Test Bang & Olufsen Beolit 20 : une grosse enceinte Bluetooth de luxe pas avare en basses

Bang et Olufsen Beolit 20 ONmag 7

Quatrième génération d'une belle œuvre d'art audio, l'enceinte Beolit 20 de Bang & Olufsen entend réunir luxe et son premium dans un modèle Bluetooth transportable. Le savoir-faire du constructeur danois permet-il à cette Beolit 20 de relever le défi et d'améliorer l'expérience des précédents modèles comme la Beolit 15 ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Bang & Olufsen Beolit 20

Type : enceinte portable Bluetooth
L’avis d’ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
Prix : 500 euros

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Pure expérience design

Éloge du design à la scandinave, épurée et habillée de tons assez froids, la B&O Beolit 20 est un objet particulièrement attrayant, surtout dans sa version grise. Sur la forme, elle affiche peu d'évolutions par rapport aux anciennes Beolit ; cette itération est toujours une enceinte Bluetooth de type transportable (2,7 kg), sans connectivité réseau/multiroom. Ses seules fonctions avancées résident dans l'appairage stéréo possible avec une autre Beolit 20 ou une Beolit 17, ainsi que (la seule vraie nouveauté) dans la base de recharge par induction qui trône à son sommet et qui peut accueillir un smartphone.

Bang et Olufsen Beolit 20 ONmag 1

La fabrication est aussi sérieuse que sur les précédentes versions, mêlant un plastique d'assez bonne qualité et une grille métallique cerclant tout le produit, cette dernière étant doublée d'une sous-couche en tissu (anti poussière) couleur sable. Une lanière de transport en cuir complète l'expérience d'assez belle manière.

L'ergonomie est particulièrement simple mais efficace, puisque tout repose sur un système de boutons placés sur la face supérieure. Il ne manque ici que de "vrais" boutons dédiés pour la navigation, celle-ci étant gérée par le bouton lecture/pause. L'époque étant au dépouillement, les connectiques se limitent à une entrée jack 3,5 mm et une prise de recharge USB-C.

Bang et Olufsen Beolit 20 ONmag 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'autonomie annoncée s’élève à 8 h à volume modéré ou moyen (et 25 h à volume très bas). Pour notre part, nous avons atteint environ 7 h en utilisation classique. 

Au diable la nuance, place à l'énergie

Ambitieuse, l'architecture sonore de la Bang & Olufsen Beolit 20 s'articule autour de trois tweeters (aigus) de 1,5", d'un haut-parleur large bande à fort débattement de 5,5" (14 cm) et de deux radiateurs passifs de 4" (10 cm), pour une dispersion du son à 360°. Le tout est propulsé par deux amplificateurs en classe D de 35 watts, un pour chacune des classes de haut-parleurs.

Bang et Olufsen Beolit 20 ONmag 5

À l'écoute, la puissance est clairement là. La B&O Beolit 20 sait vraiment remplir l'espace, avec une excellente cohérence dans l'écoute. La reproduction n'est pas parfaitement omnidirectionnelle en pratique, mais l’enceinte parvient à délivrer une scène sonore suffisamment spacieuse et spatialisée.

En revanche, comme ses aînées, la B&O Beolit 20 affiche un caractère bien à elle, un peu trop typé pour une expérience vraiment audiophile. Basses en avant, elle se démarque par son énergie, son emphase réjouissante sur les musiques modernes. À l'inverse, son manque de douceur et sa technicité relative n'en font pas un produit taillé pour le Classique ou le Jazz.

 Bang et Olufsen Beolit 20 ONmag 4

Même en passant par l'application dédiée, bien pensée et intégrant un égaliseur très clair et efficace, la Beolit 20 ne peut jamais totalement se soustraire à son ADN batailleur, qui tient davantage du petit ghettoblaster que de l'enceinte Hifi. L'ensemble manie ainsi un charme certain et un punch sonore réjouissant, mais n'a pas encore le raffinement acoustique que son design laissait entrevoir.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Notre avis

  • Construction :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie/Fonction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Performances :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • Musicalité:etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)

 

Spécifications

  • Type : enceinte Bluetooth transportable
  • Architecture sonore : 3 tweeters de 1,5", 1 HP large bande de 5,5", 2 radiateurs passifs de 4"
  • Son 360°
  • 2 amplificateurs en classe D de 35 W
  • Réponse en fréquence : 37 Hz – 20 kHz
  • Intensité SPL max : 93 dB (à 1 m)
  • Batterie de 3200 mAh
  • Autonomie annoncée : 8 h à volume modéré, 25 h à volume très faible
  • Connectique : USB-C (recharge), jack 3,5 mm
  • Puce Bluetooth 4.2 avec compatibilité SBC, AAC, AptX
  • Dimensions : 135 × 230 × 189 mm
  • Poids : 2,7 kg
  • Fabrication : polymère (enveloppe), aluminium, tissu, cuir à tannage végétal
  • Prix : 500 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: B&O, Bang & Olufsen

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework