icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Le Guépard

ouverture-guepard

Note Artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rouge(5/5)
Note Technique : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleue (4,5/5)

Le retour en haute définition d’un chef-d’œuvre restauré

Infos

  • Titre original : Il Gattopardo
  • Support : blu-ray
  • Genre : drame
  • Année : 1963
  • Réalisateur : Luchino Visconti
  • Casting : Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Alain Delon, Paolo Stoppa, Serge Reggiani
  • Durée : 3 h 05 mn 47’’
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 2,50/1
  • Sous-titrage : français
  • Pistes son : DTS-HD MA mono 2.0 italien, français
  • Bonus : film annonce (3 mn 38’’), Cannes 2010, la montée des marches (3 mn 44’’), Cannes 1963 les archives (31’’), interviews exclusives d’Alain Delon (26 mn 37’’) et de Claudia Cardinale (18 mn 31’’), un reportage Un viaggio nella memoria (20 mn 46’’), interview du producteur G. Lombardo (19 mn 34’’), la première en Belgique en 1963 (44’’), album photo du tournage (10 mn 06’’), album du scénographe M. Garbuglia (45’’), actualités italiennes (44’’ + 3 mn 02’’), livret de 50 pages de J.-B. Thoret.
  • Éditeur : Pathé !

Synopsis

En 1861 en Sicile, l’arrivée des troupes de Garibaldi contraint le prince de Salina à chercher refuge dans son palais de Donnafugata. Constatant les changements inéluctables de la société, il décide de marier son neveu Tancrède à Angelica, la fille du maire…

Galerie de photos

Commentaire artistique

Le 1er décembre 2010, le film sort simultanément au cinéma et en blu-ray. Luchino Visconti et la scénariste Suso Cecchi d’Amico ont adapté le roman de Giuseppe Tomasi de Lampedusa dont une grande partie dépeint le Risorgimento vu par un aristocrate sicilien, Don Fabrizio, prince de Salina. Cette révolution, qui déclenche une période de transition, a été confisquée par les industriels selon Luchino Visconti qui adhère aux thèses d’Antonio Gramsci, et correspond à la fin d’une certaine aristocratie dont le cinéaste est lui-même issu. « Si nous voulons que tout reste comme avant, il faut que tout change » (parole lancée par Tancrède à son oncle). C’est l’époque des alliances de classes et de la naissance du « transformisme » ce mouvement encore actif actuellement dans la politique italienne. La beauté du film résulte du choix des décors naturels, des costumes somptueux et d’une photographie admirable au service d’une réalisation totalement maîtrisée. L’art de Visconti culmine dans la scène du bal où la solitude du prince, le guépard, s’affirme cruellement face aux nouvelles alliances bourgeoisies et révolutionnaires. La très belle scène de combat de rues, haute en couleurs et en mouvement, concrétise toute cette révolution qui sera évoquée par de menus indices, en accord avec l’attitude de cette aristocratie qui feint de ne rien voir. La distribution est magnifique : Burt Lancaster joue les aristocrates (= Luchino Visconti en filigrane) altiers tandis que le couple Claudia Cardinale et Alain Delon incarne une jeunesse éblouissante. La palme d’or de Cannes sacra ce chef-d’œuvre. Il vient d’être restauré par The Film Foundation (M. Scorsese) et Gucci au financement avec la collaboration de La Cinetreca di Bologna, L’immagine Ritrovatta, La fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 20th Century Fox, Il Centro Sperimentale di Cinematografia-Nazionale. Le film a été photographié avec le procédé Technirama 35 mm à défilement horizontal (comme la Vistavision) qui possède une très grande image très détaillée. Le négatif original a été scanné en 8 K, complété d’un interpositif 35 mm contenant des éléments absents, puis converti en un fichier 4 K sur lequel furent effectuées les nombreuses corrections (12000 heures de travail manuel sur les poussières, rayures…). La bande son originale mono magnétique a été aussi numérisée, puis nettoyée des parasites et les bruits. Enfin la version restaurée a été éditée en numérique 4K et film 35 mm pour le cinéma et en un fichier 2 K pour l’édition blu-ray. Le Technirama autorisant l’exploitation sous divers formats (2,35/1, 2.21/1) sans perte : le choix du 2,50/1 sur le blu-ray est le plus proche de celui d’exploitation (et non pas le 2,21/1 du Super-Technirama retenu par Criterion). A ne rater sous aucun prétexte.

Commentaire sur les bonus

Les interviews des stars sont le chœur de ces boni où il manque peut être (pour les fans) un module sur la restauration du film et un autre sur le procédé Technirama

jaquette-guepardCommentaire technique

  • Un BD splendide et indispensable
  • Colorimétrie : très chaude, nuancée, tons saturés
  • Étalonnage : impeccable
  • Contraste : excellent
  • Compression : légères saccades sur certains travellings
  • Définition : très bonne, aucun défaut
  • Mixages : monophoniques et postsynchronisés, clairs et sans imperfection

Liens Web

L'avis de ON Magazine

  • Image : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orangeetoile-grise (5/5)
  • Son : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-demi-verteetoile-grise (5/5)
  • Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rougeetoile-grise (4/5)
  • Packaging : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise (3/5)

Bande annonce


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework