Skip to main content
PUBLICITÉ

Test enceintes Hifi Buchardt S400 MKII : entends-tu mes bonnes basses ?

Buchardt fait partie de ces quelques marques de produits Hifi, que l'on voit fleurir depuis quelques années, ayant décidé de ne faire que de la vente directe. Proposant des enceintes passives et actives, elle s'est déjà taillé une belle réputation auprès du public audiophile et adopte un positionnement relativement haut de gamme. Titillés par les demandes de nos lecteurs, nous avons donc choisi de tester un de ses best-sellers. Il s'agit de l'enceinte passive Buchardt S400 dans sa version MKII, de format compact, mais qui promet un grave très généreux.

Buchardt S400 MKII

Type : enceinte compacte, 2 voies, accordée par radiateur passif arrière
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
Prix au moment du test : 2100 € la paire

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Buchardt Audio ApS est une entité danoise et ses enceintes ressemblent beaucoup à certaines de sa voisine finlandaise Amphion. La Buchardt S400 MKII présente ainsi des caractéristiques qui rappellent celles de l'Amphion Argon 3S que nous avons testée en 2017, qui reste pour nous une référence et dont le prix actuel est de 3000 € la paire. Comme elle, il s'agit d'un modèle compact, deux voies, avec un boomer de taille équivalente (15,25 cm contre 16,5 cm), un large pavillon circulaire pour le tweeter et un radiateur passif arrière pour l'accord dans les basses. Elle est cependant plus abordable, puisque vendue à 2100 € la paire. Ses haut-parleurs utilisent des membranes de natures différentes. Elle est fabriquée en Indonésie, tandis que l'Amphion Argons 3S est produite en Finlande.

Tweeter à très large pavillon, grand radiateur passif allongé à l'arrière pour délivrer des basses profondes et filtrage ultra audiophile

La Buchardt S400 MKII est d'une réalisation très propre, avec une finition soignée, sans défaut apparent. Nous l'avons reçue dans sa livrée noire satinée qui n'est pas la plus valorisante. Mais elle est également disponible en blanc et dans plusieurs placages de bois véritable d'essences différentes moyennant un supplément de 150 à 250 € la paire. Par ailleurs, son tweeter placé en bas de la façade, doté d'un pavillon aussi large que le boomer, sa légère inclinaison vers l'arrière, ses caches haut-parleurs ronds... lui confèrent une esthétique distinctive.

La construction de l'ébénisterie, en panneaux de médium de 16 mm d'épaisseur avec entretoise médiane de renfort interne, est simple et classique. En revanche, les autres éléments sont plus haut de gamme. Le châssis du boomer ainsi que le pavillon du tweeter, à profil exponentiel de plus de 15 cm de diamètre, sont de solides pièces en fonte d'aluminium moulée. Ils sont fixés par le biais de vis sur inserts métalliques, tout comme le saladier en tôle emboutie du radiateur passif et la plaque support du beau bornier de raccordement.

Le boomer adopte un cône en papier enduit. Le tweeter est à dôme en textile imprégné de 19 mm (0,74 pouce plus précisément). La motorisation de chacun est fort sérieuse. Le radiateur passif ovale, de 12,7 cm de large sur 20,3 cm de long, possède une membrane en papier traité, renforcé par de la fibre synthétique. Les trois transducteurs (actifs et passif) sont tous fabriqués sur cahiers des charges propres à Buchardt Audio.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Enfin, le filtre n'a pas été conçu à la légère. Il retient l'attention par la qualité et le dimensionnement de ses composants. On y trouve notamment une très grosse self sans noyau, une capacité Audiomiflex à feuilles de papier huilé ainsi que plusieurs condensateurs MKP Jantzen Cross Cap.

À l'écoute : maîtrise, profondeur, ampleur et esprit lounge ou Home Studio

À l'écoute, les enceintes Buchardt S400 MKII cultivent une certaine rondeur et douceur plutôt qu'une approche très dynamique, percutante et incisive. Leur réponse en fréquences semble effectivement très large, avec un grave qui descend très bas. En contrepartie, elles ont un rendement relativement faible. Pour en tirer pleinement parti, il est préférable de les associer à un amplificateur relativement puissant et ferme. Elles nous ont donné de bons résultats avec notre habituel amplificateur I25 du constructeur Primare, dont Buchardt Audio semble assez proche, raccordées par le biais de cordons Real Cable Prestige 600.

Les Buchardt S400 MKII, de par l'ampleur de leur restitution, sont capables de sonoriser un grand espace, mais elles sont aussi très bien adaptées à une utilisation en champ proche. Lors d'une écoute de proximité, on apprécie l'excellente cohérence et fusion de leurs registres grave et aigu. Ces enceintes se révèlent en ce sens fort convaincantes pour du Home Studio. Ce n'est pas un hasard puisque Buchardt propose plusieurs de ses modèles en version active, se prêtant justement bien au travail de monitoring. Dans ce cadre, on apprécie tout particulièrement la signature tonale légèrement descendante des S400 MKII. Le haut du spectre est d'une bonne définition, mais aussi très doux, ne frise jamais les tympans, évite la fatigue auditive même sur de très longues sessions.

À l'autre extrémité du spectre, le registre grave est généreux. On peut le taxer d'embonpoint. Néanmoins, il demeure très maîtrisé, ne bave pas ou ne dégouline pas de façon exagérée et sa profondeur est en outre assez exceptionnelle.

Les enceintes Buchardt S400 MKII n’adoptent pas une approche purement Hifi comme on en a l'habitude. À bas régime, on peut les trouver un peu trop discrètes, pas assez explosives ou apprécier leur son typé "lounge". Mais elles savent aussi envoyer du gros son, avec une excellente maîtrise, sans sortir de leurs gonds. Elles nous en ont fait une superbe démonstration sur le morceau de rap "VS - Call of duty : Modern Warfare III" de Dosseh et Dinos, gommant la légère acidité du mixage sur les voix tout en soutenant le rythme drill avec force et des basses spectaculaires pour des enceintes si compactes.

LA SUITE APRÈS LA PUB

En résumé

Les Buchardt Audio S400 MKII sont des enceintes Hifi atypiques, à la sonorité typée, mais qui ne manquent pas d'intérêt. Elles bénéficient d'une construction sérieuse et d'un travail de mise au point qui a été poussé jusqu'au bout à partir de composants audiophiles soigneusement sélectionnés. Elles ne sont pas faites pour tout le monde, car elles ont une signature sonore très affirmée. Cependant, elles peuvent aussi beaucoup plaire, avec des arguments que l'on ne trouve pas souvent ailleurs, sur d'autres enceintes compactes, notamment la profondeur du grave, la douceur dans le haut du spectre ou encore l'excellente fusion des registres dans le cadre d'une écoute en champ proche.

Les Buchardt Audio S400 MKII décortiquées par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'ENCEINTES ACOUSTIQUES

Spécifications

  • Type : enceinte compacte, 2 voies, accordée par radiateur passif arrière
  • Transducteurs : tweeter à dôme textile de 19 mm, boomer de 15,25 cm à cône en papier, radiateur passif à membrane papier de 12,7 x 20,3 cm
  • Impédance : 4 Ω
  • Sensibilité : 87 dB
  • Réponse en fréquences : 33 Hz à 40 kHz à ±3 dB (dans une pièce non amortie)
  • Fréquence de coupure du filtre : 1,8 kHz
  • Puissance d'amplification recommandée : 40 à 200 watts
  • Dimensions : 18 x 36,5 x 28 cm
  • Poids : 7,5 kg
  • Finition : peinte ou placage bois moyennant un supplément de 150 à 250 € la paire
  • Prix : 2100 € la paire

Site web de la marque : buchardtaudio.com

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Finition : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)



Autres articles sur ON-mag ou le Web pouvant vous intéresser


Buchardt Audio

PUBLICITÉ