icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Sennheiser HD 820 + HDV 820 : la transparence du verre n'est pas qu'une vision de l'esprit

Sennheiser HD HDV820 ouverture

Le HD 820 constitue la nouvelle déclinaison close du HD 800, le casque HiFi de référence de Sennheiser. Il se veut plus universel, permettant de profiter de la musique en s'isolant partiellement du monde extérieur. Il est aussi plus cher, car il utilise pour les coques fermées de ses oreillettes des panneaux en verre haut de gamme, selon une technologie inédite dans le domaine du casque audio. Nous l'avons testé en compagnie du nouveau DAC/ampli casque HDV 820 de Sennheiser.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Dans le domaine des casques et des écouteurs audio, comme dans celui des microphones dédiés au secteur professionnel, Sennheiser est l’une des marques les plus anciennes et sérieuses. Sa gamme comprend plusieurs centaines de références, mais la marque allemande n'est pas du genre à sortir des nouveautés tous les quatre matins pour répondre aux tendances éphémères du marché ou à des lubies purement marketing. Elle préfère avoir une vision de long terme et créer des produits faits pour durer. Elle le prouve avec plusieurs modèles qu'elle conserve à son catalogue depuis des décennies, tout en leur apportant régulièrement de petites améliorations. On peut citer comme exemples l'inaltérable HD 25, l'abordable et indémodable casque Hifi HD 599 ou le mélomaniaque HD 660 S.

La série HD 800 témoigne également à merveille de cette vision sur le long terme. Le lancement du premier modèle remonte à 2009. Il s'agissait alors du casque le plus haut de gamme de Sennheiser (la seconde édition de l'Orpheus n'avait pas encore vu le jour) conçu pour être le modèle de référence de la marque allemande. Il détenait à l'époque le record du plus grand transducteur électrodynamique jamais utilisé sur un casque audio, atteignant 56 mm. Peu après arriva une déclinaison plus abordable, HD700 et une version améliorée, HD 800 S, vit le jour en 2016. Le HD 820 qui nous intéresse ici n'est pas une nouvelle version, mais une adaptation en charge close. Pour concevoir ses coques d'oreillettes, Sennheiser a encore innové, puisqu'il a choisi le verre, un matériau que nous n'avions jamais encore rencontré sur un casque audio.

Sennheiser HD820 test ONmagFr

Sennheiser HD 820

L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise

 

Conçu comme un casque HiFi de référence avec des coques closes en verre Gorilla

Le Sennheiser HD 820 reprend exactement la même structure, le même arceau, les mêmes châssis d'oreillettes faits d'alliages métalliques et matériau de synthèse haut de gamme que le HD 800 S. Il est également équipé des fameux transducteurs Ring Radiator de 56 mm de diamètre dont on aperçoit les puissants moteurs et leurs entrefers largement ventilés. Cependant, les panneaux perforés sur les côtés sont ici remplacés par une toile métallique étanche tandis qu'au centre, la grille laisse place à une plaque de verre ronde. Celle-ci n'est pas faite de n'importe quel verre, mais de verre de type Gorilla, le même que celui utilisé pour les écrans des smartphones haut de gamme, connu pour sa très haute résistance. Il présente l'avantage d'une grande inertie, sans mode de résonance parasite marqué. En outre, ici, Sennheiser lui a donné une courbure concave. De cette manière, l'onde arrière du transducteur n'est pas directement réfléchie, mais orientée en direction de deux chambres d'amortissement et d'absorption intégrées sur les côtés de chaque oreillette.
Par ce principe inédit, Sennheiser cherche à donner à la restitution sonore la transparence et l'absence de coloration d'un casque ouvert, tout en apportant les avantages d'un casque fermé qui isole des bruits extérieurs. On verra plus tard si cela porte réellement ses fruits, mais on peut déjà souligner que la réalisation du HD 820 est impeccable. Le moulage, la découpe, l'assemblage de chaque élément touchent à la perfection. La construction est d'un sérieux, d'une rigueur et d'une précision exemplaires.

Le casque HD 820 décortiqué par ON-Mag

 

Sennheiser HDV 820

L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise

 

Un ampli/DAC digne d'un laboratoire de mesures

Le Sennheiser HD 820, comme le HD 800 S, affiche une impédance élevée, de 300 Ω, ce qui implique de devoir l'alimenter par un ampli dédié relativement puissant. La marque allemande a profité de l'occasion pour développer une nouvelle version de son DAC/ampli casque de référence, tout simplement référencé HDV 820. Celui-ci coûte exactement le même prix que le casque HD 820, soit 2400 €.
Le Sennheiser HDV 820 se présente comme une électronique relativement imposante capable de délivrer encore 0,5 watt sous une charge de 600 Ω, ce qui est particulièrement important. Ses entrées audionumériques acceptent les signaux PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz et jusqu'en DSD256 à 12,3 MHz. Elles sont au nombre de trois : coaxiale, optique et USB. Deux entrées analogiques avec réglage de gain, asymétrique sur RCA et symétrique sur XLR, les complètent. Il est possible d'utiliser le Sennheiser HDV 820 comme préampli pour une chaîne HiFi ou des enceintes moniteurs actives. Il possède pour cela une paire de sorties analogiques symétriques au standard XLR-3, ce qui confirme son approche tournée vers un usage professionnel.
Les sorties casque de l'appareil sont toutes disponibles en façade. Elles se répartissent entre une sortie asymétrique (jack 6,35 mm/XLR-3) et trois sorties symétriques (une XLR-4 et deux Pentaconn 4,4 mm).

Sennheiser HDV820 test ONmagFR

Comme souvent lors de nos tests, nous avons inspecté les circuits internes du Sennheiser HDV 820. La réalisation est encore une fois extrêmement propre et rigoureuse, digne d'un appareillage de mesures de laboratoire. L'électronique est enfermée dans un profilé d'aluminium très rigide. L'étage d'alimentation hybride est intégré et isolé. Le réglage de volume s'effectue à partir d'un potentiomètre Alps à quadruple cage. La section numérique est protégée dans un petit compartiment blindé. Elle possède une interface de réception USB asynchrone Xmos et un convertisseur ESS de type Sabre 32 (ES9018S). Les différents étages de sortie utilisent des amplis Op National LME79720 et Burr Brown OPA 2134 UA. Il s'agit d'éléments soigneusement sélectionnés, parmi les plus réputés et le reste, essentiellement en composants de surface, est du même acabit.

L'ampli/DAC HDV 820 décortiqué par ON-Mag

Sennheiser HD 820 + HDV 820 à l'écoute : le couple presque (trop) parfait

Nous avons essayé le casque Sennheiser HD 820 alimenté par différentes électroniques, notamment l'iFi Audio Pro iDSD ainsi que le HDV 820. Lors d'une écoute rapide, du fait de sa très grande transparence, on pourrait presque passer à côté de ce casque qui est pourtant assez exceptionnel sur certains aspects. La restitution est immédiatement d'une très grande propreté. La définition est du plus haut degré. Les timbres paraissent particulièrement neutres et d'un équilibre difficile à prendre en défaut. Par rapport au HD 800 S, la version avec oreillettes closes HD 820 est un peu plus "physique" et intense dans le bas du spectre. Cependant, le son reste très aéré, sans coloration, évoluant en totale liberté sans donner d'impression de confinement. Sur ce point, le Sennheiser HD 820 est particulièrement réussi, car, grâce à ses coques en verre, il arrive à concilier les avantages d'un casque ouvert et ceux d'un casque fermé. Sa restitution est d'une grande aisance et fluidité.
Cependant, du fait de l'absence de coloration et de sa grande neutralité, le Sennheiser HD 820 peut, à partir d'une source moyenne, paraître un peu trop lisse voire un peu ennuyeux et manquer de tempérament. Cela est valable également pour le DAC/ampli casque Sennheiser HDV 820. Sa restitution est extrêmement transparente, précise, équilibrée. Il donne tout à entendre sans jouer d'aucun artifice. Il n'a aucun embonpoint dans le bas du spectre ni de brillance dans le haut et n'essaie pas d'être faussement nerveux ou dynamique.
Les Sennheiser HD 820 et HDV 820 peuvent ainsi représenter un excellent couple de travail pour un ingénieur du son. Ils n'inventent rien, permettent d'entendre le moindre détail, sans forcer le trait et restent toujours extrêmement agréables à écouter. Lorsqu'on les utilise à partir d'une source moyenne, cela se ressent. Mais quand on monte en qualité, ils le font aussi remarquer tout de suite et sont alors capables de performances hors norme. Avec le HD 820, nous nous sommes totalement régalés lors du test du iFi Audio Pro iDSD auquel nous avons décerné un ON-topaudio Gold Award. Le casque Sennheiser a parfaitement mis en valeur les qualités et les multiples facettes audiophiles de ce DAC/ampli casque polymorphe.
En revenant au HDV 820, nous avons également été très surpris par l'énorme différence de qualité perçue entre le même extrait tout d'abord en version compressée (streaming depuis Spotify à 320 kbps) puis en simple qualité CD (fichier FLAC 16 bits/44,1 kHz). Sur l'introduction de "Rock or Dust" d’AC/DC, en version compressée, le son paraît par comparaison terne, sans vie, sans dynamique, mal articulé. En passant à la version FLAC 16 bits/44,1 kHz en utilisant le logiciel de lecture Audirvana, l'énergie de ce morceau s'en trouve totalement transfigurée par les Sennheiser HD 820 et HDV 820. Le premier riff de guitare est beaucoup plus virulent, plus incisif, suivi d'un court silence abyssal qui décuple le caractère mordant et explosif de l'attaque de guitare électrique. Rarement un ensemble nous avait fait un tel effet, toutes catégories de prix confondues. Avec les Sennheiser HD 820 et HDV 820, on est bien en présence d'un casque HiFi et d'un DAC/ampli casque hors norme, capables de performances extraordinaires lorsque les bonnes conditions sont réunies et qui servent la musique avec une fidélité du plus haut niveau.

Le Sennheiser HD 820 sur le banc de mesure de ON-mag

Sennheiser HD 820 Frequency response

La courbe de réponse du casque Sennheiser HD 820 peut paraître légèrement accidentée dans le bas du spectre avec des creux à 60 puis 300 Hz, mais elle est dans l'ensemble d'une très belle régularité, légèrement descendante. Le pic dans les hautes fréquences est beaucoup moins marqué que ce que l'on a l'habitude d’observer sur les mesures d'autres casques électrodynamiques fermés. L'extension aux deux extrémités du spectre, surtout dans l'aigu, est remarquable.

>>> À LIRE AUSSI : TOUS NOS TESTS DE CASQUES HIFI ET D'AMPLIS CASQUE

Spécifications : casque Sennheiser HD 820

Type : casque à oreillettes circum-auriculaires closes
Impédance : 300 Ω
Sensibilité : 103 dB/1 kHz/1 V
Réponse en fréquence : 12 Hz à 43,8 kHz (- 3 dB), 6 Hz à 48 kHz (-10 dB)
Transducteurs : électrodynamiques de 56 mm
Poids : 360 g
Câble : symétrique à conducteur en cuivre plaqué argent
Accessoires fournis : coffret de rangement, adaptateur prise symétrique XLR-4, adaptateur prise symétrique Pentaconn 4,4 mm, adaptateur prise asymétrique jack 6,35 mm
Prix : 2400 €

Spécifications : DAC/ampli casque Sennheiser HDV 820

Type : convertisseur, préampli, ampli casque
Formats numériques acceptés : PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz, DSD256 (12,3 MHz)
Entrées : numériques optique, coaxiale et USB ; analogiques asymétrique (RCA) et symétrique (XLR)
Sortie préampli : symétrique XLR
Puissance de sortie casque : minimum 480 mW sous 600 Ω
Sortie casque : jack 6,35/XLR-3, XLR-4, 2x Pentaconn 4,4 mm
Plage dynamique : 115 dB sous charge de 600 Ω
Dimensions : 224 x 44 x 306 mm
Consommation : jusqu'à 12 watts
Prix : 2400 €

Site web du constructeur : fr-fr.sennheiser.com

 

Notre avis : casque HD 820

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Ergonomie, confort : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Performances pures : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Notre avis : DAC/ampli casque HDV 820

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Équipement et fonctions : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sennheiser

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework