Test Shure Aonic 50 : le plus audiophile des casques ANC sans fil n'est pas le plus isolant

Shure Aonic50 ONmag 1

Premier casque à réduction de bruit du légendaire constructeur Shure, l’Aonic entraîne avec lui un train de promesses audiophiles. Présenté en grande pompe lors du CES 2020 de Las Vegas, ce modèle bataille sur les terres des plus grands spécialistes du genre, Sony et Bose en tête. Le Shure Aonic 50 les met-il KO ? Ou se fait-il renvoyer dans les cordes ?

Shure Aonic 50

Type : casque Bluetooth à réduction de bruit active
L'avis d'ON-Mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
Prix : 430 Euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le luxe avec un grand Shure

Dès le premier contact, le casque Shure démontre tout son sérieux. Structure en aluminium et éléments en cuir, coques en plastique dense, tons sobres : le Shure Aonic 50 joue dans la même cour que les B&W et autres B&O.

L'assemblage est irréprochable, sans aucun jeu ni grincement. À ce niveau, ce casque pourrait facilement se classer dans la catégorie des modèles Hifi haut de gamme.

Shure Aonic50 ONmag 5

Présenté dans une originale boîte ronde, l'Aonic 50 est livré avec une belle housse rigide, assez volumineuse… à l'image de ce qu'elle abrite.

En effet, ce casque circum-auriculaire (coussinets entourant les oreilles) est proche d'un modèle de salon, que ce soit du point de vue des finitions ou de l’encombrement. À ce titre, il n'est pas pliable mais bénéficie tout de même de coques d'oreillettes pivotantes à 90°, qui lui permettent de se mettre à plat.

Shure Aonic 50 ONmag 4

Cette taille et cette qualité des matériaux impliquent une contrepartie : son poids assez important, d’environ 335 g. Sur la tête, le Shure Aonic 50 reste cependant agréable à porter, grâce à ses coussinets bien épais, doux et enveloppants, et un arceau suffisamment rembourré. Mais son port lors de longues sessions finit par se ressentir sur les cervicales.

 

Une connectivité presque parfaite… et de maudits boutons !

Loin de jouer à l'audiophile pur, qui délaisserait toute technologie pour se concentrer uniquement sur les transducteurs, avec l'Aonic 50, Shure met véritablement le paquet sur l'approche Bluetooth.

En plus d'une connexion multipoint, la marque intègre pratiquement tous les codecs Bluetooth disponibles : SBC, AAC, AptX, AptX, LDAC, et même AptX Low Latency.

Shure Aonic50 ONmag 7

La qualité de connexion est exemplaire, puisque nous n'avons tout simplement pas eu de décrochage en usage classique, excepté en utilisant le LDAC en qualité 990 kbps (ce qui est malheureusement normal).

Pour parfaire l'expérience, Shure propose l'application iOS/Android Play. Celle-ci permet d'afficher le niveau de batterie du casque, de moduler le niveau de retour sonore du mode Environnement (renvoyant les sons atténués par l'isolation passive), ou encore d'accéder à un égaliseur paramétrique très poussé. Malheur, cent fois malheur : celui-ci n'est opérant qu'avec le lecteur intégré à l'application, ne pouvant gérer que les fichiers locaux.
 Shure Aonic50 ONmag 13

Les commandes passent par une approche tout en boutons, ces derniers étant disposés sur la tranche de l'écouteur droit. Ce type de disposition est assez éprouvé, mais ce système n’est jamais totalement intuitif, que ce soit pour la navigation et le réglage du volume, demandant de tâtonner, ou le commutateur triple position, qui gère le type de réduction de bruit : ANC activé, désactivé ou mode Environnement.

 

Réduction de bruit et autonomie de milieu de gamme

Aussi impressionnante que soit la partie technique, Shure ne peut pas faire de miracle sur un point qu'il découvre à peine : la réduction de bruit active. À ce titre, l'Aonic 50 est déjà relativement efficace, effaçant assez bien les fréquences autour des 100-300 Hz et arrivant déjà à faire quelque chose autour des 60–80 Hz.

Mais force est de constater qu’il atteint seulement 15 dB de réduction environ dans le meilleur des cas, et souvent moins. En bref, les ténors que sont les Sony WH-1000Xm3, Bose Headphones 700 et B&W PX7 peuvent dormir tranquilles, étant bien plus efficaces, sur une gamme de fréquences bien plus large.

Shure Aonic 50 ONmag 3

La réduction de bruit passive est, elle aussi, étonnamment mesurée, plus proche de celle d'un casque fermé de salon que d'un vrai grand casque nomade. En pratique, le Shure Aonic 50 est suffisant pour un usage nomade, mais il ne nous enferme pas dans une bulle de silence musicale comme peuvent le faire les casques cités précédemment.

Enfin, son mode Environnement (retour sonore) manque encore de naturel, gérant assez mal les bruits soudains et les sons trop sifflants.

L'autonomie de l’Aonic 50 est dans la moyenne, pouvant osciller, selon nos mesures, entre 13 h (ANC + codec LDAC 990 kbps) et 20 h (ANC + codec AAC), et même davantage sans réduction de bruit.

 

Un son à la fine frontière de la Hifi

Propulsé par des transducteurs de 50 mm, le Shure Aonic 50 bénéficie d'une sonorité vraiment haut de gamme. À la frontière du nomadisme et de la Hifi, il impose un son à la fois très puissant, musical, articulé et polyvalent.

Sa signature acoustique légèrement en V (physiologique) dévoile une qualité technique qui saute aux oreilles, supérieure même aux concurrents de chez Sony ou B&W. Comme souvent avec Shure, les médiums demeurent le point fort de ce casque, extrêmement naturels, même s’ils sont très légèrement en retrait.

Shure Aonic50 ONmag 2

Chantant avec un impact impressionnant, sans aucun effet de lenteur, le tout épaulé par des aigus légèrement mis en avant, l'Aonic 50 est capable de jongler entre les styles musicaux puissants et calmes sans aucun effort ni aucune sibilance (sifflante et agressivité dans le haut du spectre).

Seule son extension dans les basses (60 Hz et en-dessous) est un peu légère, malgré une assise extrêmement conséquente, supérieure même aux performances du Sony WH-1000xm3 et égale à ce que propose le B&W PX7. L'Aonic 50 est simplement moins rond. Ses graves sont plus tendus.

Sans être le meilleur partout, ce casque délivre une expérience auditive extrêmement riche, marquée par une technicité, des performances véritablement proches de celles d'un bon casque Hifi, un bon petit cran au-dessus selon les concurrents.

Shure Aonic 50 ONmag 1

Impact, précision, gestion des micro détails : tout y est ou presque. En l’état, seule la qualité des aigus nous paraît perfectible, ceux-ci n'ayant pas la consistance, la richesse ou le naturel de ce qu’offrent les plus grands casques Hifi, d'où une aération qui pourrait encore s'étoffer.

Modèle Bluetooth et ANC dans le corps d'un casque de salon, le Shure Aonic 50 est une bien belle réussite, que quelques améliorations transformeraient en un casque nomade parfait.

Le Shure Aonic 50 sur le banc de mesure

Shure Aonic 50Ci-dessus, la courbe de réponse en fréquence en Bluetooth :
- réduction de bruit activée (orange),
- réduction de bruit désactivée (bleu foncé),
- retour sonore (violet).

Shure Aonic 50 ANCMesure de la réduction de bruit :
- courbe de référence (rouge),
- isolation passive (violet), 
- isolation active (vert),
- retour sonore (orange).

L'avis d’ON-Mag

  • Construction :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Confort : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Isolation phonique :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Performances audio :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Musicalité :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : TOUS NOS TESTS DE CASQUES ANTIBRUIT ET SANS-FIL

Spécifications

  • Type : casque Bluetooth à réduction de bruit active
  • Transducteurs de 50 mm
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 22 kHz
  • Sensibilité : 97,5 dB / mW
  • Impédance : 39 Ohms
  • Codecs Bluetooth supportés : SBC, AAC, AptX, AptX, LDAC, AptX Low Latency
  • Autonomie annoncée : jusqu'à 20 h
  • Coussinets remplaçables
  • Poids : 334 g
  • Inclus : housse de transport rigide, câble USB-C, câble jack 3,5 mm
  • Déclinaisons : noire, marron
  • Prix : 430 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Shure

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework