PUBLICITÉ

Test NuPrime Omnia A300 : un mini ampli Hifi connecté, ultra puissant, qui énergise la musique

NuPrime Omnia A300 test ONmagFr

Très compact, le NuPrime Omnia A300 est un ampli Hifi aux caractéristiques étonnantes. Proposant une connectique analogique et numérique polyvalente, un lecteur réseau intégré relativement complet et plusieurs modes d'égalisation, il revendique une puissance de pas moins de 2 x 150 watts sous 8 ohms.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NuPrime Omnia A300

Type : ampli Hifi connecté
L’avis d’ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Prix : 1500 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Comme de coutume, NuPrime propose avec son Omnia A300 un produit qui ne ressemble pas aux autres, qu'ils soient d'autres marques ou bien de chez NuPrime ! C'est une habitude en effet un peu agaçante du constructeur américano-taïwanais : il adopte un nouveau design de châssis presque à chacune de ses nouvelles séries d'électroniques.

Le NuPrime Omnia A300 est donc très compact et discret. Il est enfermé dans un coffret blindé, très solide et de qualité, formé de deux profilés d'aluminium en U de 3 à 7 mm d'épaisseur, dont les angles arrondis tranchent avec les formes plus anguleuses des précédentes électroniques de la marque.
À l'avant, les commandes se résument à un unique bouton rotatif à poussoir qui sert aussi bien pour l'allumage et l'extinction, que la sélection de la source ou le réglage de volume. L'essentiel de l'espace est occupé par un afficheur que bordent sur sa droite 2 prises casque sur jack 6,35 et 3,5 mm.

Des câbles USB et audionumérique optique (Toslink) sont fournis avec l'appareil, de même qu'une télécommande massive, à l'ancienne, toute noire en métal, dotée de 26 petites touches chromées identiques. Celle-ci donne accès à des fonctions supplémentaires, dont plusieurs modes d'égalisation préréglés, un Loudness et un Mute (mise en sourdine).

À l'arrière, côté analogique, on ne dispose que d'une entrée Ligne et une sortie préampli. En revanche, pour l'audionumérique, c'est plus fourni avec 6 entrées (2 optiques, coaxiale, USB, HDMI I2S, Bluetooth) sans oublier les liaisons réseau WiFi et Ethernet.

Lecteur réseau Linkplay et amplification en classe D survitaminée

Le lecteur réseau intégré au NuPrime Omnia A300 utilise le système Linkplay et sa carte de gestion la plus haut de gamme A98M (vendue 100 $ l'unité par 1000 pièces sur Alibaba). Celle-ci intègre un processeur Amlogic A113X de type 64 bits quad-core ARM Cortex-A53. Le système Linkplay, que nous avons déjà rencontré chez de nombreuses autres marques, donne accès à la lecture UPnP/DLNA, aux webradios et à plusieurs services de musique en ligne dont Spotify, Deezer, Amazon Music ou Qobuz. Il a une compatibilité cachée avec le protocole AirPlay. Son paramétrage se fait ici, depuis l'application NuPrime Omnia Receiver dérivée de l'appli standard Linkplay.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sous le capot du NuPrime Omnia A300, les circuits sont très denses, un peu fouillis, mais témoignent d'un haut niveau d'ingénierie. On y note la présence d'une puce de réception Qualcomm Bluetooth AptX-HD. La moitié du châssis est occupé par une carte d'alimentation (NuPrime Low Noise PSU for Audio). Elle est isolée du reste de l'électronique par une plaque de blindage. Les deux radiateurs de dissipation thermique qu'elle comporte ne sont pas dédiés aux étages de puissance, mais aux transistors de régulation de l'alimentation. Les étages de puissance, eux, sont plus discrets, travaillant en classe D. On remarque le soin apporté à leurs selfs de filtrage enfermées dans des capsules de ferrite de blindage.

Une restitution sonore très nerveuse, portée sur l'emphase

Le NuPrime Omnia A300 est annoncé pour 2 x 150 watts sous 8 ohms et 2 x 200 watts sous 4 ohms. Il n'a eu aucun souci à bouger nos grandes colonnes Kelinac Kel 714 MG. À l'écoute de cet ampli Hifi, on retrouve bien la signature sonore de NuPrime. Le son est très vif et énergique, avec des basses punchy. Néanmoins, la restitution ne nous a pas semblé aussi posée, articulée, riche et détaillée que celle du NuPrime IDA-8 qui pour nous est une référence. L'Omnia A300 est plus dans l'expression de la force et s'affranchit d'une certaine neutralité. Son équilibre tonal en mode "Flat" est déjà légèrement physiologique, se caractérisant par des basses chaleureuses et des aigus incisifs. Il excelle à booster de grosses enceintes un peu molles et à délivrer des niveaux acoustiques importants.

La signature sonore du NuPrime Omnia A300, outre son énergie, se singularise aussi par son ampleur. On peut dire que cet ampli a de l'emphase. Il apporte une brillance inhabituelle au registre médium, comme s'il poussait un peu sur les effets de réverbération. Il en découle une sensation de spatialisation surprenante. L'image stéréophonique est grandiose. Elle décrit de vastes espaces et elle a beaucoup de relief. L'Omnia A300 donne beaucoup d'ampleur à la restitution. Même avec des enceintes un peu timides et réservées, il n'a pas son pareil pour apporter de la présence et remplir l'espace.

En résumé

Le NuPrime Omnia A300 est un ampli Hifi connecté atypique ouvert à toutes les sources de musique les plus modernes. Sous son châssis blindé très compact, il cache un tempérament de feu. Ses 2 x 150 watts de puissance lui permettent d'alimenter de grosses enceintes, de pousser le niveau de décibels très haut, de déployer une énergie débordante et une image stéréo qui prend des aspects grandioses.

L'ampli NuPrime Omnia A300 décortiqué par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIFICATEURS HIFI ET D'AMPLIFICATEURS RÉSEAU

Spécifications

  • Type : ampli Hifi connecté
  • Amplification en classe D : 2 x 150 watts sous 8 ohms et 2 x 200 watts sous 4 ohms (clipping à 230 watts/1 kHz sous 4 ohms)
  • Réponse en fréquence : 12 Hz à 22 kHz à -0,6/+1 dB
  • Entrées : analogique Ligne, numériques optiques (x2), coaxiale, USB, HDMI I2S, Bluetooth AptX-HD
  • Sorties : préampli analogique, casque sur jack 6,35 mm, casque sur jack 3,5 mm
  • Liaisons réseau : Ethernet et WiFi
  • Lecteur réseau Linkplay intégré : DLNA, Amazon Music, Deezer, iHeartRadio, Qobuz, QQ Music, Spotify, Tidal, TuneIn, Napster, Ximalaya
  • Flux numériques supportés : jusqu'en PCM 32 bits 768 kHz et DSD256
  • Poids : 3 kg
  • Dimensions : 280 x 55 x 250 mm
  • Prix : 1500 €
  • Site web du constructeur : nuprimeaudio.com

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Fonctions et équipements : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



NuPrime

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus