icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

L’Oeuf du Serpent

jaquette-oeuf-du-serpent Note Artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rouge(4,5/5)
Note Technique : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise (4/5)

Seule «superproduction» du maître, un hommage au cinéma expressionniste.

Infos

  • Titre original : Das Schlangenei (The Serpent’s Egg)
  • Support : DVD
  • Genre : Drame
  • Année : 1978
  • Réalisateur : Ingmar Bergman
  • Casting : Liv Ullmann, David Carradine, James Whitmore
  • Durée : 1 h 54 mn
  • Format vidéo : 4/3
  • Format ciné : 1,66/1, couleur
  • Sous-titrage : français
  • Pistes son : Dolby Digita 1.0 (mono) anglais et français
  • Bonus : Loin de Suède (19 mn, réal. G. Carson), bande-annonce, livret (36 pages)
  • Éditeur : Carlotta Films

Synopsis

A Berlin, en 1923, Abel Rosenberg découvre que son frère Max s’est suicidé. Soupçonné de divers meurtres par la police, il se réfugie chez Manuela, la femme de Max...

Commentaire artistique

Contraint par son exil en Allemagne, Ingmar Bergman s’est incliné et a accepté de satisfaire des exigences d’un tournage lourd en studio sans sacrifier à son style. Dans cette coproduction germano-américaine, tournée dans les mêmes décors que Berlin Alexanderplatz de R. W. Fassbinder, les stars David Carradine et James Whitmore sont dirigés à l’unisson de l’univers créé par le cinéaste avec ses thèmes de prédilection : la place de l’artiste dans un milieu sociale hostile, l’importance du cinéma (illustré par la terrifiante scène finale) et la conscience du spectateur, à la fois « voyeur et acteur ». Dans ce monde pré-cataclysmique qui ne veut rien voir venir, le film se situe pendant la déflation de 1923, Bergman laisse entendre que seule solidarité humaine pourrait contrecarrer la carence divine. Cette lueur d’espoir éclaire un film fort pessimiste où le maître semble céder formellement aux méthodes extra suédoises tout en rendant un hommage manifeste à l’expressionnisme de Fritz Lang. Un policier sur fond de montée du nazisme vécu par un couple insolite, voilà un film mémorable et unique dans la filmographie de son auteur.

Commentaire sur les bonus

Documentaire très court mais fort intéressant.

Note Image :
etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange (4,5/5)
Mais etoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orangeetoile-griseetoile-grise (2,5/5)
pour le 4/3

Note Son :
etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-demi-verteetoile-grise (3,5/5)

Note Bonus :
etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rougeetoile-grise (3,5/5)

Note Packaging :
etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise (4/5)

Commentaire technique

  • Un DVD de belle qualité, nonobstant la copie en 4/3 qui est la seule disponible.
  • Colorimétrie : couleurs froides, teintes naturelles
  • Étalonnage : bon, y compris en basse lumière
  • Contraste : bon
  • Compression : très bonne
  • Définition : piquée
  • Mixages : monophonique, équilibré ; noter que le sous-titrage ne traduise pas les dialogues allemands et les chansons.

Liens Web

Bande annonce (US) et extraits


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework