PUBLICITÉ

Test enceintes Hifi Canton Townus 30 : quand la modernité adopte le bon vieux son à l'ancienne

Canton Townus 30 1

Véritable institution outre-Rhin, la marque Canton n'est clairement pas aussi célèbre en France, sans doute parce que l'Hexagone ne manque pas d'excellents constructeurs. Passons-nous, pour cette raison, à côté de véritables perles de la Hifi ? Les Townus 30 sont des enceintes de bibliothèque assez imposantes, bâties dans le plus pur esprit de la Hifi d'antan. Une réussite ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Canton Townus 30

Type : enceintes de bibliothèque 2 voies
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
Prix : 1 100 euros la paire

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Straight Outta Canton

Bien que les Townus 30 s'inscrivent dans une gamme autant axée home cinéma que musique, leur design, en partie grâce à la finition en noyer de la version testée, nous évoque des références tout droit sorties des années 1970/1980. Imposantes, légèrement arrondies sur leurs arêtes latérales, elles possèdent un charme rétro évident.

Canton Townus 30 4

La fabrication est à la fois assez simple et relativement efficace. Rien ne déborde ou presque, mais rien ne révolutionne le genre ni n'apporte un vrai plus par rapport à la concurrence. L'approche Canton possède une petite touche vintage, sans pourtant souffrir des défauts de l'ancienne époque.

Canton Townus 30 7

En plus de notre version plaquée noyer, des versions blanches et noires sont disponibles. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un son raffiné, au grain légèrement nostalgique

L'architecture sonore des Townus 30 est tout à fait dans la lignée des enceintes de bibliothèque classiques. Elles reposent sur une topologie deux voies, avec un transducteur basses/médiums de 174 mm à membrane en titane et suspension double plis, associé à un tweeter à dôme de 25 mm en aluminium-céramique, logé dans une amorce de pavillon, protégé par une grille et une pièce de mise en phase. Le tout est chargé en bass-reflex par un profond évent tubulaire arrière laissant entrevoir le moteur du tweeter.

Canton Townus 30 2

Assez énergivores (le constructeur ne communique pas le rendement exact) pour leur format, une fois correctement amplifiées, les Canton Townus 30 délivrent une sonorité des plus agréables. Sur ce point, nous avons vraiment la sensation d'avoir affaire à des enceintes tentant la jonction entre l'ancienne et la nouvelle école de la Hifi. Le son est légèrement chaud et un peu granuleux, avec un petit boost dans les bas-médiums, mais sans aucune sensation de mollesse ni aucun parti pris caricatural. Les médiums sont notamment bien équilibrés et les aigus très étendus.

Sans atteindre des sommets de performances techniques, en particulier sur la dynamique, les Townus 30 se défendent très bien. Les petites Concept 30 de Q Acoustics les dominent sur le plan de la précision et de la transparence, mais l'amateur de sonorités plus analogiques, l'amoureux du son tubesque et des galettes noires préférera peut-être la musicalité made in Canton.

Cette musicalité ne se fait pas sans une scène sonore cohérente et détaillée. De plus, grâce à une dispersion des aigus plutôt large, les quelques écarts (symétrie droite/gauche, hauteur) à la position d'écoute idéale ne se ressentent pas autant que chez certaines enceintes concurrentes. Les Townus 30 sont polyvalentes, dans tous les sens du terme.

Leur volume, ainsi que les transducteurs basses/médiums assez imposants, permettent également d'atteindre une assez bonne extension dans les basses. Sans venir titiller les fréquences les plus ronronnantes, les Canton Townus 30 sont suffisamment à l'aise dans ce registre pour faire vivre les morceaux les plus viscéraux.

Canton Townus 30 6

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pas parfaites techniquement, pas si simples à alimenter, les Townus 30 de Canton n'en restent pas moins un pur exemple de musicalité qui n'oublie pas la modernité.

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES ACOUSTIQUES

Spécifications

  • Type : enceintes passives 2 voies, bass-reflex, au format bibliothèque
  • Haut-parleur basses/médiums de 174 mm à membrane titane
  • Tweeter à dôme de 25 mm aluminium-céramique
  • Impédance : 4 – 8 Ohms
  • Réponse en fréquence annoncée : 38 Hz – 40 kHz
  • Dimensions : 21 x 36 x 28 cm
  • Poids (par enceinte) : 8,1 kg
  • Prix : 1 100 euros la paire

Notre avis

  • Construction :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Qualité sonore :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Musicalité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Intérêt :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Canton

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus