Test iFi Audio Neo iDSD : un DAC/ampli casque audiophile et musclé qui gagne en caractère

IfI Audio iDSD Neo test ONmagFr

Le Neo iDSD est le convertisseur et ampli casque haut de gamme de dernière génération de la gamme iFi Audio conçue par le spécialiste britannique AMR. Fonctionnant en symétrique et acceptant tous les formats audionumériques Hi-res, il est parfait sur le papier, tandis que son prix largement sous la barre des 1000 € reste encore très raisonnable. Voyons donc s'il tient ses promesses sur le terrain.

LA SUITE APRÈS LA PUB

iFi Audio Neo iDSD

Type : convertisseur, ampli casque, préampli pour sources numériques
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)    
Prix : 750 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le Neo iDSD inaugure un nouveau format de boîtier pour iFi Audio. Compact et d'une esthétique affirmée, ce boîtier peut se poser à l'horizontale ou à la verticale grâce à son support fourni, comme parfait compagnon audiophile de bureau, à côté d'un ordinateur. Sa construction est particulièrement robuste. Derrière la façade en aluminium de 1 cm d'épaisseur et en finition perlée, le châssis est formé d'un profilé d'alliage d'aluminium monobloc dont les parois atteignent de 3 à 4 mm d'épaisseur. Pour parfaire le tout, la plaque arrière qui referme ce boîtier n'est pas faite d'un simple morceau de tôle, mais réalisée dans un panneau également en aluminium et de bonne épaisseur (2 mm).

IfI Audio iDSD Neo 0

Les commandes de l'appareil sont très simples. En façade, à côté de deux prises casque au format jack 6,35 mm et jack symétrique 4,4 mm sont placés deux petits boutons de mise sous tension et sélection des sources, puis vient la molette de volume à pression et le petit afficheur. Une télécommande presque tout aussi simple, au format carte à puce, complète l'ensemble.

À l'arrière, l'iFi Audio Neo iDSD possède 3 entrées numériques : coaxiale sur RCA, optique Toslink et USB 3.0. Une antenne Bluetooth est aussi présente. L'appareil est compatible avec les flux audionumériques dans la meilleure définition possible jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512. Il comprend le format MQA et accepte les codecs Bluetooth les plus avancés (AAC, SBC, AptX, AptX HD, AptX Adaptive, AptX LL, LDAC, LHDC/HWA). Les sorties Ligne/préampli analogiques sont, de leur côté, doublées, en asymétrique sur RCA et en symétrique sur XLR.

IfI Audio iDSD Neo 2

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'alimentation de l'appareil est assurée par un transformateur extérieur 5 V/2,5 A de type iPower, à faible bruit et spécifique à la marque. Quatre petits pieds en caoutchouc, ainsi que deux câbles (USB 3.0 et modulation stéréo RCA) sont fournis avec le Neo iDSD. Cela relève d'une charmante attention, assez rare. Dommage cependant que les câbles soient un peu courts (50 cm de long chacun).

Des circuits optimisés et des composants de haute volée

iFi Audio n'en est pas à son premier appareil du genre. Il a déjà réalisé des modèles bien plus haut de gamme pour audiophiles furieux comme l'excellent Pro iDSD (2750 €), mais aussi des modèles d'entrée de gamme très accessibles comme le Zen DAC (150 €). Il maîtrise donc très bien son sujet, les coûts, et dispose de ses propres recettes techniques savamment rodées et optimisées. Avec ce bagage, il est en mesure de proposer un Neo iDSD extrêmement compétitif du point de vue technique.

IfI Audio iDSD Neo 1

À l'intérieur du Neo iDSD officie un convertisseur Burr Brown DSD1793 (la marque ne le précise pas dans sa documentation technique, mais nous sommes allés enquêter dans les circuits de l'appareil) ainsi qu'une puce Bluetooth de dernière génération de la série QCC5100 de Qualcomm, sans oublier une interface USB asynchrone Xmos. Le DAC travaille sur 24 bits/192 kHz, mais l'appareil accepte bien les flux numériques jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512 ou DXDx2. Lors de la conception, une attention particulière a été portée à la réduction du jitter, ce qui se traduit par l'adoption d'une horloge de type GMT-Femto de haute précision. Le Neo iDSD reprend par ailleurs le système de filtrage numérique GTO (Gibbs Transient Optimised) propre à la marque et développé initialement pour son modèle haut de gamme Pro iDSD.
Pour le reste, on retrouve les recettes habituelles d'iFi Audio avec notamment l'utilisation d'amplis Op haut de gamme réalisés sur cahier des charges de type OV (Operation Verstärker) ou encore des capacités céramiques TDK et Murata.

IfI Audio iDSD Neo 3

Une restitution sonore qui gagne en caractère

Par rapport aux précédentes réalisations d’iFi Audio que nous avons pu tester dans cette gamme de prix, le Neo iDSD marque des progrès et un léger tournant. La restitution sonore est toujours très précise et détaillée, mais se détache d'une certaine rigueur, d'une certaine neutralité, pour prendre plus de muscle et de caractère. Ce nouveau DAC/ampli casque/préampli numérique n'est absolument pas froid, trop analytique ou technique (comme le dirait notre collègue Guillaume Fourcadier). Il propose un équilibre tonal légèrement physiologique, avec une courbe de réponse subjective en "V". Ses basses sont rondes, profondes et denses, que ce soit à partir de ses sorties casques ou de ses sorties Ligne/préampli.

Lors de l'écoute au casque, on note une légère brillance, un petit artifice dans le haut du spectre, mais cela reste très doux. Il s'agit plutôt d'une « coquetterie » (selon une expression de notre ancien collègue Yves Marzio), un trait de caractère attachant plus qu'un défaut.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'image stéréophonique est d'une belle ampleur. Au casque, la latéralisation entre les oreillettes gauche et droite est bien marquée sans que cela nuise à la cohésion globale ou ne crée un trou au centre. Avec l'iFi Audio Neo iDSD, on ne ressent absolument pas d'effet de "close-up" trop poussé ou l'impression d'être confiné. Les basses descendent très bas sur nos morceaux de Rap lourd. Ce n'est pas totalement exceptionnel pour cette classe de prix, mais déjà de haut niveau. L'assise est très sympa et copieuse. Le Neo iDSD fait parler la puissance de ses étages de sorties casque et s'en sort très bien sur les modèles énergivores même d'impédance élevée jusqu'à 300 ou 600 Ω.

À partir des sorties préampli, on retrouve le même caractère énergique et musclé. Les timbres sont un peu plus mats. L’iFi Audio Neo iDSD délivre un médium assez sobre. Dans ce registre, il n'a pas la rutilance de certains concurrents, notamment sur les instruments acoustiques et la musique Classique Baroque, par exemple. Il n'en sonne pas moins de façon très naturelle. Les rythmes pulsent bien. Ce DAC/préampli sait se montrer précis et sage sans donner la sensation de freiner la dynamique. Il cultive l'équilibre entre énergie et rigueur, franchise et justesse. Nous trouvons cette esthétique particulièrement agréable et convaincante.

En résumé

Le Neo iDSD est à la fois un convertisseur Hi-res, un ampli casque et un préampli pour sources numériques de conception haut de gamme et résolument audiophile. Avec ce modèle de nouvelle génération, iFi Audio apporte des améliorations et passe au cran supérieur en termes d'énergie musicale. Un appareil très réussi et polyvalent, capable d'alimenter aussi bien des casques audio difficiles que d'attaquer une chaîne Hifi exigeante.

Le convertisseur et ampli casque iFi Audio Neo iDSD décortiqué par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIS CASQUES ET DE CONVERTISSEURS

LA SUITE APRÈS LA PUB

Spécifications

  • Type : convertisseur, ampli casque, préampli pour sources numériques
  • Entrées : numériques USB 3.0 B, optique Toslink, coaxiale sur RCA, Bluetooth 5.0 (AAC, SBC, AptX, AptX HD, AptX Adaptive, AptX LL, LDAC, LHDC/HWA)
  • Flux numériques acceptés : jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512, DSD2x, MQA
  • Sorties : variables RCA et XLR, casque sur jack 6,35 mm et jack 4,4 mm symétrique
  • Niveau de sortie préampli max. : 7,7 V en XLR, 3,9 V sur RC
  • Puissance de sortie casque : 
    - 1040 mW sous 32 Ω et 68,6 mW sous 600 Ω en symétrique
    - 295 mW sous 32 Ω et 17,6 mW sous 600 Ω en symétrique
  • Alimentation externe : iPower DC 5 V/2,5 A
  • Dimensions : 214 x 146 x 41 mm
  • Poids : 970 g
  • Prix : 750 €

Site web de la marque : ifi-audio.com

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Fonctions : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: iFi Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework