icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Anthem STR Integrated : une vision caméléon acoustique, haut de gamme et très puissante de l'ampli Hifi moderne

Anthem STR Integrated test ONmagFR 1

Anthem est une marque canadienne surtout connue jusque-là pour ses ampli-tuners et blocs de puissance très costauds dédiés au Home Cinéma ou à des applications de diffusion multiroom. Mais depuis peu, elle s'intéresse aussi à la Hifi. Avec son premier intégré stéréo, elle nous livre un appareil haut de gamme extrêmement bien équipé, apte à accueillir toutes les sources analogiques et numériques et à s'adapter à toutes les situations grâce à sa grosse puissance et son système de calibration acoustique exclusif.

Anthem STR Integrated

Type : ampli intégré stéréo avec correction acoustique
L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
Prix au moment du test : 4800 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

L'Anthem STR Integrated est un appareil très imposant, aux proportions inhabituelles pour le monde de la Hifi, qui affiche tout de suite d'où vient la marque qui l'a conçue. Son gabarit et son très grand afficheur en façade sont en effet plus courants dans le secteur des intégrés et amplis Home Cinéma haut de gamme.

Son premier atout est d'être particulièrement bien équipé. L'Anthem STR Integrated ne possède pas de lecteur de musique en réseau intégré, mais il est prêt à accueillir de nombreuses sources analogiques y compris une source symétrique sur ses prises XLR ou une platine vinyle. Cette dernière peut être dotée d'une cellule Phono à aimant mobile (MM) ou bobine mobile (MC). L'Anthem STR accepte les deux simultanément depuis deux entrées indépendantes. Il est également riche en connectique audionumérique. Il possède des entrées optiques, coaxiales, AES/EBU (sur XLR) et USB-Audio dont la résolution monte jusqu'en 32 bits/384 kHz ou DSD128 (en 5,6 MHz).

Anthem STR Integrated test ONmagFR 2

Des étages de puissance qui culminent à 550 watts sous 2 ohms et un système d'optimisation acoustique ARC incluant le bass management

L'Anthem STR Integrated revendique une puissance de 2 x 200 watts sous 8 ohms. Il double cette puissance sous 4 ohms, ce qui témoigne des capacités en courant importantes de son étage d'alimentation et il peut même aller jusqu'à 2 x 550 watts sous 2 ohms. Il est virtuellement prêt à alimenter tout type d'enceintes y compris des modèles très haut de gamme et difficiles à faire "bouger".

Mais ce qui le rend encore plus intéressant, c’est sa capacité à s'adapter aux caractéristiques acoustiques du système, des haut-parleurs et de la pièce d'écoute afin d'optimiser les résultats sonores. Il est équipé de deux sorties subwoofers et d'un système de "bass management" afin de gérer directement deux caissons de grave et les accorder au mieux au fonctionnement des enceintes principales. Il est possible de faire fonctionner ces caissons en configuration mono ou stéréo et d'ajuster la fréquence de coupure ainsi que la phase de chacun.
Pour chaque canal, le niveau et le délai sont également réglables. On retrouve avec l'Anthem STR Integrated le même menu de configuration que sur un ampli Home Cinéma, mais adapté à une configuration 2.0 (deux enceintes), 2.1 (deux enceintes plus un caisson) ou 2.2 (deux enceintes plus deux caissons). Quatre mémoires sont disponibles pour sauvegarder différents profils, faisant intervenir ou non des caissons, ou pour plusieurs positions d'écoute dans la pièce. Un grand nombre de fonctions sont personnalisables, comme le niveau ou le nom de chaque source, tout cela à partir du grand afficheur en façade de l'Anthem STR. On peut facilement s'y perdre, mais les commandes de base restent assez simples.

De même, le système de correction acoustique ARC (Anthem Room Correction) est celui des amplis Home Cinéma de la marque. Il est possible de le mettre en œuvre de plusieurs manières. L'appareil doit être raccordé au réseau local par sa prise Ethernet pour que la prise de mesure initiale fonctionne. Un simple iPhone ou iPad, ses microphones intégrés et l'appli ARC Mobile peuvent suffire pour mener à bien la procédure de calibrage acoustique. Nous avons déjà obtenu un bon résultat en utilisant cette solution. Mais le mieux est d'utiliser le microphone de mesure et son pied fournis avec l'appareil ainsi que le logiciel ARC Genesis pour Windows ou MacOS. Il est alors possible de réaliser des mesures jusqu'en 10 points différents de la pièce, d’obtenir une correction acoustique plus fine et aussi (dans le mode expert) de définir la courbe cible (par exemple légèrement relevée dans le grave) ainsi que le niveau d'intervention maximal de la correction acoustique.

Il est important de préciser que le système ARC agit uniquement sur la courbe d'égalisation des enceintes dans le domaine numérique. Il ne touche absolument pas à la phase.

Une construction inspirée de produits Home Cinéma à haute tenue en puissance

Le gabarit de l'Anthem STR Integrated est celui d'un gros ampli Home Cinéma et ses circuits internes de puissance en semblent étroitement dérivés. Derrière sa façade en aluminium qui atteint, en son point culminant, près de 2,5 cm d'épaisseur et sous son capot également an aluminium, de 2/10ème, l'appareil possède deux blocs d'amplification montés sur de grands radiateurs verticaux qui paraissent très proches de ceux que l'on rencontre sur les modèles multicanal de la série MCA d'Anthem. Ces blocs fonctionnent chacun en configuration quadruple push-pull à partir de transistors Toshiba à haute capacité (2SA2121 et 2SC5949 : 15 A et 220 W de dissipation max. chacun). Leur alimentation est assurée par un gros transformateur toroïdal encapsulé sous un chapeau métallique (14 cm de diamètre pour 8,5 cm de haut) suivi de quatre capacités de filtrage de 8200 µF sous 100 V chacune.
Une seconde section d'alimentation, à découpage cette fois-ci, se charge des étages de gestion.

Anthem STR Integrated test ONmagFR 3

La section de traitement audionumérique possède une interface USB Xmos asynchrone, une puce AKM de suréchantillonage à 768 kHz compatible DSD256 (AK4137EQ) et un processeur Analog Devices 32 bits (ADSP-BF706). La conversion analogique vers numérique, qui peut-être désactivée, est réalisée par un ADC AKM 32 bits/768 kHz (AK5552VN) tandis que la conversion numérique vers analogique est confiée à un DAC AKM 8 canaux, 32 bits/768 kHz (AK4456VN) de la série Velvet Sound d'AKM.

La construction ne fait aucune débauche de solutions audiophiles ésotériques, mais elle est très professionnelle, très propre et aérée, réalisée au Canada à partir de composants de qualité précisément sélectionnés. L'appareil possède en outre des circuits avancés de protection.

Un son musclé, équilibré et sûr

Sur le terrain, l'Anthem STR Integrated fait état d'une grosse musculature. Cet ampli est parfaitement adapté pour alimenter des enceintes volumineuses, dotées de boomers de grand diamètre et éventuellement dont le rendement est limité, pour sonoriser un grand espace.

Le système de correction acoustique ARC est un vrai atout. Sur nos enceintes de test Kelinac Kel 714 MG, câblé avec de l'AudioQuest Rocket 33, et dans notre pièce habituelle, il a fourni un gain évident d'intelligibilité et de matière dans le registre médium. Sur la chanson "Hallelujah" des sœurs Haim, la voix de Danielle qui prend le premier couplet, alors qu'elle paraissait un peu nasillarde et bouchée, devient immédiatement mieux centrée, plus claire, mais aussi plus douce et charnelle lorsque l'on enclenche la correction ARC. L'image sonore gagne en cohérence et en profondeur. Il n'est pas nécessaire de tendre les oreilles et d'écarquiller les tympans pour entendre la différence.

Dans le même temps, la correction ARC élimine le phénomène de résonance autour de 80 Hz propre à notre pièce d'écoute. Les graves sont plus dégraissés et percutants. Si cela paraît un peu trop sec, il est possible de redonner de l'ampleur en jouant sur la courbe de correction cible, disponible avec le logiciel ARC Genesis en mode expert sur ordinateur. Par défaut, l'Anthem STR Integrated privilégie un équilibre tonal neutre.

Par rapport à certains amplificateurs de tempérament plus "audiophile", on peut trouver parfois qu'il lui manque un brin de folie, de fantaisie ou d’excentricité. Mais la possibilité de moduler sa signature sonore, de s'affranchir de bon nombre des défauts acoustiques de la pièce d'écoute, d'alimenter des enceintes très exigeantes rend cet amplificateur particulièrement intéressant. D'autant que ses performances pures sont de très haut niveau. Il délivre un son très propre. Son niveau de puissance est particulièrement rare et cette puissance s'exprime avec une superbe maîtrise. On peut pousser très fort le volume sans craindre de stridence dans les aigus et le registre grave brille autant par sa densité, sa fermeté, que par sa grande souplesse et sa lisibilité. C'est un appareil qui ne déçoit pas et tient ses promesses.

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'AMPLIS INTÉGRÉS HIFI

Pour finir, un truc que nous avons trouvé génial : les réglages Phono

Les menus de réglages de l'Anthem STR regorge de bonnes idées et de paramétrages avancés. Pour ce qui concerne l'entrée Phono, on se voit proposer le choix du type de cellule (MM ou MC) et, lorsque l'on est mode numérique, plusieurs filtres (Bass Turrnever, 10k De-emphasis ou Rumble ajustable de 10 à 60 hz par pas de 1 Hz) ainsi que le choix entre plus d'une demi-douzaine de courbes d'égalisation : RIAA naturellement, mais aussi AES, NAB, Columbia, Capitol... correspondant aux vieux enregistrements.

Spécifications

  • Type : ampli intégré stéréo avec système de correction acoustique ARC
  • Puissance : 2 x 200 watts sous 8 ohms, 2 x 400 watts sous 4 ohms, 2 x 550 watts sous 2 ohms
  • Connectique analogique : 4 entrées Ligne sur RCA, entrée symétrique XLR, 2 entrées Phono MM et MC sur RCA, sortie préampli, 2 sorties subwoofers, sortie Ligne sur RCA
  • Entrées numériques : 2 optiques Toslink, 2 coaxiales sur RCA, AES/EBU sur XLR, USB-Audio
  • Autre connectique : 2 USB (pour mise à jour), Ethernet, RS-232, Trigger in et out
  • Consommation : 0,38 à 0,42 watts en veille, 1,1 à 1,2 watt en veille avec réseau, 40 watts au repos, 250 watts en régime moyen, 500 watts au max.
  • Dimensions : 43,2 x 17,2 x 44,5 cm
  • Poids : 18 kg
  • Prix : 4800 €

Site de la marque : www.anthemav.com

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Équipement : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(3,5/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Anthem

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework