PUBLICITÉ

Test Ollo Audio S4X : un casque audio qui a la grosse tête, mais finalement fait bon usage de la tradition audiophile

Ollo Audio S4X test ONmagFR 1

Ollo Audio est une toute jeune marque à l'échelle du marché des casques audio. Ses premiers prototypes remontent à 2016. D'origine slovène, elle s'adresse en priorité aux musiciens et professionnels du son. Son discours marketing manque d'humilité. Mais cela n'empêche pas son modèle ouvert S4X d'être intéressant pour la Hifi et de marquer quelques bons points.

Ollo Audio S4X

Type : casque circum-auriculaire semi-ouvert
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix : 400 €

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

En consultant l'histoire officielle d'Ollo Audio sur son site Web, on apprend que la marque a été créée par Rok Gulič, musicien du groupe de rock Sabalmoza. Obligé de faire ses séances de mixage nocturnes avec un casque, afin de ne pas réveiller sa femme et ses jumeaux âgés d'un an, il était frustré de ne pas ressentir physiquement le grave. Il eut alors l'idée de fixer un haut-parleur sur son fauteuil, afin qu'il lui transmette les vibrations des basses. Il fut tellement enthousiasmé par sa trouvaille qu'il décida de se lancer dans la conception de casques audio capables de reproduire les mêmes sensations…
Autant vous le dire tout de suite, cette jolie histoire ressemble un peu à du pipeau, de même que les mentions de la marque concernant des recherches sur la "3D Surround" ou la "réalité virtuelle". En découvrant le S4X, on a juste l'impression que par son discours, Ollo Audio veut nous faire croire qu'il a réinventé le fil à couper le beurre. Ce casque n'a en effet rien de particulièrement moderne. Sa conception peut paraître d'un autre âge, basique voire archaïque. Il n'a pas de moteur haptique, encore moins de puce DSP et son registre grave n'a rien d'extravagant.

Ollo Audio S4X test ONmagFR 2

Heureusement, si l'on fait abstraction de ce discours un peu trompeur, l'Ollo Audio S4X a de nombreux arguments positifs. Cela commence par son packaging écolo, fait d'un simple petit emballage en carton et papier ne comportant que le nécessaire : le casque, son câble de raccordement avec adaptateur jack 6,35 mm et une housse de rangement.
Le casque, dont la structure est composée d'une double lame en métal et de coques en bois tourné, est par ailleurs entièrement démontable. Il est très facile de le réparer d'autant que toutes ses pièces détachées sont disponibles sur commande sur le site de la marque, de même que les exemplaires de stock "B" qui présentent quelques défauts d'aspect de fabrication et sont proposés à un prix réduit de 25% au lieu de passer au rebut.
On peut également souligner que si la structure de l'Ollo Audio S4X est assez basique, en revanche, la marque a mis le paquet sur ses transducteurs électrodynamiques, très sérieux, de 50 mm de diamètre, à membrane en PET (polyéthylène téréphtalate), avec bobine mobile de pas moins de 25 mm pour encaisser beaucoup de puissance et un moteur doté d'un puits de ventilation central. On remarque aussi le travail soigneux réalisé sur le traitement de la charge acoustique des coques semi-ouvertes, employant différents types de mousse et filtres textiles.

Ollo Audio S4X test ONmagFR 3

Un équilibre sonore sage et un bel effet de présence

Comme nous le disions, la structure de l'Ollo Audio S4X est fort basique. Il n'y a pas de glissière pour ajuster la hauteur des oreillettes. Le réglage se fait par le large appui-tête accroché par des bandeaux élastiques. De même, chacune des oreillettes est fixée sur un axe pivot, mais n'a pas d'articulation adaptant son inclinaison. Le confort est sommaire. Néanmoins, le casque reste agréable à porter sur la durée, tient relativement bien en place et, malgré ses coques semi-ouvertes, procure déjà un semblant d'isolation phonique par rapport aux bruits externes. La fabrication est slovène de type semi-artisanal. L'ensemble donne une bonne impression de sérieux et de robustesse.

LA SUITE APRÈS LA PUB

À l'écoute, comme nous l'avons déjà écrit précédemment, le registre grave de l'Ollo Audio S4X n'a rien d'extravagant. Il est légèrement en retrait, comme le montre la mesure de la courbe de réponse, mais bien présent et couvrant relativement bien la plage de fréquences pour un casque à coques semi-ouvertes. Paradoxalement, le reste du spectre donne l'impression d'être relativement descendant, avec un registre médium légèrement en avant. Il s'en dégage par conséquent une agréable sensation de chaleur, de rondeur et de douceur. L'Ollo Audio S4X n'est pas un foudre de guerre en matière de définition. Ses aigus semblent légèrement émoussés. Il réussit malgré tout à concilier une belle sensation d'ouverture, d'aération, de présence, sur les voix notamment, avec une absence d'agressivité.

Sur le morceau "Slide" de Sopico, on apprécie le bon suivi rythmique ainsi que les détails et l'intelligibilité de la voix du rappeur. On baigne également avec plaisir dans l'ambiance de petit cocon sonore, frais et aéré, que procure l'Ollo Audio S4X sur "The nearer the fountain, more pure the stream flows" de Damon Albarn. Le casque fait le focus sur la voix, donnant une très bonne sensation de proximité avec le chanteur.
En poussant le volume sur "Tears in the club" (adopté comme jingle sonore par l'émission TV "Quotidien" de Yann Barthès sur TMC), on se rend compte que l'Ollo Audio S4X a en outre une bonne tenue en puissance. Les effets de reverb, vocodeur et autres Auto-Tune sont bien mis en évidence. On peut écouter relativement fort sans trop se fatiguer les oreilles.

En résumé

Avec son look néo-vintage, ses coques semi-ouvertes en bois et son arceau minimaliste, l'Ollo Audio S4X est un casque à l'ancienne et non ultra innovant comme voudraient le laisser penser ses concepteurs. Mais on sent aussi qu'il a été conçu avec passion et cela sauve tout. Le choix de ses larges transducteurs, l'optimisation des charges acoustiques ont été faits avec attention. Ce casque est d'une belle musicalité et agréable à vivre. Il est en outre réparable et s'inscrit dans une démarche de développement durable.

L'Ollo Audio S4X sur le banc de mesure

Ollo Audio S4X reponse en frequence

Le casque Ollo Audio S4X décortiqué par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE CASQUES HIFI

LA SUITE APRÈS LA PUB

Spécifications

  • Type : casque circum-auriculaire semi-ouvert
  • Transducteurs : électrodynamiques de 50 mm à membrane en PET 25u et bobine mobile double couche
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Sensibilité : 108 dB/1 Vrms/1 kHz
  • Impédance : 32 ohms
  • Coques : en noyer américain
  • Arceau : en acier avec bandeau simili cuir nautique
  • Coussinets : de 90 mm de diamètre, en mousse avec habillage velours et simili cuir
  • Câble : de 2 m, détachable à terminaison en Y, connecteurs jack 2,5 mm, prise jack 3,5 mm et adaptateur jack 6,35 mm
  • Poids : 350 g
  • Garantie de 5 ans
  • Prix : 400 €
  • Site web du constructeur : olloaudio.com

Notre avis

  • Fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Confort : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise(4/5)
  • Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ollo Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus