icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test ampli Hifi Densen B-175 : un ascète danois aux muscles d'acier

Densen B 175 test OnMagF

Densen est un constructeur danois qui a plus de 20 ans d'expérience. Sa grande spécialité, ce sont les amplificateurs Hifi haut de gamme. Sa marque de fabrique : des appareils très épurés, hyper solides et réputés d'une grande fiabilité. Depuis peu, Densen a un nouveau distributeur en France, Pi Music, dirigé par de grands connaisseurs du secteur audiophile. Nous le redécouvrons avec son intégré de référence, le B-175 ou Beat 175 - qu’on a très envie de surnommer "Beast 175" pour certaines de ses performances.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS MAGAZINES ET GUIDES EN LIGNE

Le Densen B-175 n'est pas vraiment une nouveauté. En regardant les inscriptions de son circuit imprimé sous son capot, on apprend même que sa gestation a commencé en janvier 2005 et qu'il a vu le jour en octobre 2008, à Esbjerg, sur la côte ouest du Jutland au Danemark. Il a donc dix ans. C'est plutôt rassurant pour un appareil à ce prix (7050 €). Voilà un investissement sur le long terme pour distiller la plus belle des musiques pendant des années et même des décennies. Sa longévité en dit long sur sa fiabilité. D'ailleurs, Densen fait partie des rares constructeurs à proposer une garantie à vie au premier acheteur.

Densen B 175 test OnMagFr up

Une esthétique et des fonctions extrêmement épurées, mais de larges possibilités d'évolution ou d'adaptation

Le Densen B-175 revendique une puissance de 2 x 125 watts sous 8 Ω et 2 x 250 watts sous 4 Ω. Il est donc l'amplificateur idéal théorique, capable de doubler sa puissance lorsque l'on divise l'impédance de charge par deux. Pour cela, il doit disposer d'une énorme réserve de courant, un point sur lequel nul doute n'est possible quand on regarde sous son capot.
Néanmoins, extérieurement ce Beat-175 n'a rien d'un monstre. Il est même plutôt discret et d'apparence très civilisée. Son coffret très fin mesure à peine plus de 6 cm d'épaisseur. Ses lignes sont extrêmement épurées, arborant des angles bien droits, presque tranchants. La façade comporte un afficheur central bien lisible à digits rouges, entouré de six petits boutons chromés tous identiques. Pour savoir à quoi servent ces touches, il faut chercher les petites inscriptions en bordure du capot. À gauche se trouvent le bouton "Idle" de mise ou sortie de sommeil (l'interrupteur général étant à l'arrière) ainsi que les deux boutons de réglage de volume. À droite, ce sont les deux boutons de sélection de source et celui de "Mute". C'est spartiate et cela demande un temps d’adaptation. La télécommande de grande qualité, tout en aluminium brossé, compte beaucoup plus de boutons, mais ses touches sont minuscules, de même que leurs inscriptions. Si l'on n'a pas une bonne vue, il faudra obligatoirement sortir ses lunettes.

À l'arrière de l'appareil, la connectique standard est très basique, composée de 3 entrées Ligne, une boucle de Monitoring et une sortie préampli sur prises RCA. Cependant, les possibilités d'évolution sont assez inédites. En ce qui concerne les options traditionnelles, on a le loisir d'ajouter un étage Phono MM et une carte convertisseur FabelDAC. En revanche, l'entrée et la sortie stéréo pour un processeur Home Cinéma sont des éléments beaucoup plus rares, d'autant qu'il est ici possible, toujours en option, de les passer en multicanal (7.1 ou 5.2.1). Autre élément peu commun, une prise DIN est prévue pour le raccordement d'un boîtier d'alimentation externe, DNRG ou 2NRG, de manière à booster les performances. Enfin, le Beat 175 est compatible avec le système SAXO de Densen, qui permet de l'utiliser dans un système multiamplifié en filtrage actif.

Densen B 175 test OnMagFr rear

Une construction hyper carrée avec une section d'alimentation d'anthologie audiophile

Le châssis hyper carré, et même un peu contondant du Densen B-175 est assemblé à partir de deux panneaux d'aluminium de forte épaisseur (3 à 4 mm) en "L". Ses flancs sont formés de deux grands radiateurs aux ailettes de plus de 7 cm de profondeur, également en aluminium massif, avec des ouïes dans la base et le capot pour permettre un refroidissement optimal.
L'essentiel de la place à l'intérieur est occupé par l'étage d'alimentation (le poumon de l'ampli), particulièrement impressionnant. Celui-ci est constitué d'un gigantesque transformateur toroïdal encapsulé (certainement d'au moins 1000 VA), de 14 cm de diamètre par 5,5 cm de haut, suivi de pas moins de 15 capacités de filtrage (!!) : huit de 6800 µF sous 80 V et sept de 10 000 µF sous 25 V. Le transformateur est un modèle Noratel tandis que toutes les capacités sont spécifiques à Densen. L'appareil totalise pas moins de 10 lignes d'alimentation indépendantes régulées.
Le circuit principal est d'un dessin extrêmement clair et soigné, tout comme le câblage interne. Il emploie essentiellement des composants discrets à montage en surface (CMS), dont des condensateurs optimisés, à film, propres à la marque.
Plutôt que d'utiliser de nombreux petits transistors dans un montage multiple push-pull, souvent difficile à maîtriser, l’étage de puissance (les muscles de l'ampli) privilégie une configuration simple push-pull à partir de deux transistors Sanken de forte puissance par canal (2SA1216 et 2SC2922, capacités de dissipation maximales de 17 A et 200 W chacun). Leur étage driver est également doté de transistors Sanken (2SA1667 et 2SC4381). L'ensemble de ces étages de puissance tourne en classe A/B à courant de polarisation élevé.
La partie préampli travaille de son côté en pure classe A. Son volume est piloté numériquement par un processeur Atmel et des batteries de résistances Vishay calibrées au laser à 0,1 % de tolérance, une solution extrêmement haut de gamme.
Nous avons rarement rencontré un montage à la fois aussi direct et propre. Le Densen B-175 est un appareil techniquement très épuré, au sein duquel chaque élément a été optimisé avec une très grande minutie, jusqu'aux câbles de liaisons vers les borniers haut-parleurs à conducteurs en cuivre plaqués argent et isolés Teflon. C'est une merveille d'ingénierie audiophile ; voyons si cette impression se ressent également à l'écoute.

Densen B 175 test OnMagFr inside

Un ampli musicalement explosif, d'une santé de fer dans les basses fréquences

Au premier allumage, ne vous inquiétez pas. Non, le Densen Beat 175 ne va pas exploser ou du moins uniquement sur le plan musical. La série de clic, clic, clic... qu'il émet est normale. Il s'agit des bruits de commutation des relais de son système de réglage du volume.
À l'écoute, après quelques dizaines de minutes de chauffe, le Densen B-175 apparaît d'une aisance magistrale. Maîtrise et précision sont ses premiers atouts. Il est également d'une grande neutralité, ne paraissant jamais colorer les timbres artificiellement. Sa réponse subjective est très linéaire et étendue, n'appuyant sur aucun registre au détriment d'un autre. Il se dégage de cet amplificateur non pas une sensation de puissance brute, mais une capacité à jouer tous les styles de musique sans s'affoler ou déraper, même lorsque le message devient très riche et complexe. Chaque ligne mélodique ou rythmique, chaque instrument, qu'il soit acoustique, électrique ou synthétique, trouve sa place au sein d'un message d'une grande cohérence. Il est facile de suivre son jeu ou son battement, de concentrer son attention sur un interprète tout en bénéficiant d'un ensemble, d'une scène sonore parfaitement équilibrée, sans qu'aucun élément ne focalise la lumière sur lui au détriment des autres. Certes, le Densen B-175 n'est pas du genre à enjoliver les choses, notamment dans le haut du spectre. Si les enceintes qu'il alimente ou la source ont tendance à siffler dans les aigus, cet ampli le montrera, le fera sentir, mais n'en rajoutera pas pour autant. Car le Densen B-175 offre un son détouré, rapide et même incisif s'il le faut, mais il n'est absolument pas sec ou trop chirurgical. Il est en mesure d'avoir beaucoup de poigne, mais cela ne s'exerce pas de façon brutale. L'image stéréophonique notamment est d'une distribution très réaliste, sans aucune confusion, donnant un beau sentiment d'espace et un étagement des plans sonores très stable.
Contrairement à beaucoup d'amplificateurs de forte puissance, le Densen B-175 ne semble pas coincé, mal à l'aise à faible niveau. Ses qualités s'expriment dès les plus bas régimes et se développent de façon exponentielle au fur et à mesure que l'on monte le volume. On ne ressent pas d'effet de tassement, d'essoufflement, de dérive agressive. La tenue en puissance, notamment dans les basses fréquences, est l’un de ses gros points forts. Les graves sont d'une tenue totalement exceptionnelle, conciliant simultanément fermeté et souplesse. Les enceintes colonnes françaises Davis Acoustics Courbet n°7, que nous avions en test en même temps que le Densen B-175 et qui affichaient un petit laisser-aller dans le haut grave, ont été transcendées par cet ampli danois qui leur a donné un corps, une charpente magnifique sur les notes basses, tout en laissant s'exprimer avec beaucoup de vie et sans coloration leur superbe registre médium. En matière d'expressivité et de tenue du grave, le Densen B-175 est l’un des meilleurs, si ce n'est le meilleur ampli intégré qu'il nous ait été donné d'entendre. Cet appareil peut donc paraître cher dans l'absolu, mais il bénéficie de qualités uniques, qui en font un produit d'exception.

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'AMPLIS HIFI

L'amplificateur Densen B-175 décortiqué par ON-mag

Spécifications

  • Puissance : 2 x 125 watts sous 8 Ω, 2 x 250 watts sous 4 Ω
  • Connectique : 3 entrées Ligne, boucle de Monitoring, sortie Preamp sur RCA
  • Distorsion harmonique totale + bruit à la puissance nominale : < 0,05 %
  • Réponse en fréquence (+0, -3 dB) : 2 Hz à 500 kHz
  • Poids : 16 kg
  • Dimensions : 440 x 310 x 64 mm
  • Prix : 7050 €

Site web du fabricant : www.densen.dk

Notre avis

Qualité de fabrication : (5/5)

  • Fonctions et équipements : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise(3/5)
  • Performances pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Densen

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#2 Pop 12-12-2018 22:54
Un ampli à 7000 b. qui ne dispose même pas d'un DAC et d'entrées numériques ? On ne vit pas dans le même monde. Pas difficile de trouver un classe D ou un FDA magistral de tenue dans le grave et dans la justesse et l'aération des timbres pour une fraction de ce prix... atterrissons.
#1 kalahaan 09-12-2018 10:04
Comment se compare t il à un intégré Devialet de prix équivalent ?

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework