PUBLICITÉ

Heretic AD612 : des enceintes Hifi à mono-transducteur coaxial, façon trip vintage

Heretic AD612 01

Inconnu ou presque dans l'Hexagone, le constructeur d'enceintes québécois Heretic propose une gamme atypique. Les trois imposants modèles disponibles mettent l'accent sur une disposition mono-transducteur, avec des designs vintage qui raviront les amoureux de modèles classiques comme les Klipschorn et Klipsch Jubilee. Ses dernières enceintes en date, les AD612, reproduisent cette formule si particulière avec une orientation haut de gamme.

Grosses enceintes ou mini meubles ?

Les Heretic AD612 sont des modèles de type colonne qui poussent assez loin le concept d'enceintes trapues, façon JBL L100 Classic, avec une forme proche du cube et un cadre légèrement en retrait, découplé par rapport à la façade, qui accueille le haut-parleur.
Ces enceintes mesurent 77 cm de haut, 65 cm de large et 45 cm de profondeur, ce qui n'est pas commun, le tout pour un poids de 40 kg chacune. Du fait de cette disposition particulière, elles affichent un volume colossal de 198 litres. Bien sûr, le nom AD612 n'est pas dû au hasard, puisqu'il fait référence à une très ancienne création (coaxiale) d'Altec, les Altec 612.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Heretic AD612 03

Aussi intéressante que son design, la conception du châssis n'utilise pas du classique MDF, mais du contreplaqué de bouleau (à douze couches), matériau un peu plus rarement choisi, sans être aussi exotique qu'une construction en bois véritable. Plusieurs finitions sont disponibles, chacune donnant un rendu particulier. La plus vintage, mais également la plus sombre, met en avant une surcouche en acrylique sombre à base aqueuse. La seconde utilise un traitement de surface à base d'huile de lin et de cire d'abeille, pour une teinte très naturelle. Enfin, la dernière déclinaison est obtenue à partir d'huile de lin blanche et de cire d'abeille, à l'aspect particulièrement clair. Ces trois modèles affichent une surface satinée.

Coaxial et pavillon

Loin de se rapprocher des habituelles architectures d'enceintes colonnes, l'Heretic AD612 comprend un haut-parleur large bande maison, baptisé Heretic 303. Il s'agit d'un modèle coaxial, qui intègre ainsi un large transducteur de basses/médiums de 12 pouces (30,5 cm) et un tweeter central à compression de 1 pouce (2,54 cm). Le tout est chargé en bass-reflex, avec évent pavillonnaire, à profil dit "short exponential". L'un des avantages acoustiques de ce montage coaxial est l'alignement des sources, ce qui donne l'impression que l'ensemble du son provient bien d'une unique source.

Heretic AD612

Ce très large woofer, associé à cette charge et au volume conséquent de l'ensemble, permet à l'Heretic AD612 d'afficher une réponse en fréquence de 40 Hz – 22 kHz.
Pour la séparation entre les deux transducteurs, le fabricant utilise un filtre de second ordre de type Linkwitz-Riley, avec composants haut de gamme comme des bobinages de chez Solen, ou encore des condensateurs Mundorf.
L'évent avant permet de placer les enceintes à peu près partout dans la pièce (contre les murs ou dans les coins). Heretic revendique le caractère totalement vintage de l'ensemble, qui ne contient aucun DSP ou aucune correction acoustique particulière. Si cet argument est avant tout marketing, il permet d'optimiser la durabilité de l'ensemble (très peu de pièces sensibles). Les AD612 sont ainsi garanties 10 ans.

Heretic AD612 02

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'autre avantage acoustique de ces enceintes réside dans leur très grande sensibilité, annoncée à 97 dB, le tout pour une impédance de 8 ohms. Le constructeur indique ainsi qu'un simple amplificateur de 3 W par canal est déjà suffisant pour une écoute confortable. À l'opposé, la grande tenue en puissance permet aux AD612 de s'accorder avec des amplificateurs de 300 W.
Un petit rêve légèrement altéré pour amateurs d'enceintes large bande ? Les Heretic AD612 sont annoncées à 9 300 $ la paire aux Etats-Unis. Il y a peu de chances de les voir arriver en France pour le moment, mais qui sait...


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Heretic

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus