 20 kHz (± 3 dB)
  • Impédance : 4/8 Ω
  • Dimensions : 102 x 19 x 30 cm l'unité
  • Poids : 21 kg l'unité (emballée)
  • Prix : 1000 € la paire

A LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES

Notre avis

  • Design et finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • Performances pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Davis Acoustics

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework