icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test enceinte sans fil Orbitsound Dock E30 + Sub S4 : proposition à l’anglaise pour les aficionados des basses

Test enceinte sans fil Orbitsound Dock E30 et caisson Sub S4 : une proposition à l’anglaise pour les aficionados des basses

En combinant l’enceinte sans fil Dock E30 et le caisson Sub S4, Orbitsound propose de sonoriser votre salon avec force et réalisme grâce à la mise en œuvre de deux technologies. D’un côté il y a les haut-parleurs placés sur les côtés pour élargir la scène sonore, de l’autre il y a les radiateurs passifs pour augmenter les basses. Le gros caisson vient compléter cela pour les pièces de grand volume.

Orbitsound Dock E30

Type : enceinte sans fil
L'avis de ON-Mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise
Prix de lancement : 500 €

Orbitsound Sub S4

Type : caisson de basses
L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise
Prix de lancement : 350 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Orbitsound est une marque assez peu connue. Elle est active dans l’audio depuis maintenant une dizaine d’années, essentiellement avec des enceintes compactes. Le fondateur de la marque a été musicien puis ingénieur du son pour les artistes et groupes anglais parmi les plus prestigieux du siècle dernier. Il a donc une idée bien arrêtée de la manière dont doivent sonner ses enceintes et les enceintes en général. Il a développé pour cela la technologie Airsound. Le but est de recréer une image stéréo assez large en utilisant une enceinte unique. En dehors de la partie sonore, de multiples fonctions sont offertes par la petite enceinte Dock E30 afin de tenter de se différencier de la concurrence.

Finition bambou

L’enceinte Dock E30 est assez compacte pour trouver sa place à peu près partout. Elle mesure en effet 29 cm de large pour 15 cm de profondeur seulement. La finition est en bambou, pour un résultat réussi. La grille avant en métal noir peut se retirer. Orbitsound proposera ultérieurement d’autres designs de grilles. L’enceinte E30 est également proposée en noir ou en blanc. Sur le dessus de l’enceinte, une encoche caoutchoutée accueille un smartphone ou une tablette en position « dockée », d’où ce nom utilisé dans la référence. Le nombre de touches est limité. Placées en face avant, se trouvent deux touches pour le Bluetooth et la sélection de source. Le potentiomètre juste au-dessus sert au volume et à la validation.

La zone ronde sur la face supérieure est un chargeur sans fil Qi. Bien pratique lorsque le smartphone est utilisé pour écouter de la musique, il se recharge ainsi simultanément. À ce propos, Orbitsound a également prévu un port USB-C en bas à gauche de la façade pour la recharge de tous les téléphones. Juste à côté prend place le récepteur infrarouge de la télécommande fournie. Il est possible d’apprendre les codes du volume depuis n’importe quelle télécommande. Celle du téléviseur par exemple pour pouvoir utiliser la Dock E30 en guise de barre de son. Passons à l’arrière de l’enceinte où se trouvent trois prises : une pour l’alimentation, et deux pour les entrées auxiliaires. Classiquement, l’enceinte E30 bénéficie d’une entrée analogique mini-jack et d’une entrée numérique optique.

orbitsound dock e30 sub s4 3 4

Technologie Airsound

Dans un si petit volume, Orbitsound a réussi à placer six membranes. En façade, sur la gauche, se trouve un large bande de 48 mm. C’est lui le reproducteur principal. Il est complété par deux autres large bande de même diamètre positionnés sur chaque face latérale et protégés par des grilles métalliques. C’est la fameuse technologie AirSound qui va reproduire les canaux gauche et droit, en plus de la façade, en cherchant à élargir la scène sonore. Pour le grave, la technologie Halo réunit trois radiateurs passifs de 9 centimètres par 6 centimètres positionnés comme suit : un en face avant, deux en face arrière. Ces derniers ne sont pas protégés par une grille, il faudra donc bien en prendre soin. Orbitsound ne communique pas sur la puissance. En revanche, la bande passante est annoncée pour couvrir de 70 Hz à 17,5 kHz. Des chiffres logiques avec des haut-parleurs de si petit diamètre.

Le caisson de basses Sub S4 s’associe sans fil avec l’enceinte E30. Il mesure la même profondeur que l’enceinte, mais son encombrement est bien plus important. Il prendra place le long d’un mur, de préférence le plus proche de la Dock E30. Le S4 repose sur un haut-parleur de 16,5 cm à long débattement. Là non plus, aucune puissance n’est annoncée. Autre absence notable : il n’y a aucun réglage sur ce caisson, pas même de niveau. Tout est paramétré automatiquement lorsque l’enceinte et le caisson sont associés. Le caisson apporte un regain dans le bas du spectre puisqu’il permet à l’ensemble de descendre à 40 Hz.

orbitsound dock e30 sub s4 arriere

La configuration de la Dock E30 est plutôt simple. On télécharge l’application mobile puis on suit les étapes. Une fois lancée, elle reconnaît immédiatement qu’il y a une enceinte Orbitsound en attente dans le coin. Il faut effectivement lancer la phase de paramétrage en appuyant longuement sur l’une des deux touches en façade. L’enceinte confirme, en anglais, les étapes de connexion au réseau Wi-Fi. L’enceinte se connecte puis nous explorons l’application. Bien faite, elle est proche de certaines concurrentes. La navigation est simple et logique. L’app donne accès à la musique partagée sur son réseau. Du côté des services de streaming, on trouve Qobuz, Tidal, Napster, Spotify et même Apple Music ! Les webradios sont gérées comme souvent par TuneIn. Pas de trace de Deezer, malheureusement. Mais surtout, il n’y a aucun réglage audio. Orbitsound semble être si sûr de son système Airsound qu’aucune retouche n’est possible. Du côté de l’ergonomie, nous avons noté un fonctionnement assez inhabituel du volume. Le réglage sur l’enceinte, via le potentiomètre, correspond au réglage maximum. Si vous mettez le volume à 50%, depuis l’app vous ne pourrez régler le volume que de 0 à 50%. Le mieux est donc de régler le volume au maximum, ou presque, sur l’enceinte E30 afin d’avoir ensuite toute la latitude possible avec l’app.

Mini enceinte, gros son (un peu trop)

L’écoute s’est effectuée en deux temps. Tout d’abord le Dock E30 seul, puis l’association du dock et du caisson de basses Sub S4. Nous avons profité de nos playlists habituelles sur Tidal et Qobuz. La première impression confirme les deux choix techniques d’Orbitsound. D’un côté, nous faisons face à une ouverture sonore intéressante au regard du format mini de l’enceinte. Les haut-parleurs des côtés fonctionnant en stéréo participent à l’élargissement du son de façon agréable. Mais on ne ressent pas non plus un effet stéréo et des placements précis comme avec une vraie paire d’enceintes. Une sorte de compromis acceptable. En revanche, l’utilisation de petits haut-parleurs large bande uniquement nous gratifie d’un médium/aigu coloré, qui manque de matière. Difficile de faire mieux avec ce genre de haut-parleurs.

La partie grave est intéressante avec ces trois membranes dédiées. Elles bougent et en donnent beaucoup. Là aussi, c’est assez impressionnant pour un si petit produit. Ça tape plutôt pas mal avec une belle rondeur. Mais on arrive vite aux limites de l’enceinte et il faudra se contenter d’écouter à volume raisonnable. D’où l’intérêt du caisson associé. Une fois lancé, c’est la fête des basses fréquences. Il y en a de partout, et même trop. C’est dommage, car il n’y a aucun correcteur de tonalité, ni même de réglage de niveau du caisson par rapport à l’E30. Si bien que là aussi, malgré le regain de basses, pour une écoute équilibrée, il faut éviter de trop monter le volume au risque d’obtenir une débauche de grave désagréable.

En conclusion

Cet ensemble Orbitsound nous a à la fois étonnement surpris et déçu. Tout d’abord parce qu’il renferme des techniques de reproduction sonore innovantes, mais dont le résultat est au final peu différent de ce que proposent la plupart des petites enceintes sans fil. Parce qu’il propose des fonctions pratiques et intéressantes (recharge sans fil, port USB-C, Qobuz, Apple Music…), mais avec une absence flagrante de réglages audio. Et enfin parce que l’ensemble Dock E30 et Sub S4 reproduit la musique avec un niveau de basses qui prend le dessus, alors que les acteurs anglais de l’audio nous gratifient habituellement d’un son beaucoup plus policé. Cet ensemble est finalement une sorte d’ovni dans le paysage des enceintes sans fil. À écouter obligatoirement avant d’acheter !

Prix public indicatif : Dock E30 – 500 € / Sub S4 – 350 €

Site du fabricant : Orbitsound

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL 

Notre avis

Qualité de construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Équipement et fonctions : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3/5)
Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)

Caractéristiques techniques

Enceinte sans fil
Haut-parleurs : Airsound – 3x large bande 48 mm, Halo – 3x radiateurs passifs 90x60 mm
Connectivité : Wi-Fi, Bluetooth aptX, 1x entrée analogique mini jack, 1x entrée numérique optique, port USB-C, chargeur à induction Qi, AirPlay
Autres : télécommande infrarouge
Dimensions (l x p x h) : 291 x 150 x 114 mm
Poids : 4 kg

Caisson de basses
Haut-parleur : 1x 165 mm, 40-185 Hz
Connectivité : appairage Bluetooth avec la dock E30
Dimensions : 338 x 150 x 325 mm
Poids : 7,1 kg


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Orbitsound

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework