PUBLICITÉ

Test enceinte Elipson W35+ : le luxe connecté d’une boule sonore sans fil pas très carrée sur la sonorité

Elipson W35 ONmag 1

Enceinte connectée à la sphéricité typique d’Elipson, la nouvelle W35+ est une légère évolution de la première W35. Modèle assez haut de gamme mais pas aussi dispendieux que les non moins sphériques Cabasse The Pearl et Devialet Phantom, l’Elipson W35+ peut espérer se faire une place dans l’audio premium de salon.

Elipson W35+

Type : enceinte stéréo active connectée
L'avis d'ON-Mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)
Prix au moment du test : 900 €

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Sphère absolue

En matière de design, il faut croire que nos marques françaises, en tout cas dans l’audio connecté, privilégient les arrondis aux lignes franches et anguleuses. Cela est particulièrement vrai avec l’Elipson W35+. Sphère presque parfaite, cette enceinte est un objet particulièrement imposant (350 mm de diamètre) et lourd : 7,6 kg.

Elipson W35 ONmag 4

Sans surprise, la finition suit assez bien l’approche premium que son design laisse entrevoir. Le châssis en polymère est complété par un anneau en aluminium anodisé d’un assez bel effet et la finition est d’un bon niveau, à peu près comparable à celle de la B&W Zeppelin.

Côté ergonomie, on sent clairement que cet objet est fait pour trôner sur ses trois pieds dédiés, malheureusement optionnels. Simplement posée sur un meuble, l’enceinte Elipson W35+ ne paraît pas d’une stabilité aussi impériale.

Connectivité nécessaire et suffisante

Contrairement à la Zeppelin, l’Elipson W35+ n’est pas pingre sur la connectique. En plus du trio Ethernet, WiFi et Bluetooth, l’enceinte accueille une entrée optique numérique et une entrée analogique jack ; elle est donc assez complète. Les commandes sont du genre simples mais efficaces, puisque tout repose sur les petits boutons (un peu cheap) posés sur l’anneau en aluminium et sur la télécommande dédiée.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Elipson W35 ONmag 7

Mais les principaux avantages proviennent de l’application Elipson Player. Celle-ci, bien qu’elle soit un peu dépouillée, assure l’essentiel des fonctions et l’accès aux applications de streaming. Dommage de ne pas en avoir fait plus en matière de réglages sonores.

Sphère à moitié vide ou sphère à moitié pleine ?

L’Elipson W35+ est une enceinte stéréo et deux voies, qui dispose de deux transducteurs de basses/médiums de 165 mm et de deux tweeters de 25 mm à dôme en soie, pour une puissance totale de 350 watts.

Elipson W35 ONmag 5

Très expressive à l'écoute, car avant tout portée sur les basses, la sonorité de la W35+ ne nous a pas vraiment convaincus. Le choix très basseux se respecte, mais n’est pas des plus maîtrisés. Les graves traînent légèrement et débordent un peu sur les médiums. De même, les haut-médiums et les aigus (mis à part quelques pics assez secs) restent un peu trop en retrait, ce qui engendre une sonorité certes douce, mais également un peu étouffée, un peu inconsistante. Nos semaines d’écoute sur l'Elipson W35+ n’ont jamais totalement occulté l’impression que cette enceinte veut trop en faire par rapport à ses possibilités.

Dommage car la musicalité est bien présente, d’autant que l’Elipson W35+ possède une assez bonne gestion de la stéréo et sait comment remplir efficacement une pièce. Plus de clarté et de maîtrise suffiraient pour en faire un vrai bon produit.
L'Elipson W35+ est clairement une enceinte désirable, élégante et assez complète, qui s’intègre à merveille dans un beau salon. Mais, il faut le reconnaître, son architecture sonore nous laisse sur notre faim par rapport aux 900 euros demandés.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Spécifications

  • Type : enceinte stéréo active connectée
  • Topologie deux voies
  • Architecture sonore : 2 haut-parleurs basses-médiums de 165 mm, 2 tweeters à dôme de soie de 25 mm
  • Amplification : 350 W RMS
  • Réponse en fréquence : 47 Hz – 22 kHz
  • SPL Max : 101 dB
  • Connectique : RJ45, optique Toslink, jack 3,5 mm (analogique), puce WiFi et Bluetooth
  • Compatibilité : application Elipson Player/LinkPlay, Spotify Connect
  • Dimensions : 350 mm de diamètre
  • Poids : 7,6 kg
  • Prix : 900 euros

Notre avis

  • Design/construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie/connectique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Qualité sonore : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Elipson

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus