Test Cambridge Audio Melomania Touch : vrai bond technologique pour ces écouteurs true wireless champions de la basse

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 1

Prestigieuse marque de l'univers Hifi, Cambridge Audio avait livré avec les Melomania 1 des écouteurs true wireless imparfaits, mais intéressants. Forte de cette première expérience, la marque anglaise annonce les nouveaux Melomania Touch, de véritables petits tueurs à "seulement" 140 euros. Ces écouteurs zéro fil de seconde génération seraient plus luxueux, plus confortables et plus ergonomiques, tout en offrant des performances sonores supérieures. Une réussite ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Cambridge Audio Melomania Touch

Type : écouteurs intra-auriculaires True Wireless
L'avis d'ON-Mag :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Prix : 140 euros

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Pas de recharge sans fil ni de système de réduction du bruit, mais une ergonomie et une tenue grandement améliorées

Alors que les Melomania 1 proposaient une approche originale mais basique, les Cambridge Melomania Touch se modernisent et s'affinent. La forme des écouteurs est plus travaillée, plus proche de l'oreille, plus élégante.

Entièrement en plastique mais d'assez bonne qualité, les oreillettes affichent un intérieur mat et un dos laqué. La qualité de fabrication est donc bien au rendez-vous et se retrouve également dans la petite boîte de recharge aux élans de similicuir. Il faut malheureusement tirer un trait sur la recharge sans fil, mais Cambridge a enfin intégré une prise USB-C.

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 4

Revoyant l'ergonomie de ses écouteurs de A à Z, Cambridge s'est inspiré de nombreuses empreintes d'oreilles pour créer une forme à peu près "universelle". Et cela fonctionne ! Le confort est infiniment meilleur qu'auparavant : canule moins large, meilleur équilibrage des masses, forme moins envahissante et système d'ailettes venant se caler dans la conque pour parfaire la tenue. Disponibles en trois tailles, ces petits appendices, couplés à la certification IPX4, font toute la différence et permettent même d'envisager un usage sportif. Une réserve cependant : la tenue n'est pas aussi ferme qu'avec de vrais écouteurs sportifs.

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 8

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'isolation phonique n'est pas non plus la plus impressionnante qui soit, restant dans une moyenne suffisante pour les usages nomades classiques. Bien sûr, nous aurions aimé une réduction de bruit active, système déjà efficace sur des produits à 100/150 euros (comme sur des modèles d'Oppo ou Huawei par exemple).

 

Commandes au doigt et à l'appli, encore à améliorer

Cambridge Audio n'a pas seulement amélioré la forme, mais réorganisé aussi les autres éléments. Cela commence par les commandes présentes sur les écouteurs, désormais tactiles, via une large zone couvrant l'intégralité du dos laqué. Tout aussi complètes que sur la première version, les commandes des Cambridge Melomania Touch (volume et navigation) sont plus agréables à utiliser. Seul gros bémol : il est presque impossible de saisir les écouteurs sans déclencher une des fonctions tactiles, ce qui relance ou coupe la lecture, voire éteint les écouteurs.

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 6

L'apparition d'une application pour smartphone dédiée, sobrement baptisée "Melomania", permet d'apporter un bon petit plus à l'écosystème. En plus d'être relativement belle et intuitive, cette appli ouvre la voie à quelques fonctions supplémentaires : niveau de batterie précis et pour chaque écouteur, localisation, mise à jour, sélection du codec et égaliseur personnalisable sur cinq bandes.

Pas aussi riche que celles de Sony ou Jabra, cette application reste particulièrement bien pensée. Néanmoins, difficile de passer sous silence ses bugs et instabilités de jeunesse. Il arrive encore à l'application de ne plus reconnaître les écouteurs, ou de planter, ce qui demande un redémarrage (de l'application ou des écouteurs). Nous relevons des progrès sur les toutes dernières mises à jour, mais ce n'est pas encore parfait.

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 2

LA SUITE APRÈS LA PUB

Armés de puces Qualcomm QCC3020 (une référence assez récente), les Cambridge Melomania Touch bénéficient d'une connexion Bluetooth généralement assez stable, sans saut de son lors de nos tests. La distance de transmission maximale est classique, sachant que d'autres écouteurs, comme les récents Jabra Elite 85T, sont plus performants sur ce point. De plus, les Cambridge Melomania Touch ne bénéficient pas d'une connexion Multipoint (fonction assez rare cela dit). Enfin, nous avons constaté quelques bugs de connexion (problèmes à l'appairage notamment), en dehors d'une pure stabilité du signal.

Au chapitre des codecs Bluetooth, Cambridge prévoit tout ce qui est possible sur des écouteurs zéro fil, à savoir le SBC, l'AAC et l'aptX.

Les Cambridge Melomania Touch disposent d'un mode Ambiant, qui permet d'amplifier les sons extérieurs. La qualité est… correcte, mais sans plus, la restitution n'étant pas assez naturelle et trop sabrée dans les aigus.

Cambridge annonce une autonomie de 7 h ou 9 h suivant le mode : "Haute Performance" d'un côté, "Faible Puissance" de l'autre. En Haute Performance, nous avons atteint 5 h 45 en aptX et 7 h en AAC. 

Sonorité technique, expressive et clivante

Porté par son amour du graphène (surcouche sur la membrane des transducteurs), Cambridge équipe les Melomania Touch du même type de transducteur que les Melomania 1, en passant à un diamètre plus important, à savoir 7 mm contre 5,8 mm auparavant. On peut donc attendre des progrès, dans les basses notamment.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 7

Soyons clairs, les Cambridge Melomania Touch sont supérieurs à leurs prédécesseurs, tout en étant assez proches. La signature sonore conserve ainsi une même approche descendante : basses en avant, médiums marqués par une pente assez douce mais inaltérable (assez sèche dans les bas-médiums, plus régulière ensuite), aigus encore en retrait, puis se redressant en un pic assez net vers 10 KHz. Néanmoins, les Melomania Touch le font avec plus de discernement et de finesse. Les basses débordent bien moins sur les médiums et le pic tardif des aigus est bien plus doux, plus naturel.

À l'écoute, les Cambridge Melomania Touch maîtrisent toujours leur sujet dans les basses, bien accentuées mais d'une redoutable précision, délivrant une excellente assise et un bon niveau de détails. Aucun problème pour suivre le rythme et la difficulté des genres musicaux les plus complexes dans ce registre.

À l'inverse, la gestion des aigus reste toujours perfectible. En retrait, cette partie du spectre donne à l'écoute un certain voile, un petit manque d'ouverture et de tranchant. Au moins, les Cambridge Melomania Touch ne sont-ils jamais agressifs ; leur espace sonore reste assez ample et détaillé, mais leur équilibre tonal est typé. L'égaliseur permet de modifier cette personnalité, mais dans une certaine limite. Ces écouteurs peuvent donc ne pas plaire à tout le monde, mais enthousiasmeront tout de même beaucoup d'utilisateurs.

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 5

Les Cambridge Melomania Touch constituent donc une version évoluée des Melomania 1, améliorée dans pratiquement tous les domaines, tout en conservant l'essentiel de leur personnalité sonore. Un incontournable pour les amoureux de la première version.

Les Cambridge Audio Melomania Touch sur le banc de mesures

Cambridge Audio Melomania Touch Test ONmag 10
Mesure de la réponse en fréquence des Melomania Touch. En rouge, la courbe non compensée ; en bleu, la courbe avec compensation (plus proche de ce que va interpréter l'oreille humaine).

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ÉCOUTEURS SANS FIL

Notre avis

  • Fabrication :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Confort :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Ergonomie :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Autonomie :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Qualité sonore :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)

Spécifications

  • Type : écouteurs Bluetooth True Wireless
  • Puce : Bluetooth 5 Qualcomm QCC3020
  • Codecs supportés : SBC, AAC, aptX
  • Transducteurs de 7 mm avec membrane traitée au graphène
  • Autonomie : 7 h en mode Haute Qualité (en AAC), 9 h en mode Faible Puissance (AAC), 50 h max avec la boîte de recharge
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Poids : 5,9 g par écouteur, 67,4 g au total avec le boîtier de charge
  • Charge USB-C
  • Dimensions du boîtier : 30 x 72 x 44 mm
  • Finition : noir, blanc
  • Prix : 140 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Cambridge Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework