icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Davis Courbet N°5 et Atoll SDA200 Signature : chaîne Hifi 100 % française, connectée et très audiophile

Davis C5n Atoll SDA20 Sign test ONmagFR

À l'occasion des fêtes de fin d'année, les marques françaises Davis Acoustics et Atoll se sont associées pour proposer un système Hifi haut de gamme totalement "made in France". Cette chaîne est composée des enceintes colonnes Davis Courbet N°5, petites sœurs des Courbet n°7 que nous avons déjà testées, et de l'ampli stéréo connecté Atoll SDA200 Signature. Jusqu’à fin 2019, elle est proposée à 4950 € au lieu de 6000 €. Mais ce n'est pas son unique atout et chacun de ses éléments, disponibles également séparément, est d'un grand intérêt audiophile.

Davis Acoustics Courbet n°5

Type : enceintes Hifi colonnes
L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
Prix : 3000 € la paire

 

Atoll Signature SDA200 Signature

Type : ampli connecté
L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)(4,5/5)
Prix : 3000 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNES 

Davis Acoustics Courbet No5 test ONmagFR

Davis Courbet N°5 : des enceintes colonnes discrètes dans des coffrets au penchant esthétique

La série Courbet, c'est la nouvelle gamme d'enceintes Hifi qui monte très fort en ce moment chez le constructeur français Davis Acoustics. Elle propose une approche légèrement haut de gamme, tout en restant encore abordable ; elle se compose d’un modèle compact (ou de bibliothèque) Courbet N°3 (1800 € la paire) ainsi que, désormais, de trois colonnes Courbet N°4, 5 et 7 (jusqu'à 4500 € la paire). Toutes ces enceintes adoptent un coffret légèrement incliné vers l'arrière rehaussé d'une épaisse base déportée pour les colonnes, ce qui leur confère une intéressante singularité esthétique.

Les Davis Courbet N°5 sont de fines colonnes 3 voies à 4 haut-parleurs et double charge acoustique accordée en bass-reflex. Leurs ébénisteries sont construites en panneaux de médium de 19 mm d'épaisseur et comportent une cloison interne horizontale, à peu près aux deux tiers de la hauteur, délimitant la charge des boomers, en bas, accordée par un gros évent frontal, et celle du transducteur de médium, en haut, accordée par un petit évent dorsal.

En haut des Davis Courbet N°5 on retrouve le même tweeter à dôme textile de 28 mm et chambre d'amortissement arrière tubulaire ainsi que le même haut-parleur de médium de 13 cm à membrane en fibre de Kevlar tressée que sur les Courbet N°7. Ces deux transducteurs sont relayés dans le bas du spectre par les deux boomers, qui mesurent également 13 cm de diamètre. Ces derniers utilisent des cônes en fibre de carbone tressée.

Une restitution sonore très vive et tonique

À l'écoute, les Courbet N°5 sont des enceintes fines et délicates qui ont beaucoup de peps. Elles distillent la musique avec de l'esprit, de la vivacité et des basses toniques. Leur équilibre tonal est subtilement physiologique, se caractérisant par des aigus brillants et aériens et des basses qui ont du corps. Le registre médium n'en paraît pas pour autant mis en sourdine. Au contraire, la restitution sonore est sur ce registre très spontanée et vivante tandis que les autres registres fusionnent avec un beau naturel.

Les basses ne sont pas aussi profondes que celles fournies par les grandes sœurs Courbet N°7, mais se défendent déjà pas mal. L'avantage en est que les Courbet N°5 s'adaptent mieux à une pièce d'écoute de petites ou moyennes dimensions. Dans la nôtre, d'une vingtaine de mètres carrés, largement ouverte sur une superficie totale de plus de 40 m2, nous n'avons ressenti, en poussant le volume, aucun phénomène de saturation ou d'effet boomy dans le grave. Les Courbet N°5 sont un peu directives, mais bien adaptées à une écoute en champ relativement proche. Lorsqu'on les dirige précisément vers le point d'écoute, elles délivrent une image stéréophonique bien centrée et concise. Elles ne demandent pas non plus beaucoup d'espace entre le mur et l'arrière de leurs coffrets. Selon l'acoustique de la pièce, 10 à 20 cm peuvent suffire pour laisser respirer l'évent dorsal de leur charge de médium.

Les Davis Acoustics Courbet N°5 sont donc des enceintes relativement faciles, qui ont du charme, de l'élégance, un caractère chantant sur tous les styles de musique.

>>> A VOIR : NOS AUTRES BANCS D'ESSI D'ENCEINTES HIFI

Atoll SDA200 Signature tes ONmagFR

Atoll SDA200 Signature : un ampli Hifi connecté qui affiche tout sur sa façade

L'Atoll SDA200 est un ampli Hifi connecté de 2 x 120 watts RMS sous 8 ohms. Il intègre à la fois un convertisseur et un lecteur de musique en réseau Hi-Res. En plus de ses entrées Ligne analogiques, il possède des entrées numériques optiques, coaxiales et USB d'une résolution montant à 24 bits/192 kHz, ainsi qu'une connexion Bluetooth, une sortie casque et des connexions réseau Wi-Fi et Ethernet.

Son lecteur réseau intégré utilise un module audiophile de chez StreamUnlimited. Celui-ci dispose d'un moteur de réception des webradios Airable et de lecture UPnP/DLNA. Il ne propose pas la compatibilité avec les protocoles AirPlay, Google Cast ou Spotify Connect. Mais il fait le choix de la qualité, permettant la lecture de fichiers jusqu'à une résolution de 24 bits/192 kHz.

L'ergonomie de l'interface réseau est un peu à l'ancienne. Le paramétrage de la connexion Wi-Fi peut être, par exemple, un peu fastidieux. Il ne se fait pas depuis une appli sur smartphone mais par le méthode de reconnaissance automatique WPS ou manuellement en passant par le menu du grand écran de la façade du SDA200 Signature.
En contrepartie, cet écran est fort lisible. Il affiche les pochettes d'albums ou les logos des radios, ainsi qu'un grand nombre d'informations sur le flux en cours de lecture. L'accès aux webradios et aux fichiers de musique disponibles sur le réseau local en mode DLNA peut se piloter entièrement depuis l'afficheur, à partir de la télécommande ou de la molette et du bouton à gauche de la façade. C'est assez plaisant de pouvoir écouter de la musique depuis le réseau sans être obligé de sortir son smartphone ou sa tablette pour le faire.
Naturellement, le pilotage depuis une appli est aussi possible. Celle d'Atoll donne accès aux services Qobuz, Tidal ou Deezer en plus des webradios et du DLNA. Il est également permis d'utiliser d'autres applis comme les grands classiques mConnect ou BubbleUPnP.

Une conception audiophile exemplaire

Nous avons bien entendu jeté un œil sous le capot de l'Atoll SDA200 Signature et avons été extrêmement impressionnés par la qualité de conception de cet appareil.
Pour commencer, l'étage d'alimentation est digne d'un amplificateur bien plus puissant. Il ne comporte pas un (comme c'est habituel dans cette classe de prix), mais deux transformateurs toroïdaux de 340 VA chacun, ce qui fait une valeur totale de 680 VA ! Ces transformateurs sont suivis de pas moins de 8 condensateurs Nippon Chemi-Con, réalisés sur cahier des charges Atoll, de 6800 µF sous 71 V chacun, pour une capacité totale de 54 400 µF !

L'Atoll SDA200 Signature est donc configuré en double mono. Chacun de ses étages de puissance, gauche et droit, fonctionne en double push-pull à partir de transistors Mos-Fet de chez International Rectifier (IRFP140N et IRFP9140N). Leurs dissipateurs thermiques en aluminium peuvent paraître relativement petits. C'est un choix volontaire et récurrent chez Atoll, dont la fiabilité des produits n'est plus à démontrer. Il témoigne de la volonté de la marque d'optimiser ses produits, de dépenser là où cela est nécessaire, pour en donner un maximum à l'utilisateur en fonction de son investissement.

La carte de gestion de la musique est une Stream810 de StreamUnlimited. Elle est accompagnée d'un transmetteur numérique AKM (AK4104), d'un receveur Cirrus Logic (CS8416) et d'un convertisseur Burr Brown (PCM1792, 24 bits/192 kHz). S'en suivent des étages de préamplification enfermés dans des modules blindés, certainement en composants discrets, faisant penser aux fameux modules HDAM de Marantz.

Enfin, on peut souligner le soin apporté au châssis doté d'une épaisse façade en aluminium usinée et d'un capot amorti par une plaque de bitume ainsi que la présence d'un interrupteur à l'arrière permettant d'éteindre totalement tous les circuits de l'appareil.

>>> À VOIR : NOS AUTRES BANCS D'ESSAI D'AMPLIS HIFI

Une association française qui prend de l'ampleur

Pour associer les enceintes Davis Courbet N°5 et l'ampli Hifi connecté Atoll SDA200 Signature nous avons utilisé les câbles AudioQuest nous servant de référence, Type 4 pour les liaisons HP et NRG Y3 pour le courant secteur.

Le fonctionnement en réseau de l'Atoll SDA200 Signature s'est révélé d'une excellente stabilité, sans bogue. Nous avons accédé sans problème à nos morceaux de musique stockés sur un disque NAS, avec affichage des pochettes des albums.

L'association de ces productions françaises offre un rendu sonore particulièrement esthétique. Par rapport à notre amplificateur de référence, avec le SDA200 Signature d'Atoll, on gagne plus de brillance et de luminosité dans le haut du spectre et une image stéréophonique bien plus ample et spatialisée. On sent que l'ampli en a beaucoup sous le pied et pourrait alimenter des enceintes bien plus exigeantes. La restitution est extrêmement bien articulée avec des timbres particulièrement élégants. Sur l'enregistrement "Live at FIP" de "Vol de Nuit" du Hadouk Trio, on a un sentiment de très belle transparence qui se manifeste par un très haut degré de lisibilité du jeu de chaque musicien. La reprise façon impro de quelques notes de "(I can't get no) Satisfaction" des Rolling Stones s'installe avec beaucoup de subtilité jazzistique, mélangée de consonance orientaliste, pour ensuite laisser exploser un court instant son caractère Rock. Les cordes ont une superbe tessiture, c'est beau, avec une excellente sensation de présence et des basses qui descendent en souplesse.

Les enceintes Davis Acoustics Courbet N°5 et l'ampli connecté Atoll SDA200 Signature sont donc des produits Hifi bien nés, capables de très bonnes performances et de beaucoup de musicalité. On sent qu'ils ont été conçus par des gens passionnés qui ont à cœur de bien faire leur métier. Félicitations !

Spécifications : Davis Courbet N°5

  • Type : enceinte Hifi colonne, 3 voies, bass-reflex
  • Tweeter : 28 mm à dôme textile
  • Transducteur de médium : 13 cm à membrane en fibre de Kevlar tressée
  • Boomers : 2x 13 cm à membrane en fibre de carbone tressée
  • Puissance admissible nom./max. : 100/160 watts
  • Rendement : 90 dB
  • Bande passante (±3 dB) : 50 Hz à 25 kHz
  • Impédance : 4/8 ohms
  • Fréquences de coupure : 400 Hz et 4 kHz
  • Dimensions : 98 x 16 x 25,5 cm
  • Prix : 3000 € la paire

Site du constructeur : www.davis-acoustics.com

Spécification : Atoll SDA200 Signature

  • Type : ampli Hifi connecté
  • Puissance : 2 x 120 watts RMS sous 8 ohms, 2 x 200 watts RMS sous 4 ohms
  • Streamer audio intégré compatible DLNA et Airable (webradios), avec appli donnant accès à Qobuz, Deezer et Tidal
  • Connectique : 2 entrées Ligne, 6 entrées numériques (optiques, coaxiales et USB), port Ethernet, Wi-Fi, entrée Bluetooth, sortie préampli, sorties numériques (optique et coaxiale), sortie Trigger 12 V, prise casque
  • Dimensions : 440 x 90 x 255 mm
  • Poids : 11 kg
  • Prix : 3000 €

Site du constructeur : www.atoll-electronique.com

Notre avis : Davis Courbet N°5

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Design et finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)

Notre avis : Atoll SDA200 Signature

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Équipement : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Fonctions réseau : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Atoll, Davis Acoustics

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 Jean Pierre 01-12-2019 11:20
Êtes vous réellement sur que c'est un test 100 % français, j'ai un doute.

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework