Test Jays q-Seven Wireless : un casque sans fil et antibruit au design nordique et au prix modique

Jays q seven test ON mag 0

Bien qu’elle se montre provisoirement plus discrète en France actuellement, la marque danoise Jays enchaîne les sorties de nouveaux produits et a récemment lancé son premier casque Bluetooth à réduction de bruit, le q-Seven Wireless. Dans la lignée des produits Jays déjà testés chez ON-mag, il hérite du design caractéristique de la marque danoise : épuré, simple et efficace. Écoutons si au-delà de l’apparence, le son de ce q-Seven, en filaire ou Bluetooth, avec réduction de bruit ou sans, est aussi soigné que son design.

Jays q-Seven Wireless

- Type : casque sans fil avec système antibruit (ANC)
- L'avis d'ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
- Prix au moment du test : 150 €

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Petit et léger, le Jays q-Seven Wireless est un casque de type circum-auriculaire. Petit, car avant de l’avoir essayé, on a l’impression d’avoir un modèle supra-auriculaire entre les mains ; et léger, car il affiche moins de 195 g sur la balance, ce qui est peu pour un modèle embarquant à la fois une liaison sans fil Bluetooth et un système actif de réduction du bruit extérieur (ANC).

En ce qui concerne sa qualité de construction, comme les précédents modèles Jays testés chez ON-mag - le casque Bluetooth u-Jays Wireless, ou les écouteurs q-Jays – ce nouveau q-Seven Wireless se montre très sobre tout en étant très soigné. Les oreillettes adoptent une finition noire mate. L’arceau est bien flexible dans "tous les sens", constitué d'une lame en métal recouverte de similicuir. Les jonctions entre l'arceau et les oreillettes sont elles aussi en métal (certainement de l'aluminium). Les coussinets des oreillettes sont bien épais, 2 cm au moins, et bien couvrants. Leur revêtement est là encore du similicuir noir.

Jays q seven test ON mag

Le q-Seven Wireless est confortable à porter sur la durée. C’est tout à fait le cas pour les oreillettes et leurs coussinets moelleux. Ça l’est un peu moins pour l’arceau qui pèse sur le dessus de la tête à la longue. Le Jays q-Seven n’est pas pliable, mais il peut être rangé à plat. Comme indiqué par notre collègue Guillaume lors de la première présentation de ce produit, en ce qui concerne les commandes, Jays a choisi une ergonomie "tout bouton" que ce soit pour la mise en route, pour enclencher le système antibruit ou pour régler le volume.

À l'écoute, en mode sans fil et sans ANC, l’ensemble de la restitution sonore est agréable malgré une scène sonore qui ne s’avère pas hyper profonde et des basses qui ne sont pas hyper définies. Une fois l’ANC enclenché tout devient plus clair et plus net, les aigus sont plus précis et les basses plus propres et un peu mieux définies. La qualité globale, la clarté, la netteté et l’ouverture demeurent toutefois loin de ce qu’offre notre casque point de repère, l’Audio-technica ATH-MSR7. Lorsque l'on utilise le q-Seven en liaison filaire, il vaut mieux mettre de côté l’écoute en mode passif sans ANC. Les résultats sont bien meilleurs en mode actif. Sur le morceau "Eyen" du groupe Plaid, guitare et basse cohabitent intelligemment et se répondent, les petits effets sonores à la manière du film "Inception" laissent petit à petit place aux sifflements de fond. L’ensemble est harmonieux et agréable, sans agressivité ni confusion.

Enfin, le système de réduction du bruit est d'une efficacité tangible, même si pas très poussée. Nous avons cependant remarqué sur l'exemplaire de test, qu'il générait parfois dans l'oreillette gauche quelques bruits parasites, des "tac tac" intermittents qui s'estompent lorsqu'on lance la musique

En conclusion, pour un prix de 150 €, le Jays q-Seven Wireless se défend correctement. Son design est fort élégant et discret. Sa restitution sonore, en mode actif (filaire ou Bluetooth) avec ou sans ANC, est agréable et harmonieuse. Son système de réduction de bruit n'est pas uniquement là pour faire de la figuration.

Spécifications

  • Type : casque circum-auriculaire sans fil avec réduction de bruit active
  • Liaison : filaire et Bluetooth 5.0
  • Codec audio supporté : SBC
  • Transducteurs dynamiques de 40 mm
  • Autonomie annoncée : 20 h avec la réduction de bruit enclenchée, 30 h sans
  • Impédance : 32 ohms
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Sensibilité : 98 dB/mW
  • Poids : 195 g
  • Accessoires fournis : housse de transport souple en tissu, câble USB/micro-USB de charge, câble jack 3,5 mm
  • Prix : 150 euros

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE CASQUES ANTIBRUIT ET DE CASQUES SANS FIL

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Ergonomie, confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Performances pures : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(3,5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Jays

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework