icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Moon by Simaudio 390 et 330A : préampli connecté et ampli Hifi haut de gamme qui jouent les perfectionnistes

Moon by SimAudio 390 330A test ONmagFR

Moon by Simaudio, ce n'est certainement pas le nom qui vient en premier à l'esprit des audiophiles français lorsque l'on parle d'amplis stéréo haut de gamme. Naim Audio, Accuphase ou McIntosh sont bien plus connus. Pourtant ce constructeur canadien mériterait, à notre avis, plus de reconnaissance. Car il applique des règles de conception éthiques et durables assez peu communes et ses produits bénéficient d’une qualité de réalisation du plus haut niveau. Explication avec le lecteur réseau/préampli Moon 390 et le bloc de puissance stéréo Moon 330A.

Moon by Simaudio 390 + 330 A

Type : ensemble préampli/streamer + ampli de puissance stéréo
L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Prix au moment du test : 5750 + 3900 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Moon by Simaudio déclare sur son site : "notre mission : créer et offrir des produits d’exception qui cristallisent la pureté sonore, gage d’émotions". De la part d'un constructeur de produits Hifi, c'est jusque-là assez banal comme déclaration. Mais le plus intéressant figure dans son paragraphe concernant le développement durable : "contre l’obsolescence : notre garantie de 10 ans sur nos produits confirme que chez MOON, la haute qualité rime avec pérennité et fierté. Nous faisons bien plus que fabriquer des produits durables, afin de minimiser notre empreinte carbone, nous privilégions des fournisseurs et sous-traitants qui ont la même philosophie que nous. Nos produits sont conçus pour toute une vie".

Tout cela ne semble pas des paroles en l'air. La garantie de 10 ans est déjà un engagement fort. En outre d'après nos sources, Moon by Simaudio concentre le maximum d'étapes de production au sein de sa propre usine de Boucherville (juste à côté de Montréal au Québec). Les parts de la société seraient uniquement détenues par un groupe de salariés dirigeants. La société appliquerait une politique de management "familiale", accordant une grande importance à la qualité des conditions de travail, au bien-être de ses employés, ainsi qu'à offrir des rémunérations de bon niveau. Ces efforts se traduisent peut-être au final par un prix de vente relativement élevé, mais la démarche est louable et donne un intérêt tout particulier aux électroniques Moon by Simaudio.

Moon 390 : le préampli stéréo le plus abordable de Simaudio, doublé d'un lecteur de musique en réseau tourné vers l'audio Hi-Res

Pour ce test, nous nous sommes intéressés au préampli connecté Moon 390 et au bloc de puissance Moon 330A de Simaudio. Les deux appareils sont de même taille, formant un ensemble relativement compact. Leurs robustes châssis sont de structure similaire, d'un dessin sobre, mais profitent d’un assemblage millimétré. La partie centrale de leur façade est un panneau d'aluminium de 1 cm d'épaisseur tandis que les joues bombées de part et d'autre sont en plastique. Les flancs sont striés à la manière de dissipateurs thermiques et le reste fait appel à des tôles fort rigides de 3/10ème d'épaisseur.

Le Moon 390 est positionné à 5950 €. C'est le préamplificateur le plus abordable de la gamme Simaudio et le plus complet pour ce qui concerne ses fonctions. Il possède 3 entrées analogiques dont une Phono configurable en MM ou MC et une XLR, ainsi que 8 entrées audionumériques sous tous les formats : optique Toslink, coaxiale RCA, USB, AES/EBU sur XLR et même HDMI. Il ajoute en complément un port USB Host, des liaisons réseau Ethernet et Wi-Fi ainsi qu'une prise jack en façade pouvant alimenter des casques ayant une impédance jusqu'à 600 Ω.
La sortie préampli est à la fois sur prises asymétriques RCA et prises symétriques XLR. Une sortie HDMI ARC est également présente, sans oublier divers ports Trigger 12 V et SimLink pour la synchronisation avec d'autres appareils.

Moon 390 2tons back

La section numérique du Simaudio Moon 390 accepte des flux jusqu'en PCM ou MQA 32 bits/384 kHz et en DSD256 (11,2896 MHz). Le lecteur réseau est piloté par une solution propre à Simaudio, baptisée MiND (Moon intelligent Network Device). Ses possibilités ne sont pas extrêmement étendues, mais privilégient l'accès aux services de musique de la meilleure qualité : Tidal Masters, Deezer Hi-Fi et Qobuz Sublime+. La compatibilité Roon est aussi de la partie, de même que les webradios.
La configuration de la connexion Wi-Fi peut se faire en passant par les boutons de la façade ou la télécommande. Elle est dans ce cas un peu fastidieuse à réaliser. Elle est plus simple à réaliser depuis l'appli MiND (sous iOS et Android). Cette dernière, en dehors de sa fonction de lecture DLNA/UPnP un peu trop basique, est particulièrement claire, élégante et simple. Pour l'utilisation de Roon assez gourmand en ressources réseau, la liaison Wi-Fi s'est montrée un peu instable, mais nous n'avons rencontré aucun souci en utilisant la connexion Ethernet.

Une conception et une construction extrêmement propres pour le Moon 390 comme pour le Moon 330A

La réalisation des Moon 390 et 330A est impeccable. On sent la volonté de Simaudio de s’en tenir aux solutions les plus sûres, fiables et durables sans négliger aucun détail.

L'intérieur du Moon 390 est compartimenté en deux parties. Sa section d'alimentation à découpage très léchée est enfermée sous un capot de blindage l'isolant des circuits de traitement du signal audio. Ces derniers, implantés au plus près des prises d'entrées et sorties, utilisent une puce FPGA (Lattice LCMX02) pour la gestion des fonctions réseaux et une puce ESS Sabre Pro (ES9026PRO) pour la conversion. Ils sont montés sur trois cartes, dissociant la connectique HDMI, le module réseau et les étages de traitement numérique. On remarque, côté numérique, un suréchantillonneur PCM/DSD 32 bits/768 kHz (AKM AK4137EQ) et, pour le réseau, un récepteur (KSZ8795CLXIC) de chez Micrel, une société spécialisée dans les composants pour usage militaire ou médical.

Moon Neo 330A inside

Moon 330A : un ampli de 2 x 125 watts sous 8 ohms qui a suffisamment de réserve de courant pour monter à 2 x 250 watts sous 4 ohms

L'amplificateur Moon 330A délivre 2 x 125 watts sous 8 ohms et double cette puissance sous 4 ohms pour monter à 2 x 250 watts. Il atteint donc sur ce point l'idéal théorique. On a aussi la possibilité de le ponter en mono. Il délivre alors 400 watts. Son fonctionnement est symétrique et polarisé en classe A jusqu'à 5 watts. Simaudio annonce en outre un facteur d'amortissement élevé.

Les circuits de l'appareil s'articulent autour d'un gros transformateur toroïdal de 400 VA (modèle Avel Lindberg Inc. de 14 cm de diamètre pour 5,5 cm de haut) suivi de 8 condensateurs de 10 000 µF sous 63 V chacun, fabriqués sur cahier des charges propre à la marque. Les transistors de puissance sont des modèles bipolaires (Moon 25061 et 25062) travaillant en configuration double push-pull. Là encore, la qualité de réalisation est du plus haut niveau, extrêmement propre, avec des composants de choix, des cartes en verre époxy à larges pistes et aucun câblage qui traîne.

Des performances de haut niveau et une restitution qui n'a rien d'excentrique, mais est toujours dans le vrai

Nous avons essayé le Moon 390 et le Moon 330A de Simaudio avec nos enceintes Kelinac Kel 714 MG qui nous servent de juges de paix, raccordées avec du câble HP AudioQuest Type 4. La liaison entre le préampli et l'ampli était assurée par de l'AudioQuest Red River. Pour l'alimentation, nous disposions de cordons secteur AudioQuest NRG Y et Z.

À l'écoute, ce couple Moon by Simaudio affiche immédiatement une restitution sonore particulièrement fine et précise. Sur ce point également, on peut dire que le travail de la marque est impeccable. La transcription musicale brille par sa neutralité, son sens du détail et sa belle fluidité. Elle n'a rien d'excentrique ou d'exagéré, chaque registre est savamment équilibré. L'aigu file haut. Il est aérien et transparent, mais ne force absolument pas le trait. Il est clair sans être cinglant ou agressif. Il sait toujours conserver une certaine douceur. Le médium fait preuve d'une belle richesse de timbres. Il a beaucoup de nuances, mais là encore sans coloration. De même, le registre grave est très mesuré. Il ne se manifeste que quand il le faut. Il sait être présent quand c'est nécessaire, mais n'en fait jamais trop.

moon 390 330a

La restitution sonore du Moon 390 associé au Moon 330A ne montre aucun excès. On n'est absolument pas dans un style ultra dynamique caractérisé par des basses qui assènent des uppercuts. On n'est pas non plus dans du gros son, moelleux et généreux, ni un rendu hyper acéré, rapide et incisif, ni encore, inversement, dans une écoute toute en douceur et délicatesse. Cet ensemble d'électroniques Moon by Simaudio est à mi-chemin de tout cela à la fois, s'attachant à un parfait équilibre entre tous les paramètres. La réponse en fréquence subjective est précisément dosée et il en va de même pour l'image stéréophonique. Elle n'est ni ample, ni resserrée et s'évertue à avoir des proportions réalistes s'étalant autant sur les côtés que vers l'avant et en profondeur.

Les Moon 390 et 330A de Simaudio jouent donc les élèves parfaits cherchant à être totalement fidèles à la musique sans jamais en rajouter. Ils pourraient paraître trop sages et manquer de caractère. Pourtant, paradoxalement, ce n'est pas tout à fait le cas. Outre ses jolies harmonies, ses timbres agréables, son approche égale de tous les styles de musique, le son de ces électroniques n'est pas exempt d'un goût prononcé pour l'élégance ou d'une petite brillance qui donnent une magnifique signature acoustique aux voix féminines par exemple. D'un morceau à l'autre, on n'est ainsi pas à l'abri de belles surprises.

Cet ensemble Simaudio Moon 390 + Moon 330A sonne donc juste et très vrai. Il est carré, performant et fidèle, mais il peut aussi se montrer très raffiné et adore donner dans le beau.

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES BANCS D'ESSAI D'AMPLIS HIFI ET PRÉAMPLI STÉRÉO

Spécifications

Préampli/lecteur réseau Moon 390

  • Type : préampli stéréo, lecteur réseau, DAC, ampli casque
  • Entrées : 2 analogiques sur RCA dont une Phono MM/MC, analogique XLR, 4 audionumériques (optique, coaxial, AES/EBU, USB), 4 HDMI, 1 HDMI ARC, Bluetooth AptX
  • Sorties : 2 préamplis sur RCA et XLR, analogique fixe sur RCA, HDMI ARC, prise casque jack 6,35 mm (0,8 watt sous 50 Ω, 200 mW sous 300 Ω, 100 mW sous 600 Ω)
  • Fonctions réseau : Roon Ready, Tidal Masters, Deezer Hi-Fi, Qobuz Sublime+, webradios, DLNA
  • Communication : Wi-Fi, 2 Ethernet, ports IR, Trigger 12 V et SimLink
  • Dimensions : 429 x 89 x 366 mm
  • Poids : 10 kg
  • Prix : 5750 €

Ampli de puissance 330A

  • Type : bloc de puissance stéréo
  • Puissance : 2 x 125 watts sous 8 Ω, 2 x 250 watts sous 4 Ω, 400 watts sous 8 Ω en mode ponté
  • Entrées : XLR et RCA
  • Dimensions : 429 x 89 x 356
  • Poids : 15 kg
  • Prix : 3900 €

Site web du constructeur : https://simaudio.com

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
  • Équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Moon by Simaudio

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#2 Pierre 18-01-2020 21:56
@MMBBB : les transistors de puissance sont certes estampillés "Moon", cela ne veut pas dire que c'est Moon by Simaudio qui les fabrique, mais, tout au plus, qu'il s'agit de modèles construits suivant un cahier des charges de quelques spécifications particulières demandées par la marque.
#1 MMBBB 18-01-2020 10:13
Nous faire croire que Moon fabrique ses transistors est nous prendre pour des gogos Le marketing a envahi le monde de la HI FI c est fort dommageable

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework