Test Vifa City : une mini enceinte Bluetooth nomade à la voix angélique

Vifa City OntopaudioAward

Vifa est une marque danoise, désormais spécialisée dans les enceintes monoblocs de toutes tailles, de vocation sédentaire ou nomade, se caractérisant par leur design scandinave particulièrement sexy. La Vifa City est son plus petit modèle, paraît être un jouet et ne semble viser qu’un public d’ados aimant faire la fête. Pourtant, c’est l’enceinte la plus audiophile que nous ayons testée dans sa catégorie.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Vifa City

Type : enceinte Bluetooth 4.0, nomade, IPX4
L’avis d’ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
Prix : 150 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

 Avec ses finitions ultra colorées, sa forme de gros galet rond et son couvre haut-parleur à profondes stries, la Vifa City ressemble à un jouet. On pourrait la croire sortie de la collection Playmobil ou Lego. Mais en y regardant de près, on constate qu’elle est construite de façon très sérieuse. Elle paraît très solide et costaude, au même titre d’ailleurs que les jouets de ces marques.

Sa coque, d’une excellente rigidité, est en ABS moulé. Elle est résistante aux éclaboussures (IPX4). Sa base est habillée d’un revêtement antidérapant semblant assez endurant.
Les quelques boutons de commandes sont placés en dessous et leurs inscriptions manquent de lisibilité. Ce n’est pas extrêmement pratique, mais s’agissant d’une mini enceinte Bluetooth dont seul le bouton d’allumage et appairage est vraiment utile, ça n’est pas très gênant.
Une petite lanière en cuir portant un petit dé marqué du nom de Vifa ajoute une touche de luxe à l’ensemble.
L’appli de pilotage sur smartphone donne la possibilité de coupler jusqu’à 10 enceintes Vifa City pour faire la fête.

Sous la grille en aluminium moulé du dessus de la coque s’agite un haut-parleur non pas large-bande, comme c’est le cas chez la plupart des concurrents, mais coaxial, fonctionnant en vraie topologie 2 voies (grave + aigu). Ce haut-parleur est en outre d’excellente facture, doté de moteurs à aimant néodyme. Sa section aiguë (tweeter) est assurée par un dôme en textile imprégné de 15 mm tandis que sa section grave (boomer) fait appel à un cône annulaire de 65 mm de diamètre à membrane en aluminium.

Une restitution sonore presque miraculeuse

En termes de performances pures, la Vifa City n’a rien d’exceptionnel. Son grave n’est pas particulièrement profond pour sa catégorie. Sa puissance n’est pas non plus démoniaque. Et pourtant, à l’écoute, elle nous a scotchés.
Pendant nos essais, elle fait une superbe entrée en matière avec la chanson « The Panther » de Jennifer Warnes. Le rendu des petites clochettes et percussions façon Nature & Découvertes de l’introduction est magnifique. La voix est superbement timbrée avec un joli corps, de la chaleur et de la clarté, beaucoup de clarté (voire un peu trop si l’on se trouve dans l’axe du tweeter). Ce morceau n’est pas très exigeant techniquement, mais il laisse parler l’émotion et la subtilité. Sur ces deux paramètres, la Vifa City excelle avec sa restitution sonore cristalline.
On retrouve la même sensation avec « What Makes A Woman » de Katy Perry. La voix présente une tessiture superbe, incarnée, avec de l’ampleur, de même que l’accompagnement à la guitare. Sur ce morceau, la Vifa City montre ses limites. Elle est un peu légère en ce qui concerne les impacts et le ronronnement dans le bas du spectre. Mais, compte tenu de la taille et du prix de cette mini enceinte, du moment que l’on ne pousse pas outrageusement le volume, le résultat est tout à fait correct.
Il est vrai que, dans l’absolu, la Vifa City est plus faite pour les mélomanes amateurs de pop et de chansons, et un peu moins pour les adeptes de gros son. Mais cela ne l’empêche pas d’être très convaincante sur un morceau de rap fusion un peu lourd comme « BEEN KNOWN – A COLORS… ». Elle y donne une excellente intelligibilité au flot de Zebra Katz. De même avec « Mongolia » d’Action Bronson, Hologram et Meyhem Lauren. L’ambiance gréco-orientale et le rythme sont électrisants. La Vifa City a vraiment le mojo musical. Elle ne cherche pas à repousser les limites acoustiques dans les basses fréquences, mais dégage un naturel et un swing irrésistibles sur « Expensive » de Ty Dolla $ign en compagnie de Nicki Minaj. Elle a cette petite étincelle qui fait toute la différence, que l’on ne rencontre que rarement, que ce soit sur des produits d’entrée de gamme ou même très chers. C’est à la fois le fruit d’un travail de conception sérieux, mais aussi de la réussite et du hasard. En ce sens, la Vifa City touche au Graal audiophile. Pour ne rien gâcher, sa liaison Bluetooth permet une réception longue portée et se montre bien stable.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'enceinte Vifa City par ON-mag

Spécifications

  • Type : enceinte Bluetooth 4.0, nomade, IPX4
  • Port USB-C
  • Haut-parleur : coaxial de 6,5 cm avec tweeter à dôme de 15 mm
  • Finitions : Stone Grey, Sage Green, Green Lemon, Ultramarine Coral, Burgundy Blush, Terracotta Blue
  • Réponse en fréquence : 78 Hz – 20 kHz à +/-3 dB
  • Accessoires fournis : pochette de rangement et câble de charge USB-C
  • Poids : 300 g
  • Dimensions : 39 x 105 mm
  • Prix : 150 €

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES NOMADES

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Vifa

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework